ATTENTION !!!

PAVILLON 666 a modifié son site. Vous êtes actuellement sur l'ancienne version du site !

RV dorénavant sur : http://www.pavillon666.fr/webzine








 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 Interviews Concerts   flux RSS - updates - pavillon 666


FALLEN JOY

post a comment / POSTER UN COMMENTAIRE
Commentaires ( 0 )
CHRONIQUE du CONCERT

[ Lire la CHRONIQUE ]
Lien groupe http://www.myspace.com/fallenjoyofficial
Audio / Video
Mise en ligne le : 31 janvier 2010 | Intervieweur : Darksession | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
INTERVIEW de Fallen Joy le 18 janvier au Concert du 16-01-2010 , salle : Le Star Café [ 75 ] avec Victor(chant, guitare), Léandro (batterie) et Gul (chant).

P666 : Bonjour Fallen Joy, tout d’abord pouvez vous nous présenter le groupe et nous raconter son histoire ?

Victor: Et bien le groupe s’est fondé en 2009 sur la base de Léandro et moi, auparavant notre groupe s’appelait Burning Skulls puis nous avons trouvés d’autre musiciens grâce à Internet à savoir julien et Rudy.

Léandro: Avec Burning Skulls nous avons commencé ensemble et avons donné notre premier concert sous ce nom en mars 2008, Rudy n’était pas encore la à ce moment et nous as rejoint en avril. C’est à partir de la que nous avons changé notre nom en Mai pour ‘Fallen Joy ‘. Lorsque nous jouions sous le nom de Burning Skulls, nous étions dans une phase assez heavy/trash dans l ensemble, puis, avec Fallen Joy nous avons dérivés sur une musique plus mélodique, avec plus de solos pour un rendu plus épique.

Victor: Tout en gardant des rythmiques assez heavy.

Léandro: Exactement, tout en gardant une base Heavy. Cela me fait d’ailleurs repenser au film sur le groupe Anvil. Lorsque tu revois des extraits de groupes telle que celui-ci, il y à des influences qui ressortent avec un tempo très rapide, Trash, mais assez précurseur puisque c’était avant la création de ce style.

Victor: Personnellement, étant le principal compositeur, je suis très influencé par Black Sabbath, et par les vieux groupes de Heavy mais aussi également par le Death Mélodique et aussi un peu de Black Métal, c’est assez varié.

Léandro: Cela donne un aperçu des différentes choses que l’on écoutent et apprécient..
Au début c‘était Victor qui chantait mais nous avons finalement préféré chercher un chanteur pour que chacun se charge d’un poste précis même si Victor continue d’accompagner Gul sur des Backing Vocals. Il arrive aussi que son chant prennent une plus grande place en fonction de sa complémentarité sur le morceau.

Victor: Physiquement au niveau du chant cela était vraiment très exténuant. En chantant beaucoup moins, cela me permet de privilégier les riffs de guitares, de plus Gul, notre chanteur, à une très bonne présence scénique, ça à vraiment beaucoup apporté au groupe.

Léandro: Gul est arrivé en début d’année 2009 vers février 2009.Au début nous ne devions jouer ensemble uniquement sur un morceau c’est ce qui était prévu à la base mais Victor et moi avons énormément accroché sur sa voix alors nous lui avons proposé le poste.

Victor: Surtout que ma voix ne collait pas vraiment sur le morceau sur lequel chantait Gul, j’avais une voix trop aigue alors que ce morceau nécessitait une voix plutôt grave. Ces deux timbres de voix différentes se complètent bien et sur certains morceaux le rendu serait moins percutant.

Léandro: En Mars nous avons fait notre 1er concert avec Gul, il s’est très bien débrouiller et grâce à sa présence nous pouvions dés lors, mélanger deux voix .

Gul: Quand nous chantons ensemble Victor et moi, nous nous répondons et nous complétons en fait.

Léandro: Ce mélange donne plus de puissance à notre musique et la rend plus riche ainsi que plus épique, ce qui est le but. Après que tout soit mis en place nous avons donc débuter l’enregistrement de l’EP début octobre (2009), Order To die, qui est d’ailleurs désormais disponible.

P666: Vous avez enregistré votre EP au studio Sainte Marthe, pourquoi ce choix ?

Victor : En écoutant les productions de T.A.N.K., de The Arrs et de In Trails, cela nous as beaucoup plu, étant bien lourde, c’est ce que nous recherchions.

Léandro: Oui, nous avons vraiment aimé le son, par la suite nous nous sommes renseignés et étant donné que le prix était vraiment correcte et abordable, nous avons pris rendez vous avec Guillaume Mauduit, puis avons ensuite enregistré avec lui sous 8 jours.

Victor: Oui en ce qui concerne le son, c’est subjectif mais il est très propre, la batterie est bien mise en avant, elle est vraiment lourde et le son est efficace et accrocheur.

P666: Comment s’est déroulé le processus d ‘enregistrement ?

Léandro: Il y à d’abord eu la batterie dont l’enregistrement dura 2 jours. l’enregistrement de la basse une journée.

Victor: Pour la batterie il a aussi fallu installer tout le matos en même temps donc cela à pris un peu de temps mais les prises furent quasiment faites en one shot.
Pour la basse cela dura une journée ce fut assez intensif avec plusieurs prises.

Léandro: Après nous nous sommes occupés de la guitare rythmique, cela fut assez rapide l’enregistrement dura un jour.

Victor: J’ai aussi fait mes lignes de chant en même temps vu je n’en ai pas beaucoup. Après
Ce fut l’enregistrement de la guitare lead par Julien puis ensuite le chant de Gul.
Le mastering fut effectué le dernier jour.
Donc 8 jours au total.

P666: De quoi parlent vos textes, un lien les relient ils, ou chaque morceau est indépendant des autres ?

Victor: Dans l’EP, tous les textes sont en rapport avec la politique et la guerre, à savoir, « Order To Die », parle de dictature, « Hoisting the Black Flag » parle de piraterie mais également de mutinerie ce qui peut se relier aux navires de guerres, « Seeds of Tyranny »parle directement de guerre et de dictature ainsi que de faschisme et le dernier parle de guerre mais d’une manière cynique ce titre nommé « voyage au bout de la nuit » s’influence justement du livre du même nom.
Par la suite les sujets de nos chansons pourront bien évidemment varier et parler de choses différentes.

P666: Comment définiriez vous la musique de Fallen Joy ?

Léandro: Ce n’est pas simple pour nous de définir notre musique (rire) Pour moi la musique de Fallen Joy est un mélange de Metal Heavy avec des solos de guitare, mais également une rythmique Black Metal.

Gul: Oui, mais il y à désormais surtout un côté épique.

Victor: Epique et black, mais le black ne concerne pas tous les morceaux je pense.

Victor: C ‘est une musique qui est avant tout faite pour être accrocheuse, heavy, mélodique et sans aucune limites de genres.

Gul et Léandro : Exactement.


P666: Si vous deviez citer des influences, quelles seraient elles ?

Léandro: J’ai commencé à m’intéresser au métal grâce à Dream Theater en revanche pour mes influences de compositions il n’y a pas que eux, bien évidemment ce groupe m’influence mais je m’influence plus de musique orchestrée, de jeux vidéo, de films. Si je devais citer d’autres groupes je dirais Amon Amarth, groupe que tout le monde apprécie dans Fallen Joy, mais il y a aussi Dark Tranquillity, et un peu In Flames.

Victor: In Flames pas du tout pour ma part. Dark Tranquillity en revanche énormément également.

Gul: Personnellement c’est surtout Amon Amarth pour la voix death avec un penchant pour tout ce qui est Brutal Death, Black Métal un petit peu mélodique comme Carpathian Forest, Cradle Of Filth sinon tout ce qui est grindcore et bien sur le Heavy Metal avec Judas Priest. Voilà donc j’ai une grosse préférence pour le Heavy Métal et le Brutal Death.

Victor: En termes de compositions je citerais aussi Amon Amarth, Carcass, dans le Heavy Metal ce sera comme je l’ai déjà dit précédemment Black Sabbath, Motorhead, dans le Black : Burzum Darkthrone, Gorgoroth, dans le Death Obituary, sinon Stratovarius pour le coté power Métal.

Gul: Oui mais je trouve vraiment que ce qu’on trouvent dans les nouvelles compositions est plus le côté Amon Amarth.

Victor: Sinon en termes d’influences je pourrais citer d’autres choses mais je ne sais pas si ces groupes m’influencent vraiment, ou peut être inconsciemment : Sisters Of Mercy par exemple ou encore Electric Light Orchestra.



P666: Généralement, Fallen Joy reçoit un très bon accueil de la part du public, cependant, une date vous a t’elle marqué plus que les autres ?

Léandro: Nous sommes tous d’accord pour dire que le Trabendo via le Fallenfest fut un des meilleurs souvenirs (acquiescement de Victor et Gul) les organisateurs nous avaient contactés pour venir faire cette date directement car on ne participait pas à ce tremplin cette fois la, on nous as donc rappelés pour nous proposer de participer pour la demi finale directement, c’était vraiment cool de leur part.

Gul: En plus de cela il y à eu un super son avec deux ingés sons ainsi que des supers lumières .

Victor: Et c’est une salle que l’on adore.

Léandro: On a aussi été assez satisfait de notre prestation.

P666: D’ou vient votre nom, Fallen Joy, et que signifie-t-il pour vous ?

Léandro: Fallen Joy vient en fait d’une de mes compositions qui s’intitulait ‘The Fallen Joy’
Je ne sais absolument pas honnêtement pourquoi je l’avais intitulé comme ça mais, je trouvais que l’idée de deux mots dont le sens est un peu contradictoire sonnait bien, par la suite nous recherchions un nom de groupe et on arriva au choix de Fallen Joy.

Victor: Ce nom met en avant le côté paradoxal du groupe qui peut être très mélodique par moment mais aussi très sombre.

Léandro: Il n’a jamais été pris ce qui est une bonne chose, étant donné le nombre de groupes dans le monde.

Victor: Pour donner une autre interprétation du nom, le côté Fallen pourrait se traduire par la musique déchue, la musique qui n’est pas appréciée par ceux qui écoutent nrj(rires).
La "jouissance déchue" pourrait être sa signification en français, mais chacun est libre d’avoir sa propre interprétation du nom !


P666: Dernièrement vous avez courageusement maintenue une date de concert en compagnie de Checkmate sans votre guitariste soliste, par conséquent vous avez réarrangez vos morceaux pour l’occasion, comment avez vous ressenti cela ?

Victor: J’ai pris ça comme un défi de mon point de vue.

Léandro: Défi cela colle assez bien oui car on a du faire une sélection des morceaux mais de base même ces morceaux la sont faits pour être joués live avec deux guitares donc c’est sûr que sur scène ce fut moins percutant. Mais en même temps il y a eu un excellent retour de la part du public.

Victor : C ‘était assez stimulant de faire la guitare tout seul... d’essayer en tout cas.

Léandro: De ce fait Victor était un peu stressé logiquement.

Victor: Le problème, c’est que dès que l’on accédait aux parties avec des lead il fallait faire un choix entre rythmique et solos : soit ils étaient moins appuyés, soit il n’y en avaient pas... J'ai pris le parti de faire plutôt des solos pour le coup.

Léandro: Cela aura été une expérience très enrichissante et intéressante.

P666: Pour quel groupe rêveriez vous d’ouvrir ?

Léandro: Amon Amarth je pense encore une fois tout simplement car notre public correspondrait assez bien à mon avis même si nous sommes différents sur certains points évidemment, je pense que nos musiques respectives peuvent se rejoindre

Gul: Si tu veux nous faire un cadeau une première partie comme celle ci ça en ferait un excellent(rires).

Victor: AC/DC aussi haha !

Gul: Ou pour un groupe de Heavy Judas Priest par exemple.

P666: La pochette de votre Ep est vraiment belle, qui en est l’auteur ?

Léandro: Hicham Haddaji l’a conçu , c’est quelqu’un de vraiment inspiré et il à été très compréhensif, il a cherché à comprendre nos idées jusqu’au bout, et il a vraiment crée une pochette qui correspond à notre vision de Fallen joy.

P666: Un album vous a t’il marqué dans cette dernière décennie depuis les années 2000 ?

Léandro: Octavarium de Dream Theater, car sans lui, je ne ferais pas ce que je fais aujourd’hui .

Victor : Pfouu... Filosofem de Burzum.

Gul: Supremacy de Hatebreed, Dechristianize de Vital Remains, et le groupe Noone Shall Be Saved.

P666: Si vous avez quelque chose à rajoutez, je vous laisse la parole.

Fallen Joy : Courez écouter notre Ep et 1er cd, « Order To Die », il est actuellement disponible, venez nous voir en concert, et n’hésitez pas à faire un tour sur notre myspace ! (http://www.myspace.com/fallenjoyofficial ) .




original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

Imprimer / Envoyer :
stats - vues ( 1478 )


 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 



  Réseau social Pavillon666 : facebook pavillon 666 webzine metal rock facebook pavillon 666 webzine metal rock S'abonner à pavillon666 sur Twitter youtube channel -  pavillon 666 webzine metal rock


Pavillon666.fr vous présente l'information metal rock en temps réel. Retrouvez l'actualité française et internationale, les sorties d'albums et leurs chroniques, interviews, les évènements culturels et sorties de concerts, les éditos ainsi que d'autres thèmes musicaux "metal rock".

Tous les textes et photographies contenus dans les chroniques & interviews sont soumises au copyright. Il est strictement interdit (sauf accord préalable) d'utiliser ou copier/coller le contenu d'une chronique ou interview. Le partage (réseau social) reste accepté si la source est citée.


©PAVILLON666 webzine - 2004 / 2018 - Website/webdesign Created by Agence-de-graphisme.com