ATTENTION !!!

PAVILLON 666 a modifié son site. Vous êtes actuellement sur l'ancienne version du site !

RV dorénavant sur : http://www.pavillon666.fr/webzine








 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 Interviews CD flux RSS - updates - pavillon 666


NEFARIUM

post a comment / POSTER UN COMMENTAIRE
Commentaires ( 0 )
CHRONIQUE de l'ALBUM
NEFARIUM - review
Lien groupe http://www.myspace.com/nefarium
Audio / Video

Mise en ligne le : 14 juin 2010 | Intervieweur : hemistes | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
Hail Nefarium !

1. Pouvez vous nous présenter votre groupe ? D’où venez vous (et avez-vous trouvé un bassiste maintenant puisque on vous a vu à Marseille avec un bassiste de session) ?


Nefarium est un putain de groupe de black métal venant des Alpes et vraiment proche de la France.
Nous préférons sortir de notre pays pour jouer, car l’Italie est un pays où il est difficile d’avoir un soutien pour développer notre musique.
Depuis le commencement notre intention première et principale a été de jouer une musique très rapide et agressive et après plus de 13 ans d'engagement fort, nous avons atteint notre but de produire le nouvel album « Ad Discipulum » chez Agonia Records.
Les membres fondateurs de Nefarium sont toujours Carnifex et Adventor, mais depuis deux ans nous comptons parmi nous Garghuf le batteur de Enthroned.
Dorénavant, nous avons un line-up fort pour transmettre notre message de haine à travers notre musique.
Pour répondre à ta dernière question, durant les shows, “XXX” du groupe français Otargos a été notre bassiste.

2. Quelles sont vos influences ? Quels types de musique écoutez-vous ? Seulement du black métal ?

Nous aimons d'habitude écouter chaque type de métal extrême et nous n'avons pas préjugés sur l’utilisation des claviers ou des synthétiseurs, mais avec Nefarium nous voulons atteindre les limites de la froideur, de la brutalité et d’atmosphère produit sans ces instruments, excepté les guitares et la batterie qui ne sont pas adaptés pour décrire ce que nous recherchons.
Je ne pense pas que les auditeurs de nos albums pourraient trouver un jour des claviers dans notre musique, car ces derniers sont souvent utilisés pour créer une écoute plus facile des riffs.
Nous préférons composer des mélodies par le biais des guitares qui peuvent créer le même but, la même sensation avec une étude plus profonde de l’utilisation et de la meilleure façon d’exploiter ces dernières.
Nous voulons absolument suivre notre propre chemin et nous pensons qu’avec Ad Discipulum, nous avons trouvé le son de Nefarium.
Les albums tels que « Nord » de Setherial ou « Satanic Art » de Dodheimsgard nous ont inspirés et « Vobiscum Sathanas » est l’un de nos albums favoris.
De toute façon tous ces chefs-d'œuvre de musique extrêmes ont aussi 10 ans et nous aimerions penser que le son black métal s’est encore amélioré.
Notre intention principale au niveau de la musique est de considérer Nefarium comme un groupe de Black Métal incontestable tout en renforçant notre message musical par le biais de pensées personnelles, d’un son fort et d’un style unique à chaque nouvelle sortie d’album.



3. Ad Discipulum est votre troisième album, pouvez nous le présenter ?

Le principal compositeur de l’album est Advantor, cependant, les compositions musiclaes sont le fruit de tout le groupe Nefarium et la recherche profonde d’une technique qui ne correspond pas aux canons Black Métal nous aide à ne pas se montrer répétitifs dans nos phases de compositions.
Après la sortie de notre précedent opus « Haeretichristus », nous avons soudainement commencé à travailler sur notre nouvel album et nous avons mis plus d’une année pour travailler sur la composition de toutes les chansons de « Ad Discipulum », trouver les guest qui seront présents comme Archaon de 1349 et des musiciens professionnels comme le joueur de violon.
Maintenant nous sommes heureux de voir que les critiques ont compris que Nefarium possède son propre style.
Avec ce nouvel album, nous avons simplement créé une musique issue de la haine, des chansons provenant de nos pensées les plus profondes et des sensations qui accompagnent les membres du groupe jour après jour.
L’impact musical que nous souhaiterions offrir doit être fort et immédiat mais consacré à un type spécifique d’auditeur. De toute façon nous sommes libres de mélanger différents éléments issus du Death et du Black Metal pour créer des aspects originaux et particuliers et ainsi renforcer la créativité de nos compositions.
Nous espérons que nos chansons puissent être écoutées et considérées comme du métal extrême et qu’elles puissent donner aux auditeurs des sentiments particuliers de colère et de violence qui viennent parfois plus lentement dans d’autres groupes.
Ad Discipulum est la signification de haine musicale

4. Quand est-il des paroles des chansons ? Avez-vous un message à faire passer à travers elles ?

Le Black Metal intransigeant de Nefarium est consacré à un groupe particulier d’auditeur et seulement à ceux qui pourraient découvrir ou ressentir la pureté de la haine et notre intention violente à travers nos albums. L’auditeur sera le disciple, et c’est pour cette raison que nous avons décidé d’intituler cet album « Ad Discipulum ».
Cette fois nous ne parlons pas seulement à Satan….
Il y a un concept principal dans « Ad Discipulum » et tous les titres des chansons sont connectés parce qu’elles racontent des histoires sur des personnalités bibliques et se concentrent sur leurs défauts.
Sur le livret du CD, vous pourrez lire le titre de chaque chanson avec entre parenthèse le nom de la personne sur laquelle porte la chanson.

Pour exemple, une chanson traite de l’histoire de Cassius Longinus, le soldat qui a mis le coup de lance à Jesus Christ quand ce dernier était sur la croix, et maintenant il est considéré comme un Saint par le Vatican même si il a assailli le Messi.
Dans « Ad Discipulum », « Servus Servorum Satanae » est Benoit XVI le papa actuel et « The Bastard son of Satan » est Jesus Christ, « the false messiah and the whore of Magdala » est Marie Madeleine etc…
Nous voulons éclairer l’auditeur sur l’hypocrisie de la Bible et c’est pourquoi nous avons un message dans chaque chanson.
Même si la Bible est notre inspiration principale, nous ne croyions pas en la véracité des enseignements et choses qui y sont racontées.
Nous croyons aussi que le concept du Christ s’étend à n’importe quel prophète présumé apprenant par des méthodes obscures et inculquant des valeurs parfois insignifiantes et enfantines voir parfois hypocrites.

5. Comment s’est déroulé l’enregistrement de votre album ? Êtes-vous satisfait du résultat ?

A la fin de l’année 2008, Nefarium a discuté la première fois du son de l’album « Ad Discipulum », et nous avions décidé d’obtenir quelque chose de plus original, nous avons pensé que nous devrions nous déplacé au Swedish Sonic Train Studios et collaborer avec un producteur ne travaillant pas dans le Black Metal, Andy Larocque le guitariste de King Diamond. L’un des principaux travaux a été de mettre en avant le jeu de batterie le dynamisme et le style naturel de Garghuf et ainsi trouver un son final plus personnel.
Nous voulions éviter un son artificiel de la batterie.
Les chansons de « Ad Discipulum » sont plus faciles à assimiler par l’auditeur, même si l’album entier est vraiment rapide et agressif.

6. Comment s’est passé votre tournée européenne avec Dark Funeral ?

La tournée avec Dark Funeral a été une très bonne expérience, et même si nous sommes tous un peu fatigué après une tournée de 40 dates à travers l’Europe, je ne pense pas que nous allons pouvoir trouver le temps de voyager à nouveau dans l’immédiat.
En général, la foule a semblé apprécier les concerts de Nefarium, mais je peux me souvenir particulièrement de très bons concerts à Munich, à Annecy dans la salle de concert « La Brise Glace » et au Hammer Fest en Angleterre.
Tous les musiciens de la tournée ont été très sympas et même si l’ambiance a été très professionnelle, nous avons tous passé de très bons moments tous ensembles.
Quand vous commencez une tournée Black Metal ou autre, vous devez savoir que ce n’est pas comme des vacances, vous n’allez pas toujours manger dans de très bon restaurants ou vous n’avez pas toujours de bons lits pour dormir, mais si vous aimez jouer comme Nefarium a aimé jouer pendant ces 40 jours, alors vous vous concentrez seulement sur comment travailler sur la tournée et donner le maximum. Vous n’avez pas le temps de voir défiler les heures et les jours quand vous jouez devant votre public.
Nefarium travaille toujours pour être plus connu cependant il est normal que plus de personne viennent à nos concerts mais pour voir Dark Funeral.
Dans tout les cas, nous sommes satisfaits car à chaque fois nous pouvons reconnaître de vrais fans et nous recevons de très bons retours par les gens qui sont venus voir nos shows et aujourd’hui par des emails.

7. Comment était le public français ?

Durant la tournée européenne, les publics français et espagnols ont été les meilleurs, et le concert que nous avons préféré était celui à Annecy. La salle était pleine et la foule était complètement impliquée dans notre Black Metal.
Nous serons à nouveau en France en octobre à Notre Dame de Gravenchon.
Pendant nos concerts, nous proposons ce qu’un vrai concert de Black Metal demande, c'est-à-dire du face painting, du cuir, des croix inversées, et beaucoup d’agressivité.
Par exemple, je porte toujours une robe de prêtre rouge que j’ai acheté dans un magasin du Vatican à Rome en disant que j’étais prêtre.
Le guitariste et le bassiste portent de vieux objets de centurions comme le romain Cingulum, mais nous travaillons toujours sur de nouvelles idées à apporter sur scène, parce que nous devons créer une atmosphère de malade et sombre pour mettre en avant notre musique.
Pendant les concerts de Nefarium, il y a de vrais cranes d’humains et leurs odeurs sont très particulières. Je pense que bientôt nous auront encore plus d’ossement humain.
Chaque fois que nous sommes sur scène nous pourions ressentir une sensation particulière que nous voudrions communiquer avec nos fans rependant ainsi encore plus le chaos et la rage.
Nous vous invitons à jeter un coup d'oeil à "www.myspace.com/nefarium" pour vérifier quelques photos de spectacle en direct.

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock
Hail Nefarium !



Could you please present your band? Where do you come from? (and have you got a bass player on the line up now because i see you in Marseille/france with a bass session ?)

Nefarium is an hellish bastard black metal band coming from the Alps, really close to France and we basically prefere to move our steps outside our country where the lack of support for the metal scene, almost never helped the band to develop their music.
Since the beginning our first and main intention has been to play a very fast and aggressive music and after more than 13 years of strong engagement, we reached our goal producing the new album “Ad Discipulum” on Agonia Records. Nefarium founding members that are still playing in the band are Carnifex and Adventor and with the acquisition two years ago of Garghuf the current drummer of Enthroned band, we finally found a strong line-up to spread our message of hate through music.
For live shows, Nefarium session bass player is “XXX” from the French band Otargos.



What are your influences? Which kind of music do you listen? only black metal?

We usually like to listen to every kind of extreme metal and we don't have prejudgments towards keyboards or synthesizers, but with Nefarium we want to join the borders of the coldness and the brutality and some atmosphere produced by some instruments sound, except for electric guitars and drums, are not adapted to describe what we are looking for.
I don't think that in our albums listeners could find keyboards, that they are often used in order to create "easier to listen" riffs and we prefer to compose melodies through the use of guitars, joinig the same goal through a deep study and the engagement to play in a good way this instrument.
We absolutely want to follow our own way and we think with “Ad Disciplum”,we have finally found Nefarium sound. Albums like “Nord” of “Setherial” or “Satanic Art” of “Dodheimsgard” of course have inspired us and “Vobiscum Sathanas” is still one of our favourite works.
Anyway all those extreme music masterpieces are also 10 years old and we would like to think that the sound of black metal have developed more. Our main intention about music style is to distinguish Nefarium as an unquestionable Black Metal band, reinforcing our music message by personal thoughts, ensuring a strong sound and a unique style in all our releases.



Ad Discipulum is your third album, could you please present this album?

The main composer is Adventor while the music arrangements are defined by all Nefarium components, and the deep search for a technique that is not within the canons of "Old School" Black Metal helps us not be repetitive in composition phase.
After the release of our previous „Haeretichristus“ we suddenly started to work on the new album and we worked for more than a year to compose all the songs, to find good guests like Archaon from 1349 and professional musicians like a violin player.
Ad Discipulum’s presents fast and at the same time technical songs and we ‘re glad today to realize that reviewers finally understand that Nefarium get their personal style.
With the new album we simply created music from hatred and songs from our deepest thoughts and those sensations that accompany every band's member day by day.
Music impact that we’d like to offer must be strong and immediate, but dedicated to a specific type of listener , anyway we fell free to mix those elements of Death and Black metal in personal ways creating original and particular aspects reinforcing the composition with different kinds of inserts and creativity.
We wish that our songs could be listened and considered as extreme Metal, and that could still give to listeners a particular feelings of anger and violence, that are slowly coming unless in many bands.
Ad Discipulum is the meaning of hate in music!






What about talk your lyrics? Do you have a message to communicate through them?

Nefarium’s uncompromising Black Metal is dedicated to a particular kind of listeners and only who could discover the purity of hatred and our violent intent through our albums, he will be the disciple, so that we decided to entitle the album “Ad Disciuplum”.
This time we don’t speak only about Satan….There’s one main concept in Ad Discipulum and every song title is connected because they tell stories about biblical persons and focus on their fault, so on the Cd tracklist you could read the classic title and after into brackets the name of the character to that the lyrics talks about.
As an exemple one song tells the story about Cassius Longinus, the soldier who speared Jesus Christ when he was on the cross, and now is named as a Saint by the Vatican even if he assaulted the messiah.
In Ad Discipulum, Servus Servorum Satanae is Benedictus XVI the current pope, or The Bastard son of Satan is Jesus Christ, the false messiah and the Whore of Magdala is Mary magdaleine, etc..
We want to enlighten our listeners about the hypocrisy of the bible and that’s why we have a message with every song. Even if the Bible is our main inspiration, although we don't believe in the truthfulness of the that book and in the effectiveness of the relevant teachings.
The parables handed, tell stories of victims and victors and errors often paid with their lives through the same ultramundane punishment and somehow this fascinates us.
We also believe that the concept of Christ extends to any alleged prophets teaching through confusing methods, inculcating values sometimes trivial and childish and sometimes hypocritical.




How was the recording of your album? Are you fully satisfied by the result?

At the end of 2008, when Nefarium discussed the first time about Ad Discipulum’s sound, wishing to obtain something more original, we decided we should have moved to Swedish Sonic Train Studios and to collaborate with a not Black Metal producer, Andy Larocque the guitarist of King Diamond, basically to remark the dynamic and natural style of Garghuf drumming and to find a more personal final sound.
We choose to avoid an artificial sound of the drum due to the currently tendency of using exaggerated trigger, risking to obtain less precise tom’s feelings, but surely more natural, we marked a global style probably more original in front of our previous releases and we particularly appreciate the final result.
Ad Discipulum’s songs are easier to be assimilated by the listeners, even if the whole album is really fast and aggressive.




How was your European tour with Dark Funeral?

The tour with Dark Funeral has been really good experience and even if we feel quite tired after 40 dates through Europe, we can’t see the time to start to tour again. In general the crowd seemed to appreciate Nefarium’s concerts, but I can remember particular good shows in Munich at Markthalle venue, in Annecy, France in a concert hall called “ La Brise Glace” and at Hammer Fest in England.
All the musicians from the tour crew and the were really kind and even if we had to professionally work, we spent good and funny time all together.
When you start a Black Metal tour you’ve to know that‘s not like an holiday, so you can’t always have restaurant’s food or comfortable beds, but if you like to play like Nefarium liked to play during those 40 days, you only focus on how to work on stage and you can’t see the time to play your show in front of your crowd day by day.
Nefarium are still working to become better known and it’s quite normal that a lot of people came to our shows to mainly watch Dark Funeral, anyway we are satisfied because we could everyday recognize true supporters and we received important and positive feedback from people after our show and still today by mails.



How was the French public?

During the European tour, French and Spanish crowd was the best and the gig we absolutely preferred was in Annecy at “La Brise a Glace”, the venue was quite full of people and they seemed to be really involved in Black Metal. We will be again in France for a show in October at Notre Dame de Gravenchon.
During our gigs we usually propose what a true Black Metal concert requires : face-painting, leather , upside-down crosses and a lot of aggression.
For exemple I usually wear an original priest’s red robe that I’ve bought from the Vatican store in Rome saying I was a true priest...
Guitar and bass players wear old centurion items like the roman “cingulum” but we are still working on new ideas to bring on stage because we need to create a sick and dark atmosphere to emphasize our music.
During Nefarium’s concerts on stage there are true human skulls, their smell is so particular… and I guess we will have soon more human bones.
Every time we are on a stage we could feel a particular sensation that we’d like to communicate with our fans spreading rage and chaos;
We invite you to take a look to "www.myspace.com/nefarium" to check some live show photos

Imprimer / Partager :
stats - vues ( 265 )


 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 



  Réseau social Pavillon666 : facebook pavillon 666 webzine metal rock facebook pavillon 666 webzine metal rock S'abonner à pavillon666 sur Twitter youtube channel -  pavillon 666 webzine metal rock


Pavillon666.fr vous présente l'information metal rock en temps réel. Retrouvez l'actualité française et internationale, les sorties d'albums et leurs chroniques, interviews, les évènements culturels et sorties de concerts, les éditos ainsi que d'autres thèmes musicaux "metal rock".

Tous les textes et photographies contenus dans les chroniques & interviews sont soumises au copyright. Il est strictement interdit (sauf accord préalable) d'utiliser ou copier/coller le contenu d'une chronique ou interview. Le partage (réseau social) reste accepté si la source est citée.


©PAVILLON666 webzine - 2004 / 2014 - Website/webdesign Created by Agence-de-graphisme.com