ATTENTION !!!

PAVILLON 666 a modifié son site. Vous êtes actuellement sur l'ancienne version du site !

RV dorénavant sur : http://www.pavillon666.fr/webzine








 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 Interviews Concerts   flux RSS - updates - pavillon 666


LAMB OF GOD

post a comment / POSTER UN COMMENTAIRE
Commentaires ( 0 )
CHRONIQUE du CONCERT

[ Lire la CHRONIQUE ]
Lien groupe
Audio / Video
Mise en ligne le : 28 février 2010 | Intervieweur : YoG | Traducteur : YoG

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
interview en face à face le 15-02-2010 avec John Campbell (Lamb Of God) juste avant leur concert au Bataclan [ 75 ].


- En premier lieu, je souhaite te remercier d’accorder cette interview à notre webzine, pavillon666.

Pavillon ? Ca veut dire quoi ? Diable ?

- Euh.. non…

Ah alors ça doit vouloir dire « pavillon » ! Hey je vois ton tattoo, as-tu des tatouages du « chiffre de la bête » ? Tu n’as pas de « 666 » quelque part ?

- Non !

J’en ai trois sur moi ; tu n’as pas un 666 sur celui-ci ??

- Euh non je suis quasiment sûr qu’on ne m’en a pas dissimulé un !

Hey, à propos, je sais compter en français : un, deux, trois, quatre, cinq… et après ?

- Six !

Ah donc : « six six six »

- Euh oui.. Difficile hein : c’est le mot le plus proche de son équivalent en anglais ! Ah ah ! Donc répète après-moi maintenant : « six cent soixante six » !

Euh ?? Impossible si tu ne parles pas français !

- Bon ! Première question : Le « New Wave Of American Heavy Metal » signifie-t-il quelque chose pour toi ?

Nous sommes issus de la scène underground aux Etats Unis. Cette appellation est une manière pour les gens de comprendre ce mouvement, et de le catégorier.

- Mais ne penses-tu pas qu’il y a un lien entre des groupes comme […]

Eh bien sur tu peux trouver un lien entre certains groupes et nous, puisqu’on joue ensemble depuis une quinzaine d’années en tournée donc… On a débuté avec bien d’autres groupes, et plein d’entre eux ont sont issus de la scène underground également.. On a tous progressivement joué de plus en plus loin de la maison ! On partageait les bus avec eux, tous ces trucs là tu vois ? C’est en quelque sorte nos « frères » , et je pense que c’est… une sorte de petite ligne qui vient s’inscrire dans l’histoire de la musique !

- Ok je vois !

Hey tu peux m’arrêter si je m’enflamme hein, j’irai « traîner mon cul » ailleurs ! [rires]

- Non c’est bon ! Dis-moi, comment as-tu eu le « coup de foudre » pour la basse ?

Un « coup de foudre » ? Oh je vois..

- Pas tout à fait un coup de foudre hein ; je veux dire […]

Oui ! Tu veux dire « pourquoi la basse ! » En fait, je voulais jouer de la batterie. Et un pote en avait une alors je lui ai demandé si je pouvais jouer avec ! Et il m’a répondu « ouais vas-y ! » Un pote à lui, le bassiste, était parti pour l’été donc.. Il m’a demandé par la suite « mais pourquoi ne jouerais-tu pas de la basse, pendant que je joue de la batterie » ? Et j’étais.. Oh dieu, ça fait combien de temps ? 20 ans ! Donc voilà comment j’ai commencé à jouer de la basse ! Pas vraiment un coup de foudre ! Tu peux juste me demander en fait « mais putain pourquoi joues-tu de la basse ? » [rires]

- Oui, mais beaucoup de gens entretiennent une relation « fusionnelle » avec leurs instruments tu vois ?

Oui ! Pour moi c’est juste un outil. Je passe mes nerfs sur ma basse quand je suis énervé ; j’en ai déjà démolies quelques unes ! Donc c’est vraiment différent que dans le cadre d’une relation !

- Qui a influencé ton style ?

Pour être franc… Je dirai Mark et Willie, mon groupe ! Ils ont été ma plus grande influence car … Oh merde, quelle chanson c’était ? Je me rappelle : Mark jouait un riff, un truc du genre « belelelelep » et je pensais « putain tu te fous de ma gueule ? » J’ai appris des tonnes de techniques afin d’être capable de jouer avec ces mecs, donc je dirais que c’est probablement la plus grande influence en ce qui me concerne…

- J’étais là quand vous avez joué la dernière fois à Paris, c’était pendant l’été, et c’était également le premier concert complet de Lamb Of God en France ; tu te rappelles de ce concert ?

Oui mais je ne me rappelle pas le nom de la salle !

- Le Trabendo !

Oui exactement ! On a appelé cette salle le « Sweat Box » (ce qui veut dire : la boîte à sueur) [rires]

- [rires] C’était vraiment incroyable... Toute cette énergie !

Oui absolument ; tu sais… On fait aussi de grandes scènes mais ça.. Ca me rappelle d’où on vient !

- As-tu remarqué des différences entre les différents publics ?

Oui.. Il y a beaucoup de « jeunes » ici, et de style plus « emo », lors de ce concert, que heavy metal ! Mais peut-être était-ce à cause de cette salle, ou alors du groupe avec qui on jouait ; je ne sais pas ! Pour être honnête, nous n’avons jamais vraiment donné de belle performance à Paris ! Nous sommes venus au Bataclan avant, et c’était un désastre ! Nous n’avions pas le support dont nous avions besoin de la part d’aucun label ici ! Et Roadrunner sont bons pour cela ; ils font un bon boulot pour nous ici.

- Quel état d’esprit avais-tu lors de l’enregistrement de « Wrath » ?

[rires] J’ai eu un bébé au beau milieu de l’enregistrement ! Donc.. mon état d’esprit ?! [rires] As-tu des enfants ?

- Non !

Oh okay…

- Je veux dire « je ne pense pas ! »

[rires] Aaah ! Haha. C’était bien d’avoir cet enregistrement auquel me dédider ; ça me permettait d’échapper au chaos qu’est d’être parent pour la première fois !

- C’était donc si différent que les fois précédentes ?

Non, je ne dirai pas ça ; ce n’était pas si différent mais juste un peu bizarre d’avoir ce « ouiiiiin » [imite son bébé] ! Mais en studio, j’étais concentré sur les tâches qui m’étaient données de faire.. C’est tout ce que je faisais !

- Peut-être était-ce une motivation pour toi ? De faire quelque chose de spécial ?

Oui.. tu veux dire une sorte d’héritage ? Peut-être ferai-je quelque chose comme ça quand il sera en âge de comprendre ! Mais cela ne m’a pas affecté pendant l’enregistrement !

- Peux-tu me dire quelque chose sur le procédé d’écriture de Lamb Of God ?

Oui bien sûr ! Je dirais que.. c’est en mutation ! Au début, on écrivait à partir d’une partie, d’un riff… On répétait « par terre » … C’était assez chaotique en fait ! Maintenant, on joue et on crée des « grilles de tempo », on discute des arrangements car avec l’aide de l’informatique on peut écouter de manière objective notre musique avec des mix différents ; tu peux ajouter des chorus, ou encore retirer d’autres choses… C’est plus organisé. On est toujours en tournée ou en phase de composition… Et bien sûr, on a quelques modifications à apporter et pour cela on utilise les nouvelles technologies…

- Allez-vous nous gratifier d’un nouveau DVD bientôt ?

Non ! Nous n’avons rien filmé depuis le dernier DVD « Walk With Me In Hell »…

- Pas même un documentaire ? Comme celui qu’on trouve dans l’édition spéciale de Sacrament ?

Désolé, je peux pas donner de détails… mais on en tient compte !

- Ok pas de soucis ! Dernière question : quelle est ta philosophie à propos du metal ? Que penses-tu quand on dit « metal » ?

Hum… Je pense.. Agressivité. Il y a une nécessaire et bonne relâchement d’énergies négatives… Les fans de metal sont des fans à vie, et pour de bonnes raisons puisque c’est de la bonne musique, qui devrait être changée en religion ! [rires] Non je déconne ! La dernière interview que j’ai donnée était avec un anglais qui me disait que certains souhaitaient faire reconnaître le metal en tant que religion… Peut être que c’est n’importe quoi, je n’en sais rien ! Mais pour moi, c’est vraiment, vraiment… bizarre !

- Oh ! A propos, que penses-tu du mélange entre musique et religion ?

Black Sabbath a commencé le heavy metal en y mêlant des images religieuses, et dès lors et jusqu’à la fin des temps, il y aura des images comme celles-ci rattachées au black metal… Mon opinion personnelle est que la religion est la racine de tout les maux, c’est tout !

- Merci beaucoup John, j’espère que tu te feras plaisir sur scène ce soir !

Merci mec, profite-bien du spectacle !




original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock
- First, I wanna thank you for giving this interview to our webzine, pavillon666.

Pavillon ? What does it mean ? Devil ??

- Ehm.. no !

Oh so it must mean .. pavillon ! I see your tattoo ; you’ve some tattoos of the number of the beast ? You don’t have “666” anywhere ?

- I don’t have !

I’ve three on my body ! You don’t have 666 on this one ?

- No, I’m quite sure that it’s not hidden !

Hey by the way : I can count in french… Un, deux, trois, quatre, cinq… and.. ??

- Six !

So « six six six »

- Yeah, quite difficult : it’s the closest word to its English equivalent ! Ah ah ! So .. repeat after me : “’six cent soixante-six” !

Eh ? Impossible for someone who doesn’t talk in French !

- First question : does the “New Wave Of American Heavy Metal” means something for you ?

We came up in the underground on the States. “The New Wave Of American Heavy Metal” is the way for people to understand this movement and to categorize it.

- Yeah but do you think that there’s a link between bands like […]

Heh of course you’ll find a link between us and some bands cuz we play together since the last fifteen years on tour so… We came up with many other bands, and many of these bands began to play … “underground” too, and progressively further away from home ! So we were sharing buses with them, all this stuff you know… They’re our “brothers”, and I guess that it’s a kind of footnote in the musical history !

- Ok I understand !

Hey, you can stop me I’ll ramble my ass off man ! [rires]

- No, it’s ok ! Hey tell me, how did you have a “crush” with bass guitar ?

Oh a crush ? I understand the question !

- Yeah, not really a crush but […]

Yeah ! You mean “why bass guitar !” In fact, I wanted to play drums ! And my friend had a drum set and.. I asked him “can I play with your drums” ? He answered : “Yeah, yeah, go ahead !” And a friend of him, the bass player, had left for the summer so… He told me “why don’t you play bass while I’m playing drums ?” and I was… Oh god how many years ago was that ? 20 years ago ! So… that’s how I started to play bass ! So.. not really a crush ! You can just ask “why the fuck are you playing bass” ! [rires]

- Yeah but many people are really “close” to their instruments you understand ?

Oh yeah.. For me, it’s more a tool ! I’m definitively… crossing my nerves on my bass when I’m angry ! I’ve destroyed bass guitars ! So that’s really different than a girlfriend or something like that for me !

- Who influenced your playing style ?

To be honest.. I would say Mark and Willie, my band ! They’ve been the biggest influences because… Oh fuck what song is it ? I remember Mark was playing a riff one time, you know like “belelelelep” and I was thinking “are you fucking kidding me ?” ! I have learned tons of techniques to be able to play with these guys, so I would say that they’re probably the biggest influences for me…

- I was there the last time you played in Paris, it was during the summer and it was the first sold out show of Lamb Of God in France you remember this show ?

Yeah but I don’t remember the name of the place !

- “Trabendo”

Yeah exactly ! We called this place the “Sweat Box” ! [rires]

- [rires] It was really incredible ; I mean this energy…

Yeah absolutely ; you know.. We’re doing big stages too, but .. It remembers me where we came from !

- Did you noticed a difference between the audiences ?

Yeah… There’s many “kids” here, and stylistically looking more “emos” here in that show… than heavy metal ! But maybe because it was that club or because of the band we were playing with ; I don’t know ! To be honest we never done really well in Paris ! We came to the Bataclan before, and it was a disaster ! We didn’t have any label support that we were requiring here ! And Roadrunner are great for that ; they’ve done a good job for us here.

- What was your state of mind during the recording of “Wrath” ?

[rires] I had a baby on the middle of the work ! So.. the state of my mind ?! [rires] Do you have any children ?

- No !

Oh okay…

- I mean “I don’t think so !”

[rires] Aaah. It was nice to have the record to focus on, as in relation of the chaos of becoming for the first time parent !

- So it was really different than the other times ?

No I wouldn’t say that ; it wasn’t really different but it was just a little bizarre to have this “ouiiiin” [imite son bébé] ! But on the studio, I was concentrated to my tasks.. That’s what I was doing !

- Maybe that it was a motivation for you ? To do something really special ?

Yeah… You mean more “a legacy” ? Maybe that I’ll do something like that when he’ll be in a “conscious age” ! But it didn’t affected me during the record !

-Can you tell me something about the writing process of Lamb Of God ?

Sure ! Maybe it’s changing. On the beginning, we were writing about a part or a riff.. Rehearsing “on the ground”… It was something like “chaotic” ! Now, we play the songs and we create tempo maps, we discuss about arrangements cuz with the computer you can listen objectively to your music with different mixes ; you can add choruses, or remove some other things… It’s more “organized”. We’re always touring or writing… And of course, we’ve to make some changes, using new technologies…

- Are you going to make a new DVD soon ?

… No ! We haven’t filmed anything since the last dvd “Walk With Me In Hell”…

- Not even a dvd ? Like the one we can find with the special edition of Sacrament ?

Excuse-me, I can’t really talk about details.. but we’re considering that !

- Okay no problem ! Last question : what’s your philosophy about metal ? What do you think when we say “metal” ?

Hmm.. I think … aggressive. There’s a very necessary and a great release of negative energies… Fans of metal are lifetime fans, and for good reasons cuz it’s a great music that should be made into a religion ! [rires] Just kidding ! The last interview I’ve done was with an UK guy who told me that some people are trying to recognize metal as a religion… Maybe that’s a bullshit, I don’t know ! But to me, it seems really, really bizarre !

- Oh by the way : what do you think about mixing music and religion ?

Black Sabbath started heavy metal with religious imagery and from here until the end of time there will be some religious imagery related to heavy metal… My personal opinion about religion is that it’s the root of all evil, and … that’s all !

- Thank you very much John, hope you’ll have fun on stage tonight !

Thank you man ; enjoy the show !

Imprimer / Envoyer :
stats - vues ( 913 )


 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 



  Réseau social Pavillon666 : facebook pavillon 666 webzine metal rock facebook pavillon 666 webzine metal rock S'abonner à pavillon666 sur Twitter youtube channel -  pavillon 666 webzine metal rock


Pavillon666.fr vous présente l'information metal rock en temps réel. Retrouvez l'actualité française et internationale, les sorties d'albums et leurs chroniques, interviews, les évènements culturels et sorties de concerts, les éditos ainsi que d'autres thèmes musicaux "metal rock".

Tous les textes et photographies contenus dans les chroniques & interviews sont soumises au copyright. Il est strictement interdit (sauf accord préalable) d'utiliser ou copier/coller le contenu d'une chronique ou interview. Le partage (réseau social) reste accepté si la source est citée.


©PAVILLON666 webzine - 2004 / 2014 - Website/webdesign Created by Agence-de-graphisme.com