ATTENTION !!!

PAVILLON 666 a modifié son site. Vous êtes actuellement sur l'ancienne version du site !

RV dorénavant sur : http://www.pavillon666.fr/webzine








 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 Chroniques CD flux RSS - updates - pavillon 666


HELLXHERE
HellXHere [ 2011 ]

post a comment / POSTER UN COMMENTAIRE
Commentaires ( 0 )
ORIGINALITE


TECHNIQUE


PRODUCTION


EMOTION


 

NOTE des lecteurs

NOTE MOYENNE : 0 / 10
Nombre de votants : 0

Pays
Style Heavy/Thrash Metal
Format CD
Durée 48.33
Infos
Interview :: LIRE INTERVIEW ::
 
Réalisée le : 01 mai 2011 | Chroniqueur : Bodomania

Comme à l'image du teaser de l'album ou encore du logo "tuné", la musique d’HELLXHERE est un gros bolide propulsé à grande vitesse sur une route déjà empruntée par quelques conducteurs chevronnés, MEGADETH, METALLICA, JUDAS PRIEST, en tête. Heavy et Thrash Metal se confondent alors pour former la toute première pièce de ce voyage qui sent bon l'asphalte. Mais un rapide contrôle technique s'impose avant le départ.

Date de fabrication: 2007.
Nombre de kilomètres au compteur: beaucoup.
Etat général: Comme neuf.

Si le premier membre de ce duo d'enfer, Mirwan, n'a jamais étendu son travail de composition au-delà des côtes bretonnes, il est pourtant à l'origine de ce projet, ou plutôt de cette rencontre faite via Myspace... Quoi de mieux qu’un guitar-hero comme compagnon de route! Au sein du groupe, nous retrouvons ainsi le shredder Fred Hamm, ayant déjà à son actif quelques galettes et projets personnels, dont "Aquarius Dreams", une sortie instrumentale à l'univers Jazz/Metal mélodique, enregistrée aux côtés de Pascal Mulot et mixée par Steve Prestage en personne (Black Sabbath, Peter Gabriel, Patrick Rondat…).
De cette entente musicale nait un album éponyme, distribué aujourd'hui par "Brennus Music". Une première sortie qui comme on aurait pu s'en douter, "démarre sur les chapeaux de roues"...

Quelques riffs menaçants, des rythmiques incisives, un solo heavy interminable et des lignes vocales mi-Mustaine/mi-Hetfield nous renvoient aux inspirations principales des musiciens sur "Hell Is Here". Mais, malgré leurs influences marquées, le chant et les mélodies possèdent tout de même un grain personnel, une interprétation singulière qui se distingue vraiment et rend ce duo plutôt intéressant. La suite nous confirmera d’ailleurs l’ampleur du travail réalisé, en particulier au niveau des sonorités et des ambiances. Et en dépit d'une batterie assistée, l'impact, quasiment essentiel pour ce registre thrashisant, est en tout cas, bien réel.
Le temps s'obscurcit avec "Hitman". Dans une veine Heavy speed, ce morceau nous conduit vers des notes bouillonnantes et agitées où les mélodies acérées et un chant mélancolique et agressif virevoltent. Plus posé mais tout aussi nerveux, "Vows Of Deicide" fait monter la pression d'un cran mais également l'émotion, de par ses mélodies puissantes et ses sublimes soli. Nous faisant définitivement entrer dans leur univers, cet excellent titre s'achève sur un tempo infernal aussitôt dévié par "Change Of Baseline". Entre SENTENCED et METALLICA, une plage progressive à la fois sereine et plaintive se dessine. Menée, à mi-chemin, par une longue partie instrumentale (plus de 3 minutes) durant lequel résonne un tout aussi long solo, la démonstration de savoir-faire introduit le ravageur "Who do you Think You Are?". Là encore le chant se fait rare, l'aspect mélodique et thrashisant remporte la mise grâce à un jeu furieux et accrocheur. Baignant dans une atmosphère assez old school, le rugissement des guitares et les coups de baguette virtuels s'affolent sur le power "Sin-Drenched Fruit". Faisant pleuvoir les coups de cymbales dans un tourbillon de mélodies, son successeur intitulé "Pyramid", est cette fois, totalement instrumental. L'atmosphère est à la fois très groovy et très sombre, quelques notes de piano viennent se greffer à un break jazzy avant de nous assener une rythmique inquiétante qui monte crescendo jusqu'à la fin.
"Die By My Word" arrive à son tour, suivant les préceptes édictés par "Sin-Drenched Fruit"... JUDAS PRIEST n'est donc pas très loin… Et afin de conclure le sermon, enfin, le roadtrip musical (nous étions bien partis de là?!), la dernière ligne droite nommée "His Memory Lives On Through You" s'achève par une envolée thrashisante et entêtante redoutable.

Arrivé à ce stade, on peut alors couper le contact, mais cette issue infernale donne plutôt envie de faire vrombir la machine encore une fois...
HELLXHERE signe donc bien plus que 3/4 heure de démonstration technique. Mélodie et puissance nous entrainent vers une route aussi familière que tortueuse et stimulante. Une bonne escapade vous attend!



Imprimer / Partager :
stats - vues 1218 Vues

Contact label http://www.brennus-music.com
Contact groupe http://www.hellxhere.com http://www.myspace.com/hellxheremetal

Autres chroniques du groupe

 


 Informations
 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 



  Réseau social Pavillon666 : facebook pavillon 666 webzine metal rock facebook pavillon 666 webzine metal rock S'abonner à pavillon666 sur Twitter youtube channel -  pavillon 666 webzine metal rock


Pavillon666.fr vous présente l'information metal rock en temps réel. Retrouvez l'actualité française et internationale, les sorties d'albums et leurs chroniques, interviews, les évènements culturels et sorties de concerts, les éditos ainsi que d'autres thèmes musicaux "metal rock".

Tous les textes et photographies contenus dans les chroniques & interviews sont soumises au copyright. Il est strictement interdit (sauf accord préalable) d'utiliser ou copier/coller le contenu d'une chronique ou interview. Le partage (réseau social) reste accepté si la source est citée.


©PAVILLON666 webzine - 2004 / 2014 - Website/webdesign Created by Agence-de-graphisme.com