ATTENTION !!!

PAVILLON 666 a modifié son site. Vous êtes actuellement sur l'ancienne version du site !

RV dorénavant sur : http://www.pavillon666.fr/webzine








 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 Chroniques CD flux RSS - updates - pavillon 666


PIN-UP WENT DOWN
2 Unlimited [ 2008 ]

post a comment / POSTER UN COMMENTAIRE
Commentaires ( 0 )
ORIGINALITE


TECHNIQUE


PRODUCTION


EMOTION


 

NOTE des lecteurs

NOTE MOYENNE : 0 / 10
Nombre de votants : 0

Pays
Style Rock / Métal
Format
Durée 42.18
Infos
Interview :: LIRE INTERVIEW ::
 
Réalisée le : 11 mars 2008 | Chroniqueur : PK

Voici un groupe qui sans même que l’album soit dans les bacs commence déjà à faire parler de lui, et pour cause, le mot à vite tourné qu’un ancien Carnival in Coal en fait partie. Certes mais en faisant tourner le mot, la plupart ont omis de dire qu’il s’agissait du batteur et donc pas d’un des compositeurs de CinC, chose qui a son importance, car si vous vous attendez à quelque chose d’aussi rentre dedans, vous pouvez être déçu. Puis c’est bien gentil de parler d’Alexis Damien, qui a donc composé et joué tous les instruments de cette nouvelle galette, certes un grand mérite lui revient, mais il s’est trouvé une comparse formidable en la personne d’ Asphodel, initialement chanteuse dans Penumbra et Howdy Effect, qui vient dévoiler ici une étendue de son talent assez vaste et inédite. Voilà pour les présentations, Esthete Piggie (nom initial du projet) sort maintenant de son cocon et s’apprête à prendre son envol sous son nouveau nom (Pin-up went down, pour ceux qui ne suivent pas) grâce aux 13 morceaux qui forment « 2 unlimited ».

Comment ça c’est tout! Elle ne vous plait pas ma chronique?! Bon ok, on va approfondir un peu, et franchement ce n’est pas évident, car l’univers présenté est… un univers, c’est bien le mot. Pin-up went down couvre une étendue de styles très large, et si l’album semble aussi barré au premier abord, c’est sûrement parce que chaque morceau est différent et possède une dimension qui lui est propre. On ne pourra pas leur reprocher de se répéter tant cet album est hétérogène. Il débute sur une intro au piano que l’on pourrait croire chantée par Chara (une artiste pop très populaire au Japon) de par cette voix un peu mièvre et suave à la fois, vient se rajouter une voix plus lyrique et d’entré de jeu on se retrouve bluffé par Asphodel, mais le meilleur reste à venir… Après cette « Intrusion », c’est le morceau « Esthete Piggie » qui ouvre le bal, petite nappe de synthé avec Alexis en voix Claire, puis un bon riff assez puissant façon Moonspell période « Irreligious » (la voix saturée d’Alexis est d’ailleurs assez proche…) vient ouvrir le bal, et Asphodel vient alors poser sa touche vocale, apportant un côté pop et limite joyeux… déconcertant à la première écoute, mais on y prend vite goût!
Vient ensuite « Nearly dead bat make up » avec ses samples “Be obscene, Be / Be Aggressive” mélange des samples de Manson et de Faith no More (une preuve s’il en fallait une que nos deux musiciens doivent aimer le père Patton!). Les riffs rock/métal viennent se mélanger à une basse jazzy, avant de virer sur un passage bien funk pour finalement retomber sur les gros riffs plus musclés du début et ainsi de suite… Tout cela avec une folie vocale rarement atteinte.

Je ne vais pas vous faire tous les titres uns par uns, mais sachez justes qu’ils ont chacun leur univers… « Pussy Worship » nous balance un rock pop qui groove sévère, « Only some shitty chemical stuff » donne dans l’electro métal, « Human beat box deluxe » n’a pas besoin qu’on en parle tout est dans le titre, « Be my Idol then my fall » est quand à lui plus Death métal (le seul titre vraiment violent de l’album d’ailleurs), « Série Z II » tombe carrément dans le Doom… Finalement si les délires vocaux n’étaient pas aussi omniprésent pour donner une certaine direction (qui n’en est pas vraiment une!) à cet album, il ne resterait presque qu’une succession de morceaux de genres bien différents… Heureusement ce n’est pas le cas, mais comme je le disais dans mon intro, on parle un peu trop de l’ex-Carnival in Coal, mais sans la voix d’Asphodel, ses compositions seraient loin de prendre autant d’ampleur. En revanche on ne peut pas renier qu’Alexis est un excellent musicien, et ce quelque soit l’instrument qu’il touche. Tout ici est joué impeccablement et servi par une production ultra léchée.

Ascendance Records ne s’y est en tout cas pas trompé et après Unexpect, ajoute encore un groupe de choix à son catalogue. Pin-up went down… On a pas finit d’en entendre parler je pense, et c’est loin d’être un mal! Espérons juste qu’Alexis poussera son talent de composition plus loin encore, mais pour le moment il n’a pas à rougir car peu sont ceux qui peuvent se vanter d’un premier album aussi réussi que ce « 2 Unlimited ».



Imprimer / Partager :
stats - vues 1086 Vues

Contact label http://ascendancerecords.com
Contact groupe http://pinupwentdown.com http://www.myspace.com/pinupwentdown

Autres chroniques du groupe
PIN-UP WENT DOWN - 342
 


 Informations
 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 



  Réseau social Pavillon666 : facebook pavillon 666 webzine metal rock facebook pavillon 666 webzine metal rock S'abonner à pavillon666 sur Twitter youtube channel -  pavillon 666 webzine metal rock


Pavillon666.fr vous présente l'information metal rock en temps réel. Retrouvez l'actualité française et internationale, les sorties d'albums et leurs chroniques, interviews, les évènements culturels et sorties de concerts, les éditos ainsi que d'autres thèmes musicaux "metal rock".

Tous les textes et photographies contenus dans les chroniques & interviews sont soumises au copyright. Il est strictement interdit (sauf accord préalable) d'utiliser ou copier/coller le contenu d'une chronique ou interview. Le partage (réseau social) reste accepté si la source est citée.


©PAVILLON666 webzine - 2004 / 2017 - Website/webdesign Created by Agence-de-graphisme.com