ATTENTION !!!

PAVILLON 666 a modifié son site. Vous êtes actuellement sur l'ancienne version du site !

RV dorénavant sur : http://www.pavillon666.fr/webzine








 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 Chroniques CD flux RSS - updates - pavillon 666


ENDSTILLE
Infektion 1813 [ 2011 ]

post a comment / POSTER UN COMMENTAIRE
Commentaires ( 0 )
ORIGINALITE


TECHNIQUE


PRODUCTION


EMOTION


 

NOTE des lecteurs

NOTE MOYENNE : 0 / 10
Nombre de votants : 0

Pays
Style Black Metal
Format CD
Durée 44.17
Infos
Interview
 
Réalisée le : 13 mai 2011 | Chroniqueur : Black.Roger

Enregistré avec leur nouveau chanteur/frontman Zingultus (NAGELFAR, GRAUPEL), le nouvel et septième opus des Allemands ENDSTILLE va sortir cette fois-ci via le label Season-Of-Mist. Virage assez important donc pour les black-métalleux d'outre Rhin après plus de dix années passées à nous abreuver de "true" black-metal estampillé 90's.
Depuis leur premier album "Operation Winterstorm" (2002), leur démarche est restée assez guerrière ne décevant personne dans le milieu extrême avec peut-être des hauts et des bas dans leur discographie conséquente. Mais ils ont su garder le cap notamment avec des prestations scéniques marquantes telle cette tournée européenne de mars 2006 avec DARK FUNERAL, qui les avaient bien mis en avant auprès du public français notamment.

Alors, comment se présente "Infektion 1813" ? Endstille a choisi pour cet album de nous faire réfléchir avec tout d'abord ce titre qui a pour thème les grandes batailles européennes de 1813 qui ont en quelque sorte "infectées" nos vies en donnant le point de départ de guerres sans fins et ravageuses.
Du point de vue musical, le black agressif est toujours d'actualité avec cette voix criarde mise en avant et ces tempos où les blasts font la loi majoritairement, la guitare tricotant ses riffs malsains en back-ground.
Après un "Navigator" adouci, un "Endstille Reich" controversé manquant de relief, et un "Verfürher" arracheur de tripes, "Infektion 1813" fait la part des choses en favorisant des ambiances de nature morte, sans renier une puissance de feu dévastatrice. Au menu, mélodies malfaisantes, chœurs et déclamations grinçantes se complaisant dans des compositions froides, glaciales et haineuses avec rythmiques d'enfer, "true black" quoi !
Pour ma part, je considère que ce nouvel opus est peut-être celui de la maturité entre des relents heavy-black à la IMMORTAL et des odeurs de souffre à la MARDUK, une facilité d'écoute étant bien présente. Si un seul titre devait représenter ces 44 minutes de noirceur épique, je choisirais "Satanorgie" avec ses variations osées et ses ambiances recherchées ciselant notre âme noire.
Seule ombre au tableau, le dernier titre "Endstille (Völkerschlächter)" qui reste assez incongru de prime abord. Pendant dix minutes nous avons droit à une énumération sans fin de certains "bourreaux des peuples", de Napoléon à Tito, en passant par Mussolini, Ceausescu, Komeny, W. Bush jusqu'à Hosni Mubarak. Un morceau un peu lourd, indigeste et lassant au final même si l'idée de départ était bonne.

Mis à part cette dernière piste, l'album se révèle très intéressant et accrocheur c'est certain. Il représente un excellent renouveau pour le black-metal Allemand et devrait pouvoir figurer en bonne place dans votre discothèque, vous l'aurez compris.



Imprimer / Partager :
stats - vues 1058 Vues

Contact label http://www.season-of-mist.com
Contact groupe http://www.endstille.com http://www.myspace.com/endstilleband

Autres chroniques du groupe
ENDSTILLE - Navigator ENDSTILLE - Endstille’s Reich ENDSTILLE - Verführer
 


 Informations
 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 



  Réseau social Pavillon666 : facebook pavillon 666 webzine metal rock facebook pavillon 666 webzine metal rock S'abonner à pavillon666 sur Twitter youtube channel -  pavillon 666 webzine metal rock


Pavillon666.fr vous présente l'information metal rock en temps réel. Retrouvez l'actualité française et internationale, les sorties d'albums et leurs chroniques, interviews, les évènements culturels et sorties de concerts, les éditos ainsi que d'autres thèmes musicaux "metal rock".

Tous les textes et photographies contenus dans les chroniques & interviews sont soumises au copyright. Il est strictement interdit (sauf accord préalable) d'utiliser ou copier/coller le contenu d'une chronique ou interview. Le partage (réseau social) reste accepté si la source est citée.


©PAVILLON666 webzine - 2004 / 2019 - Website/webdesign Created by Agence-de-graphisme.com