ATTENTION !!!

PAVILLON 666 a modifié son site. Vous êtes actuellement sur l'ancienne version du site !

RV dorénavant sur : http://www.pavillon666.fr/webzine








 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 Chroniques CD flux RSS - updates - pavillon 666


MR.FASTFINGER
In motion [ 2012 ]

post a comment / POSTER UN COMMENTAIRE
Commentaires ( 0 )
ORIGINALITE


TECHNIQUE


PRODUCTION


EMOTION


 

NOTE des lecteurs

NOTE MOYENNE : 0 / 10
Nombre de votants : 0

Pays
Style Hard rock instrumental
Format CD Album - Digipack
Durée 60.00
Infos
Interview :: LIRE INTERVIEW ::
 
Réalisée le : 23 juin 2012 | Chroniqueur : Barclau

Alors, guitar hero ou pas? Question de point de vue. Si pour vous un guitar hero évoque cette image heureusement obsolète de type permanenté posant avec une allure de statue grecque, ne vous inquiétez pas! Ce pourfendeur de dragons à coup de solos de guitare n'est pas de la partie. De toute façon, il a tellement blasé le dragon et la princesse avec son égo que les deux se sont barrés ensemble. Notre héros est retourné parfaire son sweeping comme un malade dans sa chambre entouré de ses posters de Conan.
Mr Fastfinger n'est donc, dans ce sens, pas un guitar hero. Un virtuose, certes, un passionné, sûrement. Mais aussi un grand pédagogue! Car non content d'aligner des plans de guitare vertigineux, notre senseï nous les apprend! On ne peut en effet pas dissocier ce disque de l'approche générale qu'il a de la musique. Compositeur, professeur de guitare (cours en ligne, dont les morceaux de l'album), Mika Tyyskä s'enregistre seul et s'auto-produit. Pour compléter la panoplie, il est aussi dessinateur et fait de l'animation (deux animations pour DREAM THEATER).

Au menu de cet excellent "In Motion", douze titres très divers, lancés par "Unravel" avec un gros groove de basse. A 2 mn, le rythme en tension se relâche pour une tendance très rock progressif. S'ensuit une transition remplie de percussions, et là la guitare se lâche carrément toute en virtuosité. Le son est excellent, chaque élément distinct, même quand il y a un vrai fourmillement sonore. Un morceau à l'image de ce disque, plein d'idées et de bonnes énergies. "Lost world" démarre dans un esprit très Mike Oldfield (surtout si on pense à Amarok) avec de superbes mélodies ouvertes. Les guitares un peu typées metal, avec cette ambiance, raviront aussi les fans de THE FLOWER KINGS et de DREAM THEATER, si on pense à certains moments de "Six degrees of inner turbulence". D'ailleurs, Jordan Rudess est l'invité du morceau suivant, "Super sinister", à l'esprit plus heavy.
"Motion beat" commence par un riff en virtuosité discrète. Entendez par là que quelqu'un de non averti entendra un bon riff rock prog. Les guitaristes quant à eux seront scotchés par la finesse naturelle du jeu et de la composition du riff, sa technique au profit de sa mélodicité. Drôles de vocaux pour le seul titre qui n'est pas totalement instrumental, avec une sorte de second degré marrant.
"Ripple travel" apporte, à l'instar de "Breathe", un moment aérien, suspendu, qui fait du bien et met l'accent sur le feeling et l'apaisement. Avec "Beach turtles", on doute plus que jamais de la nationalité de Mr Fastfinger...enfin plutôt de Mika. Ca sonne très...californien! Impossible de ne pas penser à Steve Vai et à son "Passion & Warfare". Vous l'avez peut-être deviné, mais Mr Fastfinger, alter ego imaginaire de Mika, n'a pas de frontières. Crédité comme participant au même titre que les autres, le personnage est central dans l'approche générale qu'a son créateur de la musique. Et lui permet aussi de s'amuser à développer un univers graphique excellent, enjoué, dont le magnifique digipack (comprenant un délirant "fretboard game" où il faut faire tourner son médiator) en est une belle preuve.
"Moutain mover" remet le rythme en avant et évoque LIQUID TENSION EXPERIMENT. "Thunderpantz" ne viendra pas me contredire. On termine ce disque tout en détente avec le très beau et serein "Home is where the heart is", au titre si adéquat.

Réussir à faire un album instrumental centré sur la guitare, d'une durée non négligeable, sans jamais suscité d'ennui est un tour de force qui dépasse la simple virtuosité et qui doit tout au talent. Mr Fastfinger est à mettre aux côtés des grands Steve Hackett et Vai, John Petrucci, la guitare n'étant pas la fin mais le moyen, tout comme la technique, d'accéder à autre chose. Comme dit un de mes amis bien avisé "ce n'est pas que de la guitare, c'est de la musique". La technique n'est pas écrasante, d'ailleurs, quelqu'un qui ne saurait pas l'entendre ou qui ne s'y intéresse pas pourra écouter le disque sans problème, comme un bon disque de rock/hard rock instrumental centré sur la guitare. C'est là le tour de force de cet album. Autre tour de force, très scandinave, savoir sonner comme s'il venait de partout, sauf de Finlande. Vrai, c'est un disque de bonne humeur, parfois fun, qu'on pourrait croire écrit par un type habitant près de larges plages propices au surf. Et non, ça nous vient du nord!
C'est à la fois le chroniqueur, le guitariste (et aussi prof de guitare) qui vous parle ainsi, que l'amateur de rock, de hard et de mélodies, pour vous dire que "In Motion" est un disque majeur, en tonalité, et en importance.



Imprimer / Partager :
stats - vues 742 Vues

Contact label http://www.madguitarrecords.com/
Contact groupe http://mrfastfinger.net/ http://www.myspace.com/guitarshredshow

Autres chroniques du groupe

 


 Informations
 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 



  Réseau social Pavillon666 : facebook pavillon 666 webzine metal rock facebook pavillon 666 webzine metal rock S'abonner à pavillon666 sur Twitter youtube channel -  pavillon 666 webzine metal rock


Pavillon666.fr vous présente l'information metal rock en temps réel. Retrouvez l'actualité française et internationale, les sorties d'albums et leurs chroniques, interviews, les évènements culturels et sorties de concerts, les éditos ainsi que d'autres thèmes musicaux "metal rock".

Tous les textes et photographies contenus dans les chroniques & interviews sont soumises au copyright. Il est strictement interdit (sauf accord préalable) d'utiliser ou copier/coller le contenu d'une chronique ou interview. Le partage (réseau social) reste accepté si la source est citée.


©PAVILLON666 webzine - 2004 / 2014 - Website/webdesign Created by Agence-de-graphisme.com