ATTENTION !!!

PAVILLON 666 a modifié son site. Vous êtes actuellement sur l'ancienne version du site !

RV dorénavant sur : http://www.pavillon666.fr/webzine








 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 Interviews Concerts   flux RSS - updates - pavillon 666


FREAK KITCHEN

post a comment / POSTER UN COMMENTAIRE
Commentaires ( 0 )
CHRONIQUE du CONCERT

[ Lire la CHRONIQUE ]
Lien groupe
Audio / Video
Mise en ligne le : 22 février 2010 | Intervieweur : Elea | Traducteur : Elea

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
Nous sommes reçus par Mattias, chanteur et guitariste de Freak Kitchen, juste après le concert qui a eu lieu à Marseille à l’Espace Julien le 12/02/2010. Mattias très à l’aise nous offre bières et biscuits, tout ça dans une atmosphère très détendue.

Mattias - Allez-y, servez-vous ! Il y a des bières ! Nous avons aussi du vin Italien du vin Français…
Pavillon666 – Les Suédois ne sont pas spécialisés en bières normalement ? (rires)
Mattias – Nous sommes spécialisés dans tous un tas de choses mais on aime les Volvo, le tennis, Ice smoking, Abba, Rock Set, Freak Kitchen… (rires)
P666 – Et Hypocrisy ???
M. – Oui, il y a beaucoup de groupes Suédois.
P666 – Nous avons rencontré 2 groupes Suédois il y a peu, Hardcore Supersperstar…
M. – Ah oui, de très bons amis.
P666- Et Crucified Barbara…
M. – Dans un meilleur endroit ?
P666- Non dans une salle plus petite à Marseille
M. – Moi j’aime cet endroit (Espace Julien ndlr)
P666 – Nous avons rencontré Hardcore Superstar et interviewé Vic Zino
M. – Oui c’est un très bon ami. Vic Zino, il a enseigné à mon Freak Guitar Camp, il était très nerveux… Rires.

P666 – Tu joues beaucoup avec le public…
M. – Oui je leur dis des choses comme « petit pamplemousse » (en Français dans le texte), je ne pense pas que cela veuille dire grand-chose.
P666 – Non ça ne veut rien dire…
M. – « Je suis une petite fille, tourner à gauche » (en Français dans le texte) Oui j’aime ça c’est mon nom « tourner à gauche ».
M. – Très bien, alors tu as préparé quelques questions !

P666 – Oui ce que nous voulons savoir pour commencer, pourquoi ce nom Freak Kitchen ?
M. – Et pourquoi pas ? Tu peux appeler ton groupe « Kronenbourg avec conservateur… » (lis la notice de Kronenbourg)… En fait c’est juste un nom. J’avais une feuille blanche devant les yeux et je devais donner un nom au groupe. Donc j’ai commencé par écrire Freak… Oui Freak c’est un bon mot. Mais bon Freak pas tout seul… Donc Freak Kitchen, parce que nous préparons notre musique dans la cuisine des monstres… Donc c’est cool et le logo est toujours simple, c’est le même qu’il y a 20 ans en arrière. Donc pourquoi pas Freak Kitchen, il n’y a pas de pensées philosophiques profondes derrière ce nom.

P666 – Ou alors cuisiner en Suède…
M. – Non ce n’est pas vraiment très bon, ce n’est pas très beau non plus… En fait ça ne veut rien dire ! (Rires)

P666 – Qu’est ce qui a influencé Freak Kitchen pour Land of the Freaks?
M. – Peut-être que je vais passer pour un idiot prétentieux, mais la vie elle-même. En fait quand tu fais un album tu y mets un peu de ta vie, où tu en es à cet instant, au moment où tu écris les choses. Tu écris tes expériences comme avec Teargas Jazz quand on était en Inde.

P666 – Du Metal et de la musique Indienne.
M. – Exactement. J’adore l’Inde, c’est un pays merveilleux.

P666 – J’ai lu que tu avais été là-bas il y a peu.
M. – Oui j’y vais quand je peux. Dernièrement c’était excellent ! Tu peux voir le pire qui puisse t’arriver en Inde. Tu peux voir tellement de choses que tu commences à pleurer. Mais il y a également tellement de belles choses, beaucoup de joie, un bon état d’esprit. Et la musique est fantastique.

P666 – Tu n’as pas été trop malade ?
M. – Non ça va je suis végétarien, donc pour moi c’est le Paradis parce que 90% de la population est végétarienne.
M. - Donc en ce qui concerne l’album, l’inspiration vient de différentes choses, des choses qui arrivent…

P666 – Comme la naissance de ton 1er enfant ?
M. – Oui mon bébé est la plus belle chose qui me soit arrivée. Je me suis marié aussi pendant la production de Land of the Freaks. Donc beaucoup de choses se sont passées pendant la réalisation de Land of the Freaks. C’était vraiment bien, ça a pris du temps mais j’en avais besoin.

P666 – 4 années, c’est ça ?
M. – Actuellement 3 années de travail sur une période 4 ans. J’ai joué avec un Orchestre Symphonique le Triple Concerto pour Guitare de Beethoven. Cela m’a pris 8 mois pour apprendre, nous avons fait 2 gros concerts avec Freak Kitchen, beaucoup de répétitions et d’enregistrements, d’arrangements… Tout ça prend beaucoup de temps. Donc maintenant je suis en tournée avec mes amis ! Et j’ai fait un album avec des musiciens Indiens, donc oui je suis assez occupé ! Mais Ok on est de retour !!!

P666 – Comment s’est passé l’enregistrement de l’album ?
M. – C’était vraiment bien, tranquille. Nous avons grandit quand même… Les guitares ont été enregistrées en 2 jours.

P666 – Et toujours en riant ?
M. – Oui bien sur, nous faisons juste ce que nous avons à faire. J’ai une vision d’où je dois aller, j’écris les choses, enregistre la batterie, les basses et après tout le reste. Donc oui c’était génial !

P666 – Ok et es-tu totalement satisfait ?
M. – Oui je suis très satisfait par les paroles, la couverture de l’album. Oui très satisfait, c’est un bon ressentit non ? (rires)

P666 – D’ailleurs en ce qui concerne l’écriture des paroles, certaines sont drôles, d’autres très engagées comme Honey you’re a Nazi, Mussolini’s Mind, Groupie Murderer. Considères-tu Freak Kitchen comme un groupe engagé ?
M. – Je pense que nous sommes tous concernés par certaines choses. La meilleure des choses à faire est de partager son point de vue, des choses que vous avez en tête, et cela avec humour. Sans être complètement déluré car nous sommes sérieux dans ce que nous faisons, nous ne pouvons jouer les choses que nous avons faites ce soir sans l’être. J’ai fait le fou pendant le concert, trébuché sur un câble et tout un tas d’autres choses. Mais nous utilisons l’humour comme une arme, les sujets que nous abordons peuvent être très sombre : des amis ont le Sida, des gens vendent leurs organes, ce qui n’est pas une chose très amusante à faire…

P666 – Mais qu’est ce qui a influencé l’écriture de ces paroles ? Des histoires que tu as entendues ? des évènements qui sont arrivés à tes amis ?
M. – J’ai voyagé autour du Monde, de nombreuses fois, partout où nous allons, en Inde, en Amérique du Sud, Amérique du Nord et dans toute l’Europe, j’ai vu tellement de choses, lut aussi, je mets tout cela ensemble et c’est un condensé de tous les maux de la Planète aujourd’hui, et j’ai besoin d’écrire sur ces sujets. Je ne peux pas aller sur scène et chanter « hey baby, baby, babe… »

P666 – Quel album de Freak Kitchen préfères-tu ?
M. – Land of the Freaks. En général c’est toujours le dernier que tu préfères.

P666 – Il y a une raison à cela ?
M. – En fait je suis juste très satisfait. Evidemment quand je ferais le prochain ce sera le prochain que je préfèrerais. Mais j’ai mis beaucoup de cœur à l’ouvrage, beaucoup d’énergie. Les gens ont l’habitude de dire qu’il faut 4 écoutes jusqu’à ce que l’ais, que ce soit bon. Et dés que c’est bon, tu as la musique dans la peau et ça ne s’arrêtera jamais. Il y a de nombreuses raisons pour que Land of the Freaks marche, beaucoup de choses que tu n’entendras pas jouer ailleurs. Donc cet album est conçu pour durer un long moment.

P666 – As-tu prévu ‘enregistrer un album live ? ou un DVD live ?
M. – On a commencé quelque chose avec « God Save the Spleen » et on a beaucoup de choses déjà. Tout le monde nous demande in DVD live, et on pourrait faire un DVD live très sympa, mais ça te coutera probablement une fortune et peut-être que tu vendras 5 ou 6 000 copies. Mais tu peux tout aussi bien déposer des morceaux en qualité Full HD sur youtube, et il y aura 100 000 personnes qui vont le regarder. Pour les groupes c’est une position plus intelligente de déposer des morceaux en qualité Full HD sur youtube. Donc oui nous ferons un DVD live mais pas maintenant. Nous publierons des choses enregistrées en Amérique, au Japon, en Inde… Sur toutes les chaînes où nous voulons que cela soit vu, et dés que c’est bon, vraiment un concert très groovy, on publiera celui-là.

P666 – Quel retour as-tu reçu de tes fans pour Land of the Freaks ?
M. – De très bons retours ! C’est vraiment très sympa.

P666 – Freak Kitchen existe depuis 1992…
M. – Oui j’ai 40 ans ! Je suis le plus jeune, les autres ont 42 et 43 ans. Mais nous sommes toujours en train de botter les fesses!!!

P666 – Le bonheur et la joie de jouer ensemble est toujours intacte ?
M. – C’est meilleur que jamais !!! Nous sommes très dévoués à ce que nous faisons. Nous avons fait des répétitions, c’était bon pour le groupe. Actuellement on répète 4 fois et c’est ok ! Donc oui la Vibe est toujours là, meilleure que jamais, c’est vraiment très bien. C’est comme si nous étions des gamins de 15 ans, c’est nous contre le monde ! Nous continuons juste à faire ce que nous faisons, nous décidons de ce que nous faisons ou pas. On a joué à Jakarta devant 3 000 personnes et ce soir à Marseille devant 400 personnes ! C’est super.

P666 – Ton meilleur et ton pire souvenir Live ?
Avalon – Le meilleur ici !
M. – Oui c’était vraiment génial ce soir. Après 6 ou 7 chansons j’ai perdu ma voix, mais bon ça ne compte pas vraiment. C’est la vie en Tournée. Nous n’avons jamais fait de concert merdique à vrai dire. Des choses très étranges se produisent parfois, tu peux être fatigués, ne plus avoir d’énergie, mais bon tu commences à jouer et ça repart. Pour nous il est impossible de faire un concert merdique en se disant « je veux retourner à mon hôtel… ». Nous faisons toujours de bons concerts !

P666 – Comment trouves-tu la scène Metal Européenne ?
M. – Je le trouve très bien actuellement ! Il y a de très bonnes choses en provenance de France, de très bons groupes. Je trouve très bien d’être un musicien Metal à l’heure actuelle, malgré l’industrie du disque et le reste. Tu peux faire de l’argent sur des choses différentes, jouer dans des villes différentes. Hier on était à Lyon, la salle était remplie. Idem pour Arch Enemy… De très grand groupe et nous avons eu la même affluence.

P666 – Comment se sont passé les précédents concerts ? Comment le public Français vous a-t-il accueillis ? Quel ressentit as-tu ?
M. – Bien !!! Très bien !!! Nous savons que pour d’autres groupes c’est dur de jouer en France. Pour nous ça a toujours été génial ! Le public Français a toujours été bon avec nous depuis le début !

P666 – Dernière question mais pas des moindres, tu as quelque chose à dire à tes fans Français ?
Bjorn – Je t’aime !!!!!!!!
M. – Oui je t’aime !! Nous sommes très reconnaissants ! Donc « Vive la France » (en Français dans le texte).




original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock
Interview de Freak Kitchen Marseille-france le 12/02/2010


Mattias => Come on take a beer. We have Italian wine, French Wine… beer…

Pavillon666 - Sweden is not specialised in Beer normally?
Mattias => We are specialised in lots of things but we like Volvo, Tennis, Ice smoking, Abba, Rock set, Freak Kitchen
P666 – And Hypocrisy???
M. => Many many bands…
P666 – We saw few weeks ago a Swedish bands Hardcore Superstar
M. => Oh yes, very good friends of mine!
P666 – And Cruciefied Barbara.
M => A better place than here? (joke)
P666 – No another place in Marseilles
M => I like this place.
P666 – We met Vic Zino and other guys...
M.=> Very good friends of mine! In a better place, I like this place. Vic Zino, he’s been teaching at my Freak Guitar Camp, he was so nervous and about to cry.

François – my personal best friend is from Sweden Sabathon.
Mattias – Yes I know them. They are really nice guys!

Mattias – And about the album, some people took cocain after the shows… I need to spare, I left some of my voice… I’v been singing all the nights, screamy, and it’s completely (…) And Gudi gudi… Joke!

P666 - you joke a lot with French people I mean in what you say to the “audience?”
Mattias – Like “Gudi Pamplemousse” it doesn’t really mean anything.
P666 – Sure that means nothing…
Mattias – Je suis une petite fille… Tourner à gauche… yes this is my name!

Mattias – Alright, so you wanna far away, you got some questions!

P666 – What we firstly want to know is why the name freak kitchen?
Mattias – Why not? You can call your Band “read the Kronenbourg notice” … Well it’s just a name, you know. I had a blank piece of paper. I needed to call the band, so I wrote “freak”… yes freak is a good word… But only Freak, no. Well freak not alone… freak kitchen, we cook our music in the freak kitchen, so it’s cool and the logo is actually still a very simple logo that I did 20 years ago, so yeah, why not, it doesn’t have any deeper philosophical mean.

P666 - or maybe …cook in Sweden…
Mattias - it’s not really good so what, that’s not splendid so, it doesn’t mean anything ,it’s freak kitchen, yeah we play music in the freak kitchen

P666- yes quite good. And what does influence freak kitchen for land of the freaks?
Mattias - I’m probably such a pretentious idiot but life itself, well you make an album and you try to “freyne” your life, where you are in life, at the time you write about things, your experiences like Teargas jazz, when we stack in India, err large demonstration , and we are not like Danish People, we are not upsetting in danisinh newspaper…
Sweedish people try to make metal music.

P666 - Metal and Indian music
Mattias - absolutely, yeah I love india, I adore, it’s a wonderful country.

P666 – Yes we read that you went there
Mattias – Yes I’ve been there much of time, it was excellent. You see the worse thing you could ever experienced in India, you see so many things that you start to cry. And there so many good things, you see lot’s of joy, and good spirit, and the music is amazing, so…

P666 – Not too ill?
Mattias - No, I’m a vegetarian so, for me it’s paradise. Because 90% of the pop are vegetarians
So india of course, and many other things you know, things that happens, you think about things that you are…..about

P666 – Like your baby for example?
Mattias – Yes my baby my baby is the best thing that never happened to me. I got married, during the land of freaks production, so many many cool highlights happened through the land of the freaks production. It’s a cool thing, but it took a long time… but I needed it to ….

P666 – 4 years, that’s right?
Mattias - Actually 3 years of working but it’s a 4 years period

P666 – Since the last one
Mattias - I’ve played with the Symphony orchestra Beeethoven triple concerto on Guitars. It took me 8 months to learn it and then we did 2 big band concerts with Freak kitchen, lot’s of rehearsals and lot’s of songs being recorded, arrangements… And that took lots of time.
So now I tour with my friends…. And I’ve made and album with Indian musicians as well so I’m a bit busy, but the next one we actually gonna start working on it. Ok we are back!

P666 – and how was the recording?
Mattias – It was very smooth and very cool, we have grown up so guitars were done in 2days, and …
P666 – Still in joking?
Mattias - yeah, we just do what we do. I had a vision of were I wanted to go so, I wrote everything and recording drums abs bass and everything afterwords so yeah, it was cool so yeah
P666 - ok and you’re fully satisfied?
Mattias - I’m very satisfied yeah satisfied with the songs; the production with the album cover. Yes I’m satisfied, it’s a good feel??

P666 - For the writing of the lyrics? Some or them are funny or more engaged like “honey you’re nazi”, that you’ve sung tonight, and also “Mussolini’s mind”, “groupie murderer” so do you consider Freak Kitchen like an engaged band?
Mattias - I think we are yeah we are concerned by certains things best things to share your point of view, something you have in your mind and this is humour you know, without being really really “jeezy” we are very serious with what we’re doing , we can’t play the stuff that we play dowstair by just…. By funny thing happens, we ….the opportunity and look, Ijust made the fool at the concert… J’ai trebuchet sur scène, I tripped on the cable. And so on.
We use humour as a weapon, you know but the topics are very dark we have everything like song as smeel of time??? Friends who got AIDS....disturb witch is also tricky … god save the Spleen ……people selling their organs witch is not a really cool thing to do.

P666 - but what have motivated the writing of this songs? Some story you’ve heard or story of your friends, for the more engaged?
Mattias write is stuff err… I travel around the world you know , many many times, everywhere we are on stage you know, india, and south America, and north America and all Europe and I see many things and I read about many thing and I put it all together and it’s the best trouble of the planet today, and I need to write about it. I can’t go on stage and sing about ‘ hey babe babe babe “ and …..

P666 - Which Freak kitchen album do you prefer?
Mattias - land of the freaks, usually that’s the latest one you like the most.
P666 - Is there a raison for that?
Mattias - yeah I’m just satisfied , of course when I do the next one, well it’s gonna be the next one (I will prefer ndlr), but I put a lot of heart and energy into it, people say that it takes something like 4 listenings until you get it, and once you get it , it’s under your skin, it never goes away. They’re many layers that Land of the Freaks is working on. Many things in it that you’ll never hear playing. So it’s designed to last for a long time. 10 min 30.

P666 - Do you plan to record a live album? Or a DVD Live?
Mattias – We started something with God Save the Spleen and we have so much materials. Everybody is asking for a live DVDn you can really really do a cool live DVD and perhaps it will cost you a fortune and maybe you will sell 5 or 6000 copies DVD/ CD but you can put it on you tube in full HD quality, very nice quality, and you will 100 000 people watching it. And for the Bands it's actually a smarter position to put high definition stuff on youtube. So yes we will do a live DVD but not now. We will release stuff from the American, from Japan, from India from all the channels where we want to see and once we got it, a realyy grouvy concert we will release that one.

P666 - What's the feedback of your fans regarding Lands of the Freak?
Mattias – Yes, feedbacks are great. Very cool.
Des gens rentrent dans la salle, font beaucoup de bruit. Mattias rale.
So feedbacks are really really good! Absolutely!

P666 - Freak Kitchen exists since 1992,
Mattias – Yes and I'm 40 years! I'm the younger the others are 42 and 43. So we are still kicking ass!!!
P666 - The happyness or the joy to play together is still intact?
Mattias – It's better than ever! We are very dedicated and we actually had a ship together... We actually has a rehearse and that was good for the Band. Actually we rehearse 4 times and that's good for the band to sit down... So yes the vibe is better than ever. So it's really nice. We are like 15 years old kids you know. It's us against the world. We just keep on doing what we are doing, we decide what to do or not, life is good. We played in Jakarta 3 000 people and now we played in Marseilles 400 people! That's cool!

P666 - Best and Worth Souvenir/ remind in Live?
Avalon – the best was here!
Mattias – it was very fun tonight! It took me 6 or 7 songs before my voice “opelap” But it doesn't really matter! That's life on the road! We don't do Shit concert actually. Many strange things happened, you can be low on energy but once you start to play you get a certain pilled up (ça recharge les batteries quoi). There's no way you can do shit and think “oh I want to go back to my hotel”! We always do cool concert!

P666 - How do you find the European Metal Scene?
Mattias – I found it prettu healthy actually! There's also good stuff coming out of France with great bands! I found its very well to be a Metal musician, not really bad, despite the record industry and so on. You can make money on many different things.We played in several place, yesterday in Lyon, the place were packed. Same like Arch Enemy. So very big bands and we played the same venue.

P666 - How was the previous Shows? How the French Public has welcomed you? What are your feelings?
Mattias – Good! Very good! We know that for some other bands it was really hard to play in France. For us it's always very good!!! France has been good woth us since the very beginning.

P666 - Last but not least, do you have something to say to your French fans?
Bjorn – We love you!!!
Mattias – Yes we love you! We are very greatful!!! So “Vive la France” (en français dans le texte).

Imprimer / Envoyer :
stats - vues ( 851 )


 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 



  Réseau social Pavillon666 : facebook pavillon 666 webzine metal rock facebook pavillon 666 webzine metal rock S'abonner à pavillon666 sur Twitter youtube channel -  pavillon 666 webzine metal rock


Pavillon666.fr vous présente l'information metal rock en temps réel. Retrouvez l'actualité française et internationale, les sorties d'albums et leurs chroniques, interviews, les évènements culturels et sorties de concerts, les éditos ainsi que d'autres thèmes musicaux "metal rock".

Tous les textes et photographies contenus dans les chroniques & interviews sont soumises au copyright. Il est strictement interdit (sauf accord préalable) d'utiliser ou copier/coller le contenu d'une chronique ou interview. Le partage (réseau social) reste accepté si la source est citée.


©PAVILLON666 webzine - 2004 / 2014 - Website/webdesign Created by Agence-de-graphisme.com