ATTENTION !!!

PAVILLON 666 a modifié son site. Vous êtes actuellement sur l'ancienne version du site !

RV dorénavant sur : http://www.pavillon666.fr/webzine








 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 Chroniques CD flux RSS - updates - pavillon 666


MOURNFUL GUST
She’s My Grief…Decade [ 2010 ]

post a comment / POSTER UN COMMENTAIRE
Commentaires ( 0 )
ORIGINALITE


TECHNIQUE


PRODUCTION


EMOTION


 

NOTE des lecteurs

NOTE MOYENNE : 0 / 10
Nombre de votants : 0

Pays
Style Doom/Death
Format CD
Durée 56.00 + 45.00
Infos Compilation
Interview :: LIRE INTERVIEW ::
 
Réalisée le : 16 juillet 2010 | Chroniqueur : Matai

Décidément, le label Solitude Productions ne chôme pas en ce moment et nous propose des tas de groupes de doom/death, symbole même de la tristesse et de la lourdeur, du déchirement et de la désolation. Après Ophis ou même The Sullen Route, voici le tour d’un groupe Ukrainien nommé Mournful Gust, qui nous sort ici un double album, une compilation, regroupant la réédition de leur tout premier album « She’s My Grief », ainsi que des remix ou des démos versions de leur second album « The Frankness Eve » afin de fêter leur dix ans de formation (d’où le mot « decade »). Moyen efficace de se faire connaître qui plus est et de faire découvrir une musique aux relents folk malgré l’agressivité du death et la lenteur du doom. J’ai bien dit folk en effet car on retrouve par moment des chants féminins et des instruments traditionnels tels que flutes et violons, ainsi que les chœurs qui vont avec. Ce sous genre apporte d’ailleurs pas mal de couleurs et de joie à une musique pour le moins mélancolique.

She’s My Grief….

Premier CD de l’album et plus de cinquante minutes de diversité. Car en effet, on peut dire que ce terme est le maître mot de l’album. Le doom, le death, le folk, et même l’ambiant se côtoient si on en croit le premier titre, « The First Spring Without You ». Lent et terrible, avec ce clavier en arrière plan, et cette voix lamentée aux premières loges, comme un murmure dans les ténèbres. Malgré ce côté simpliste, ce morceau se veut vraiment magnifique même avec l’absence des guitares. Le clavier fait tout, la voix aussi, juste ces deux éléments et nous voilà plongés dans un abîme de désespoir.

Les autres titres sont très longs et extrêmement bien exploités puisqu’ils ne se ressemblent pas. Guitares lamentées, instruments traditionnels divers, voix tantôt claire, tantôt rocailleuse mais surtout décharnée, rythme lent et pesant, claviers…tous ces éléments contribuent à la diversité de l’album, d’autant plus que les mélodies sont bien recherchées et originales. « Path of My Tears » est sans doute la chanson la plus folk, « Where Once We Were Happy » possède des solos super émouvants et lamentés, les chœurs en arrière plan, mystérieux, apportant plus de profondeur au titre, « Sweet Embrace of Scarlet Twilight » est le titre le plus agressif où le death est bien mis en avant, les riffs, les jeux de batterie et j’en passe…
Une bonne réédition du premier album en somme où l’impossibilité de s’ennuyer prédomine. Un très bon point pour ma part qu’il me faut souligner.

….Decade

Deuxième CD de l’album, voici donc quelques titres du second album de Mournful Gust en plus de nouvelles versions. Ici, même principe, si ce n’est que le tout se veut plus recherché pour ma part. « A Pain To Remember » regroupe tous les styles que j’ai pu énoncer plus tôt, et possède donc un côté progressif qu’il est impossible de louper. Que de mélanges de styles, d’autant plus qu’on peut notamment retrouver un côté dark mais aussi gothique dans les ambiances. Eh bah me direz-vous, que de diversité en somme. Eh bien oui, beaucoup de diversité et d’émotions au sein même de ce seul titre long de plus de neuf minutes. Le chant est parfait, l’instrumentation aussi, la mélodie super prenante, les solos magiques…un vrai régal.

Les autres titres sont moins longs mais tout aussi intéressants d’autant plus que le chant est de plus en plus alterné. Les harmonies sont toujours aussi belles, mélanges subtiles de contrastes entre joie/tristesse, lumière/ténèbres, etc. Le piano met en relief ces contrastes tout en jouant des mélodies qui ne nous étonnent pas. Les ambiances ukrainiennes, presque slaves, sont bien audibles comme sur « To Your Deceits…Again ».

On retrouvera la reprise de « The First Spring Without You », présente sur le premier CD de l’album mais en mode ambiant. Ici, c’est plus dans une veine doom/death, mais elle est beaucoup moins intéressante. Plus linéaire et plus longue, je n’ai pas retrouvé la force et la magnificence de la toute première version, dommage. Mais je n’ai pas dit que c’était pas bien pour autant.
La version presque électro de « I Saw Her Sad Eyes » est aussi décevante car on retrouve cette lenteur accablante car vide de sens, et cette apparition de beat électro par moment et de bruits électro. Le piano est le seul vrai fil conducteur et la voix est totalement étouffée. On croirait entendre de l’indus. Pas que je n’aime pas ça mais ça colle simplement pas avec l’identité du groupe et surtout le reste de l’album.
Enfin on retrouve trois versions de « The Cold Solitude ». La première est assez jazzy avec des instruments typiques et un rythme typique. Une basse prédominante et des trompettes. Un petit peu d’électro par moment surtout au milieu, c’es étonnant. La deuxième version est plus lente et plus fidèle au groupe mais pas aussi transcendante. Juste une guitare acoustique en tête et c’est tout. On se serait attendu à mieux. La troisième et dernière version et la version démo, donc la vrai version si je puis dire, et la mieux par ailleurs. Très fidèle au groupe pour le coup, le chant est un peu faiblard, mais les mélodies précédemment retrouvées sont là, les instruments divers aussi ainsi que les solos lamentés. Un bon titre en somme, concluant comme il faut l’album.

Une très bonne compilation pour un groupe en devenir. Mournful Gust tient le pari et nous propose vraiment quelque chose d’intéressant et varié, qui nous tient en haleine jusqu'au bout. Seules les nouvelles versions et remixes sont à rejeter mais heureusement qu’il y en a peu. Si vous voulez passer un bon moment plein de sensations et d’émotions, je ne peux que vous conseiller cet album ci, où les genres se mélangent avec précision.



Imprimer / Partager :
stats - vues 715 Vues

Contact label http://www.solitude-prod.com
Contact groupe http://www.mournfulgust.com/

Autres chroniques du groupe
MOURNFUL GUST - The Frankness Eve
 


 Informations
 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 



  Réseau social Pavillon666 : facebook pavillon 666 webzine metal rock facebook pavillon 666 webzine metal rock S'abonner à pavillon666 sur Twitter youtube channel -  pavillon 666 webzine metal rock


Pavillon666.fr vous présente l'information metal rock en temps réel. Retrouvez l'actualité française et internationale, les sorties d'albums et leurs chroniques, interviews, les évènements culturels et sorties de concerts, les éditos ainsi que d'autres thèmes musicaux "metal rock".

Tous les textes et photographies contenus dans les chroniques & interviews sont soumises au copyright. Il est strictement interdit (sauf accord préalable) d'utiliser ou copier/coller le contenu d'une chronique ou interview. Le partage (réseau social) reste accepté si la source est citée.


©PAVILLON666 webzine - 2004 / 2018 - Website/webdesign Created by Agence-de-graphisme.com