ATTENTION !!!

PAVILLON 666 a modifié son site. Vous êtes actuellement sur l'ancienne version du site !

RV dorénavant sur : http://www.pavillon666.fr/webzine








 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 Chroniques CD flux RSS - updates - pavillon 666


METASOMA
Metal Erosion [ 2012 ]

post a comment / POSTER UN COMMENTAIRE
Commentaires ( 0 )
ORIGINALITE


TECHNIQUE


PRODUCTION


EMOTION


 

NOTE des lecteurs

NOTE MOYENNE : 0 / 10
Nombre de votants : 0

Pays
Style Groove metal, Nu metal
Format MCD - EP
Durée 18.56
Infos
Interview :: LIRE INTERVIEW ::
Lost My Way.mp3  
Réalisée le : 12 juin 2012 | Chroniqueur : Mary.Scary

Puisque Londres fut à l’honneur ces derniers temps, restons donc à l’heure anglaise pour découvrir METASOMA, groupe de « groove metal » dixit les principaux concernés, qui propose une fusion de hard rock et de heavy. Fondé en 2009 par Voytek Golbiak et Michal Sedzielewski, deux guitaristes, il manque vite des voix à leur musique et c’est Amro Aleks qui répondra à l’appel. Un bassiste et un autre batteur suivront le mouvement et le groupe sera rapidement au complet. L’activité principale de METASOMA sera les concerts et les participations aux tremplins, gagnant ainsi en popularité, avant de sortir leur premier EP « Metal Erosion ».

Avec cet artwork à dominante bleu glacial représentant une silhouette perdue près d’une sorte d’usine désaffectée, elle-même au beau milieu du désert US, on pourrait s’attendre à écouter une musique purement metal indus. Certes, l’EP s’ouvre, avec « Rast-a-Peace », directement sur des riffs puissants et entraînants à la 16 VOLT et cela, sans préavis, mais on se détrompe vite en entendant le cri suraigu de Amro qui adapte par la suite son chant au rythme des guitares. Dès ce premier titre, on sent clairement l’influence des groupes comme DREAM THEATER mais surtout DISTURBED, non seulement dans la voix mais aussi la musique. Voytek démontre également ses talents lors de soli, courts mais bons. « Older » continue sur la lancée avec une petite prise de risque concernant le chant où Amro se la joue brièvement à la FRED DURST. Hélas, le refrain est assez en décalage avec la musique, non adapté à cette dernière, gâchant grandement ce titre. Le morceau suivant, « Lost My Way », est un peu moins pêchu, mais il relève tout de même le niveau de l’album puisqu’il n’y a pas d’abus, de surfait ; tout est parfaitement équilibré et cela le rend agréable à l’écoute. Avec « I Am Me », on retrouve la même ambiance que dans « Older » même si cette fois, elle semble améliorée, mieux travaillée, avec des détails plus soignés. Vient le dernier morceau, « Metal Erosion » pour lequel l’appellation « groove metal » prend son sens car il se veut plus abordable, plus « pop ». Evidemment, puisqu’il s’agit du morceau de clôture, vous aurez droit à une fin typiquement metal, c’est-à-dire plus dynamique et puissante. Dommage qu'ils ne l’aient pas fait avant.

Il est difficile d’avoir un avis arrêté sur cet EP ; il y a un mélange des styles assez intéressant, mais cela ne suffit malheureusement pas à METASOMA pour être original. En effet, si on m’avait dit que ce groupe était un side-project de DAVID DRAIMAN, je l’aurais facilement cru. On ne peut évidemment pas reprocher au chanteur d’avoir ce timbre de voix mais, comme écrit plus haut, la ressemblance avec DISTURBED ne se limite pas au chant, la musique est également concernée (d’ailleurs, METASOMA a récemment annoncé qu’ils comptaient faire une reprise de « Stricken »). J’aime beaucoup DISTURBED, ce n’est donc pas une insulte de ma part, mais quitte à écouter quelque chose qui leur ressemble, autant écouter ces derniers qui sont quand même plus créatifs. « Metal Erosion » oscille donc constamment entre passages géniaux et style réchauffé. Alors je ne dis pas non plus qu’il faut passer à côté de METASOMA puisqu’ils nous livrent un metal sympa, technique et professionnel, bénéficiant qui plus est d’une très bonne production. Cet EP est, après tout, leur premier et il est de qualité ; ils ont juste besoin d’explorer davantage leur identité musicale, ce qui devrait venir par la suite puisque leurs nouvelles compositions (telle « Mephedrone ») se veulent plus riches et variées. De plus, ils ont le projet de réenregistrer la plupart de leurs titres, promettant qu’ils seront encore meilleurs. Affaire à suivre, donc…



Imprimer / Partager :
stats - vues 389 Vues

Contact label
Contact groupe https://www.facebook.com/pages/Metasoma/147688001960438?ref=ts http://www.myspace.com/metasomakicksass

Autres chroniques du groupe

 


 Informations
 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 



  Réseau social Pavillon666 : facebook pavillon 666 webzine metal rock facebook pavillon 666 webzine metal rock S'abonner à pavillon666 sur Twitter youtube channel -  pavillon 666 webzine metal rock


Pavillon666.fr vous présente l'information metal rock en temps réel. Retrouvez l'actualité française et internationale, les sorties d'albums et leurs chroniques, interviews, les évènements culturels et sorties de concerts, les éditos ainsi que d'autres thèmes musicaux "metal rock".

Tous les textes et photographies contenus dans les chroniques & interviews sont soumises au copyright. Il est strictement interdit (sauf accord préalable) d'utiliser ou copier/coller le contenu d'une chronique ou interview. Le partage (réseau social) reste accepté si la source est citée.


©PAVILLON666 webzine - 2004 / 2014 - Website/webdesign Created by Agence-de-graphisme.com