ATTENTION !!!

PAVILLON 666 a modifié son site. Vous êtes actuellement sur l'ancienne version du site !

RV dorénavant sur : http://www.pavillon666.fr/webzine








 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 Interviews Concerts   flux RSS - updates - pavillon 666


BLACK LABEL SOCIETY

post a comment / POSTER UN COMMENTAIRE
Commentaires ( 0 )
CHRONIQUE du CONCERT

[ Lire la CHRONIQUE ]
Lien groupe
Audio / Video
Mise en ligne le : 24 mars 2011 | Intervieweur : CHART | Traducteur : CHART

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
Interview réalisée avant le concert à La Coopérative de Mai à Clermont-Ferrand (63) avec John DeSERVIO (Basse).

1. Tu es de retour dans le groupe depuis 2005, comment s'est passé cette réintégration ?

C'était cool. Je suis parti en 2000. J'étais là au tout début. J'ai fait les premières tournées. Puis, je suis parti et je suis revenu à l'automne 2005. Le groupe avait pris de l'importance entre temps. Mais pour moi, c'était comme revenir à la maison.


2. Tu avais aussi fait parti de PRIDE AND GLORY.

Oui, c'est exact, c'était en 1993, 1994. Je connais Zakk depuis près de 25 ans avant OZZY et toute cette merde. Il est comme un frère pour moi.


3. Et quelles sont pour toi les différences majeures après ce break ?

Dans le groupe, les choses sont restées à peu près les mêmes, Craig était encore à la batterie quand je suis revenu. Phil était le premier batteur du groupe et il était encore dans le groupe lorsque je l'ai quitté. Craig était tout de même génial. Non, je pense que ce qui a le plus changé, c'est l'ampleur qu'a pris le groupe pendant ce laps de temps. Il y a eu beaucoup de fans qui nous ont rejoints. C'est ce qui m'a vraiment le plus frappé. C'était vraiment cool.


4. Comment s'est passé l'enregistrement du dernier album ?

C'était super car je devais m'occuper de sa production avec Zakk. Je me suis aussi occupé du mixage. Je suis très fier de cet album car il a eu un très bon impact et tout le monde trouve que c'est le meilleur du groupe. Et tout ça grâce à moi ! (rires)


5. Est-ce que c'était la première fois que le groupe se lançait dans ce genre de production ?

Pas vraiment, Zakk s'occupe d'habitude de toute la production. Pour le précédent album, « Shot To Hell » Michael BEINHORN (RED HOT CHILI PEPPERS, MARILYN MANSON, KORN...) a produit le disque pour des raisons marketing. Mais c'était exceptionnel. Cette fois, je devais m'occuper de la production avec Zakk. Et je devais aussi le mixer. J'ai amener tous mes secrets avec moi et c'est pour ça qu'il sonne comme ça, la batterie en particulier.


6. En mai, un nouvel opus exclusivement acoustique devrait voir le jour. Comment vous est venue cette idée ?

Simplement parce que nous pouvons le faire. Nous pouvons faire des versions différentes, en acoustique, des morceaux. Musicalement, nous avons énormément d'influences, nous pouvons faire plein de versions différentes. Nous avons étudié des styles tels que le jazz, la soul, la funk, la pop entre autres... C'était donc une expérience très intéressante que d'enregistrer des versions différentes des morceaux que nous venions juste de boucler. Nous avons enregistré un bonus track pour l'album et du coup, ça nous a donné l’idée d'aller plus loin. Zakk répète souvent cette exercice, c'est donc quelque chose de tout à fait naturel pour nous.


7. Quels sont les morceaux que nous pourrons écouter ?

Alors, il y a des nouvelles versions de « Parade Of The Dead », « Overload », « Riders Of The Damned » et « Darkest Days ». Il y a aussi tous les bonus tracks que l'on peut trouver exclusivement sur les versions sud américaines, asiatiques et européennes. Des titres tels que « Can't Find My Way Home », « Bridge Over Troubles »... Je vais encore m'occuper de la coproduction et du mixage de cet album. Ce sera mon deuxième avec BLACK LABEL SOCIETY.


8. C'est votre première tournée en France depuis un moment...

Oui, depuis 2005. Je n'étais pas dans le groupe lorsque cela s'est passé, je suis arrivé juste après. Nous ne sommes pas venus depuis un moment. Les fans étaient impatients de nous revoir et c'était vraiment incroyable. Hier soir à Paris, c'était la folie et je suis sûr que ce soir, ce sera la même chose.


9. Quelle est la différence pour vous entre une tournée aux États-Unis et en Europe ?

Tu sais, lorsque tu prends l'habitude de vivre quelque part, tu t’accommodes toujours. Nous avons notre système internet qui fonctionne de partout. Nos téléphones fonctionnent, nous n'avons pas à dépenser des millions de dollars pour passer un coup de fil. Nous avons notre propre nourriture, nos chaines de télévision... Ce sont des choses que lorsque tu pars en tournée tu veux emmener avec toi. Tu n'es pas à la maison alors tu veux faire en sorte que ce soit le plus confortable possible. Le tour bus est un peu différent ici. C'est un peu difficile mais comme je l'ai dit, nous ne sommes pas aux États-Unis donc c'est cool. C'est la chose qui change le plus. Par contre, les fans sont les mêmes. Tout le monde est dingue à chaque fois et c'est ça qui est cool. Les endroits qui m'ont le plus marqués sont la France, la Pologne et l'Italie. Et c'était pas mal aussi hier soir ! On était en Espagne, c'était vraiment bien !


10. Quels sont les groupes qui continuent à avoir de l'influence sur votre musique ?

Nous avons grandi avec des groupes qui sont devenus des classiques dans le rock. J'adore tout ce qui touche à la funk, au jazz, à la soul. J'aime beaucoup DEFTONES aussi et KORN. Ils m'influencent aussi un petit peu mais mes influences majeures restent BLACK SABBATH et LED ZEPPELIN.


11. Comment est-ce que vous fonctionnez lors de l'écriture des morceaux ?

Zakk arrive les riffs. Nous travaillons ensuite la batterie. Une fois que celle-ci est enregistrée, nous ajoutons les guitares et la basse. Nous arrangeons ensuite si besoin est.


12. Est-ce que vous pensez à un nouvel album avec BLACK LABEL SOCIETY ?

Non, pas du tout. Nous venons juste de terminer celui-ci. Nous l'avons bouclé en Août, il y a donc un peu plus de six mois. Ce sera pour l'année prochaine. Zakk ne travaille jamais avant. Il arrive quelques jours avant l'enregistrement avec des idées. Pour ma part, j'ai mon propre groupe, CYCLE OF PAIN. Nous venons de sortir un album et je travaille sur le prochain. Dès que je rentre, j'enregistre des idées à la basse.


13. Quels sont donc tes projets pour cette année ?

Nous avons donc sorti un album en 2009 avec CYCLE OF PAIN et nous avons ouvert pour BLACK LABEL SOCIETY pendant environ cinq semaines. J'avais donc deux concerts à assurer. C'était vraiment génial. Nous faisons surtout des shows locaux et nous voyageons un petit peu. Nous avons vraiment envie de gravir quelques échelons pour jouer un peu plus.


14. Et avec BLACK LABEL SOCIETY ?

Nous allons tourner un maximum. Nous allons revenir en France pour le Hellfest en juin. C'est cool parce que nous ne sommes pas venus pendant 5 ou 6 ans et nous revoilà pour trois dates en France !




original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

Imprimer / Envoyer :
stats - vues ( 1876 )


 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 



  Réseau social Pavillon666 : facebook pavillon 666 webzine metal rock facebook pavillon 666 webzine metal rock S'abonner à pavillon666 sur Twitter youtube channel -  pavillon 666 webzine metal rock


Pavillon666.fr vous présente l'information metal rock en temps réel. Retrouvez l'actualité française et internationale, les sorties d'albums et leurs chroniques, interviews, les évènements culturels et sorties de concerts, les éditos ainsi que d'autres thèmes musicaux "metal rock".

Tous les textes et photographies contenus dans les chroniques & interviews sont soumises au copyright. Il est strictement interdit (sauf accord préalable) d'utiliser ou copier/coller le contenu d'une chronique ou interview. Le partage (réseau social) reste accepté si la source est citée.


©PAVILLON666 webzine - 2004 / 2014 - Website/webdesign Created by Agence-de-graphisme.com