ATTENTION !!!

PAVILLON 666 a modifié son site. Vous êtes actuellement sur l'ancienne version du site !

RV dorénavant sur : http://www.pavillon666.fr/webzine








 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 Chroniques CD flux RSS - updates - pavillon 666


SLUTBOX
Made in us [ 2012 ]

post a comment / POSTER UN COMMENTAIRE
Commentaires ( 0 )
ORIGINALITE


TECHNIQUE


PRODUCTION


EMOTION


 

NOTE des lecteurs

NOTE MOYENNE : 0 / 10
Nombre de votants : 0

Pays
Style Hardcore
Format CD Album - Digipack
Durée 36.34
Infos
Interview :: LIRE INTERVIEW ::
 
Réalisée le : 28 avril 2012 | Chroniqueur : Cherok

SLUTBOX est un combo Français fondé le 11 septembre 2001 (et oui!) par Franck et David. Après plusieurs changements de line up, le groupe se stabilise autour de Franck, David, Kekette (!), Weucht, Christophe et Dofré.
Après le départ de Christophe au chant en 2005, le groupe entre chez ISR Studio pour l’enregistrement de leur première démo « Memory ». Une tournée régionale leur permet de tester leurs titres et poursuivre le processus de composition.
Les débuts de SLUTBOX sont initiés dans un style "Néo métal" qui évolue au fur et à mesure vers des compositions plus abouties, hargneuses, mêlant polyrythmie et machines. Pour les spécialistes, les possibilités du groupe sont étoffées par l’utilisation de guitares 7 cordes permettant au combo de trouver le point G.
En octobre 2010, le groupe enregistre son premier album « Made in US » qui sort en mars 2012 et qui fait l’objet de cette chronique.

Suite à cette présentation détaillée, il est temps de rentrer dans le vif du sujet.
Un album en version digipack, soulignant l’effort du groupe envers les fans, c’est toujours un plus d’avoir un bel objet à présenter, personnellement, j’apprécie.
Côté production, pas beaucoup de reproches, le son est plutôt bien équilibré et assez puissant, je trouve qu’il correspond assez bien à l’univers du groupe.
Comme indiqué en introduction, les titres typés "Néo métal" sont ponctués de samples de claviers (effets sonores types machines) ; cela donne un côté moderne comme par exemple le titre « my worst friend » qui m’a fait penser à du MISERY LOVES CO (comme quoi le groupe ne s’arrête pas au Néo métal), quelques sons de clochettes synthétiques pour donner un peu de mélodie au riff lancinant.
« snackbar » reprend les rênes du Néo métal à travers des riffs très groovy à la KORN, des variations d’ambiance, du chant murmuré, rimshots de caisse claire et ça repart de plus belle, SLUTBOX essaie de ne pas rester basique.
« deathjam » comprend une rythmique sympathique à la batterie, du chant à la LIMP BIZKIT à certains moments, mais aussi du chant hargneux ainsi que quelques chœurs entraînants (qui s’éloignent pour le coup du Néo métal).

Que dire, au final, de cet album?
Un album homogène, plutôt bien produit, des compos plutôt bien structurées et pas déplaisantes, mais il manque pour moi la touche principale, une réelle identité, des rebondissements, des refrains entêtants. On se sent trop en terrain connu, même s’il ne s’agit pourtant pas d’un album de Néo classique (point de repompage flagrant ici ou de ressemblance majeure à KORN ou LINKIN PARK), mais au final, je ne garde en tête que peu de titres.
A peaufiner pour la suite, mais il s’agit tout de même d’un bon début…



Imprimer / Partager :
stats - vues 403 Vues

Contact label
Contact groupe http://slutbox.fr/ http://www.myspace.com/groovecorecorporation

Autres chroniques du groupe

 


 Informations
 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 



  Réseau social Pavillon666 : facebook pavillon 666 webzine metal rock facebook pavillon 666 webzine metal rock S'abonner à pavillon666 sur Twitter youtube channel -  pavillon 666 webzine metal rock


Pavillon666.fr vous présente l'information metal rock en temps réel. Retrouvez l'actualité française et internationale, les sorties d'albums et leurs chroniques, interviews, les évènements culturels et sorties de concerts, les éditos ainsi que d'autres thèmes musicaux "metal rock".

Tous les textes et photographies contenus dans les chroniques & interviews sont soumises au copyright. Il est strictement interdit (sauf accord préalable) d'utiliser ou copier/coller le contenu d'une chronique ou interview. Le partage (réseau social) reste accepté si la source est citée.


©PAVILLON666 webzine - 2004 / 2014 - Website/webdesign Created by Agence-de-graphisme.com