ATTENTION !!!

PAVILLON 666 a modifié son site. Vous êtes actuellement sur l'ancienne version du site !

RV dorénavant sur : http://www.pavillon666.fr/webzine








 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 Interviews CD flux RSS - updates - pavillon 666


HELLXHERE

post a comment / POSTER UN COMMENTAIRE
Commentaires ( 0 )
CHRONIQUE de l'ALBUM
HELLXHERE - review
Lien groupe http://www.myspace.com/hellxheremetal
Audio / Video

Mise en ligne le : 02 mai 2011 | Intervieweur : Bodomania | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
Bonjour à vous, HELLXHERE. Pouvez-vous tout d’abord nous faire une brève présentation de vos expériences musicales passées et de votre rencontre ?

Bonjour PAVILLON666, merci d'avoir sollicité cette interview!
En ce qui me concerne, il s'agit de ma première véritable expérience musicale (si on excepte le groupe d'ado ou les rares projets auxquels j'ai participé et qui ne sont pas sortis du garage..). Fred a, quant à lui, une expérience énorme avec 6 albums à son actif, dans des styles bien différents (jazz, fusion, electro, death..), du live et des collaborations assez impressionnantes.
Notre rencontre s'est faite sur le net, je pressentais un déménagement dans la région sud-est pour des raisons professionnelles et je me suis mis à chercher des contacts. Je suis tombé sur la page myspace que Fred entretenait pour son album "Aquarius Dreams" et j'ai vraiment accroché. Je l'ai contacté, on a sympathisé, finalement j'ai débarqué dans le 06 pour y retrouver un ami...
Quelles étaient vos aspirations à la création de ce projet ? Et pourquoi avoir choisi ce nom ?
Les aspirations se situaient aux racines du heavy/speed/thrash avec des groupes comme entre autres Judas Priest, Megadeth, Metallica période 80's ou début 90's.
Pour le nom du groupe, étant un amateur de jeux de mots et autres calembours, je voulais qu'il en contienne! Il a fallu trouver un mot tiré de l'imagerie satanico-metallo-obscure et chercher autour...
On est donc rapidement arrivé sur HellXHere!


Avant de parler de cette première sortie, pouvez-vous nous dire quelques mots au sujet de vos premières influences. Qui vous a donné envie de faire de la musique et où puisez-vous votre inspiration aujourd’hui ?

J'ai pris mes premières claques musicales avec Running with the Devil de Van Halen qu'un de mes cousins m'avait mis sur une cassette et ensuite Big Guns d'AC/DC sur le jukebox d'un hôtel pendant une colo, je m'en suis pas rendu compte tout de suite mais je pense que c'est ça qui m'a poussé à écouter du hard. J'ai eu plus tard envie de jouer de la guitare quand j'ai écouté Black Sabbath, Megadeth, Pantera, Judas Priest. Aujourd'hui, mes inspirations sont nombreuses entre le hard et le metal, pas forcément des trucs super "nouveaux"...

Comment s’est déroulée la composition de ce premier album ? Chacun a-t-il eu un rôle bien défini… ?

Au départ, les rôles se sont définis d'eux mêmes étant données les caractéristiques et disponibilités de chacun. A l'époque, Fred était très occupé sur d'autres projets, de mon côté, j'avais une bonne réserve de riffs et de compos à l'état de demos et surtout je me voyais mal partir from scratch avec un groupe dans une optique de composition. On a donc convenu d'une approche dans laquelle Fred apporterait sa patte sur la matière première de mes riffs et compos. Ca a bien fonctionné puisqu'on a enchainé 5 répètes avec un morceau à la clé à chaque fois. Dans la phase de finalisation des morceaux, Fred me proposait des harmonies et arrangements que je validais ou non, on itérait comme ça jusqu'à ce qu'on soit tous les deux satisfaits...

Et concernant son écriture ? Quels thèmes abordez-vous dans les textes ?

Quand on me posait la question, je l'éludais en disant "La mort, Satan et le sexe"... Je ne peux plus!
Je n'avais pas vraiment de thème de prédilection, je voulais absolument éviter de tomber dans des niaiseries ultra cliché, des textes sans signification ou dans des discours contestataires ou politiques (je ne crois pas avoir les épaules pour ça pour l'instant ;-), je me suis donc en grande partie inspiré de ma propre expérience... On a donc le milieu professionnel avec Hitman, la mort avec Vows Of Deïcide et His Memory Lives On Through You, la conscience de soi avec Who do you think you are? et Change Of Baseline, les expériences humaines au sens large avec Sin-drenched Fruit et Die by my Word. Le seul titre qui s'écarte un peu de ces thèmes est Hell Is Here qui raconte l'histoire d'une femme qui se réveille en enfer...

Pouvez-vous nous parler de son enregistrement et de sa production ? Avez-vous tout réalisé vous-mêmes ? En êtes-vous totalement satisfaits ?

L'enregistrement a été réalisé entre juin et novembre 2010, les dernières notes ont été dans la boite à peine 2/3 jours avant le mastering! Le mixage de chaque titre a été fait au fur et à mesure.
A l'instar de notre façon de travailler les morceaux au niveau des arrangements et harmonies, on a fait évoluer le mixage en confrontant nos points de vue avec Fred mais c'est lui qui était aux manettes tourner les potards... du logiciel!
Le mastering a été en revanche confié à un professionnel en la personne de Luc Mahé avec qui Fred avait déjà travaillé.
Personnellement, j'ai été vraiment emballé par le résultat avant même le mastering, on avait déjà un rendu bien puissant et une sonorité qui me plaisait. Après avoir fait passer l'épreuve du feu à l'album masterisé chez un ami audiophile - dont l'installation hifi ne laisse pas vraiment place à l'erreur; et avoir eu ses félicitations sur l'enregistrement, j'ai été complètement soulagé.
Si vous deviez décrire cet album en quelques mots, ou en quelques titres…
En quelques mots, je dirais efficace, mélodique et pêchu. On a voulu faire quelque chose de bien balancé - alliant l'aspect incisif et brut au mélodique; sans compromission par rapport à nos racines heavy/speed. Le résultat est finalement relativement accessible.

Une question plus personnelle mais tout aussi musicale : Que pensez-vous de la scène Heavy/Thrash actuelle ?

Au niveau du hard et du metal, je pense qu'on est à une période charnière, on arrive à la fin d'une époque, les pionniers commencent à disparaitre (Dio, Steele,...), les flairons du hard et du metal depuis le début des 80's commencent à se faire vieux, certains annoncent même leur retraite.
D'un autre côté, la relève est là, et le metal ne semble jamais s'être aussi bien porté globalement, même si je ne sais pas ce que ça donne à plus petite échelle.



Comment est arrivée cette collaboration avec « Brennus Music » ? Et qu’en retirez-vous ?

Un peu sur le tard en fait, on s'était donné quelques mois en décembre dernier pour envoyer de façon formelle l'album aux labels et attendre un retour avant de faire une sortie en auto-prod et quand je revois notre "plan de bataille" de l'époque c'est vrai que Brennus Music n'y apparait même pas (!).
Fred a écrit à Alain Ricard mi janvier et celui-ci a été très réactif en nous indiquant comment procéder pour l'envoi de l'album puis en écoutant celui-ci assez rapidement et enfin nous proposant une collaboration.
Le regard que j'ai aujourd'hui sur notre collaboration avec Brennus Music est qu'elle est saine, franche et c'est agréable de travailler comme ça d'une manière générale (i.e. pas que dans le metal). On bénéficie de l'expérience du label et de son fondateur pour avoir une bonne visibilité afin de se faire connaitre, on est distribué dans toute l'Europe et sur le net.


Quels sont vos projets actuels et futurs pour HELLXHERE ? Une tournée ? L’écriture d’un deuxième album ? Avez-vous également des projets personnels/parallèles en préparation ?

Pour HellXHere, on attend avec impatience le retour de différentes promos des mois d'avril/mai pour se faire une idée des perspectives pour le groupe, on va commencer à préparer un line-up adéquat pour se produire en live.
L'écriture d'un deuxième album n'est pas véritablement en projet mais ça se signifie pas qu'on ne le souhaite pas!
En termes de projets personnels/parallèles, j'ai une vie professionnelle prenante et il est donc difficile pour moi de gérer trop d'activités en parallèle si je veux conserver une vie personnelle...
Fred quant à lui est en petite forme en ce moment puisque je ne lui compte que 2 autres projets parallèles !!


Merci pour d’avoir répondu à toutes ces questions. Si vous avez un dernier message à faire passer, je vous laisse conclure cette interview…

C'est nous qui vous remercions pour l'intérêt que nous avez porté. On espère que l'album plaira à vos lecteurs !

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

Imprimer / Partager :
stats - vues ( 758 )


 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 



  Réseau social Pavillon666 : facebook pavillon 666 webzine metal rock facebook pavillon 666 webzine metal rock S'abonner à pavillon666 sur Twitter youtube channel -  pavillon 666 webzine metal rock


Pavillon666.fr vous présente l'information metal rock en temps réel. Retrouvez l'actualité française et internationale, les sorties d'albums et leurs chroniques, interviews, les évènements culturels et sorties de concerts, les éditos ainsi que d'autres thèmes musicaux "metal rock".

Tous les textes et photographies contenus dans les chroniques & interviews sont soumises au copyright. Il est strictement interdit (sauf accord préalable) d'utiliser ou copier/coller le contenu d'une chronique ou interview. Le partage (réseau social) reste accepté si la source est citée.


©PAVILLON666 webzine - 2004 / 2014 - Website/webdesign Created by Agence-de-graphisme.com