ATTENTION !!!

PAVILLON 666 a modifié son site. Vous êtes actuellement sur l'ancienne version du site !

RV dorénavant sur : http://www.pavillon666.fr/webzine








 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 Interviews CD flux RSS - updates - pavillon 666


OOMPH!

post a comment / POSTER UN COMMENTAIRE
Commentaires ( 0 )
CHRONIQUE de l'ALBUM
OOMPH! - review
Lien groupe http://www.oomph.de
Audio / Video

Mise en ligne le : 14 juin 2012 | Intervieweur : CHART | Traducteur : CHART

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
01. Salut et merci d’avoir accepté de répondre à cette interview. Quel est ton sentiment par rapport à votre dernier album ?

DERO (Chant, batterie, programmation, claviers) : Je pense qu’il s’agit de l’album le plus coloré et le plus courageux de OOMPH! car nous avons fait attention à montrer nos émotions à chaque étape de l’écriture. La vie est plus qu’une seule émotion ou d’une seule couleur. C’est si versatile et nous n’avons pas peur d’être ironiques vis-à-vis de nous même. Je pense qu’il n’y a rien de plus ridicule ou d’embarrassant qu’un groupe qui se prend au sérieux. OOMPH! traite du changement permanent et nous savons qu’il s’agit de la voie la plus dangereuse de toutes. Ce ne sont pas tous les fans qui vont apprécier votre développement lorsque vous évoluez mais la chose la plus importante est de rester fidèle à soi même en tant qu’être humain, musicien et artiste. Il y a déjà tellement de groupes qui ne font que se répéter pour des raisons commerciales ou pour satisfaire leurs fans… C’est triste de constater que dans toutes les sous cultures il y a tellement de putains de conservateurs et de réactionnaires qui refusent toute forme de changement et de progrès. Mais nous évitons de nous faire réduire en esclaves par les médias, l’industrie et même par nos fans, parce que ça voudrait dire que nous perdrions notre liberté en tant que musiciens. Peut-être que c’est un hara-kiri commercial mais nous apprécions le fait d’être libres et honnêtes envers nous-mêmes. En tant qu’êtres humains et parties de l’univers, nous sommes dans le changement constant comme toute chose… Nous commencerions à mentir si nous nous répétions pour des raisons commerciales… Mais nous sommes sûrs aussi qu’il y a beaucoup de fans qui apprécient le fait que nous soyons un groupe imprévisible avec encore beaucoup de surprises après toutes ces années.


02. Comment s’est passée l’écriture de cet album ?

L’écriture de cet album était versatile, à l’image de l’album. Chaque membre du groupe a écrit une quinzaine de morceaux chacun dans son propre home studio et après cette période d’écriture séparée nous avons ajouté une phase d’ « atmosphère-porte-ouverte » dans notre studio. Tous les musiciens avec qui nous sommes amis étaient autorisés à venir au studio et à se joindre à notre session. Près d’une vingtaine de fragments qui ont été issus de cette session ont pris place dans l’album. C’était une expérience réellement rafraîchissante pour nous. Je pense que tu dois grader ton travail aussi versatile que possible pour te surprendre toi-même encore et encore et éviter la répétition.


03. Comment s’est passée la phase d’enregistrement ?

L’enregistrement était exaltant et surprenant comme toute la phase d’écriture. Nous avons enregistré plus d’instruments live que jamais tout en utilisant des samplers. Nous avons enregistré par exemples de vraies basses, des violons, des orgues, un piano Rhodes, des violoncelles, des chœurs, des clavecins, des pianos droits, des vibraphones, des percussions et beaucoup de batteries différentes pour en mentionner quelques uns. C’était génial ! Nous nous sommes sentis comme THE BEATLES… (rires)


04. Est-ce que tu peux nous en dire un plus sur les paroles ? Pourquoi est-ce que vous avez choisi des textes écrits uniquement en allemand ?

Je pense que nous avons opté pour l’allemand il y a quelques albums… Voyons voir… C’était pour « Glaubeliebetod » en 2006. J’ai le sentiment de pouvoir m’exprimer plus profondément et d’une manière plus versatile dans ma propre langue. C’est une chose totalement naturelle qui arrive à chaque musicien qui est l’aise dans sa langue maternelle je suppose…


05. Quelles vos plus importantes sources d’inspiration ?

La vie en elle-même est la seule et unique inspiration. Elle m’offre plus que tu peux en écrire lorsque tu la traverses avec les yeux ouverts… Bien entendu, je lis aussi beaucoup et je suis intéressé par beaucoup de choses en dehors de la musique qui elle aussi, aide beaucoup.


06. Quel est ton album préféré dans la discographie du groupe hors dernier album bien entendu ?

Comme membre d’un groupe en perpétuelle évolution, changement et développement, je suis amoureux de mon dernier bébé même si je les aime tous !! Mais bien entendu, vous voyez qu’avec certains d’entre eux, nous avons fait des erreurs notamment avec l’éduction des plus anciens ce qui est aussi naturel lorsque tu reflètes ce que tu fais le plus honnêtement possible… Vous pouvez apprendre de vos erreurs… Sans erreurs, il n’y aura pas de progression… J’apprécie le fait que chacun de nos albums sonne d’une manière spécifique et différente ce qui prouve que nous sommes un groupe très courageux…


07. Comment était votre concert avec MARILYN MANSON en Autriche en 2009 ?

C’est tellement triste de voir tant de musiciens émerger grâce à leur image tellement excessive qu’ils perdent tout ce qu’il y a d’humain et de naturel. Avec de la drogue ajoutée à cette mixture, cela ne rend pas ces personnes si sympathiques à mes yeux. Mais il y a beaucoup de fans qui aiment les musiciens qui se comportent comme des connards… Etrange, mais vrai… Parlons plutôt de notre participation en tant que première partie de METALLICA à Vienne en 2009. C’était génial ! Le groupe était si détendu et aimable. Peut-être que Mr MANSON qui aimerait être aussi connu que METALLICA et qu’il se comporte comme une diva parce qu’il pense que vous devez être comme ça pour être respectés en tant que musicien mais à mes yeux, vous serez respectés pour votre musique et votre tempérament en tant qu’être humain.


08. Quels sont vos projets pour cette année ?

Nous allons donner des tonnes d’interviews, tourner des vidéos, jouer dans les festivals cet été et faire une tournée en Europe à la fin de l’année. Nous sommes aussi à la recherche de dates françaises ! Le public français est enthousiaste et ouvert d’esprit… J’adore ça !


09. Merci pour vos réponses, je vous liasse le mot de la fin :

Attendez-vous à l’inattendu… Merci beaucoup pour l’interview !

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock
01. Hello and thank you for accepting this interview, can you first tell us how your feeling about your last album is?

DERO: I think, it’s the most colorful and courageous album of OOMPH! so far because we dared to show all of our emotional shades at each point of time when we wrote those songs. Life is more than just one color or emotion, it’s so versatile and we’re not afraid of showing that we’re also a band of self-irony. I think nothing is more ridiculous and embarrassing than a band that takes itself too seriously. OOMPH! is about constant change and we known that this way is the most dangerous ways of all. Not every fan will like your development when you evolve but the most important thing is to stay true to yourself as a human being, as a musician and an artist. There are already far too many bands who just repeat themselves over and over again for commercial reasons and to satisfy their fans...it’s so sad to see that in each subculture and scene there’s so goddamn many philistines and conservatives who refuse any kind of change and progress. But we avoid to get enslaved by the media, the industry or even by our own fans, because that would mean that you lose your freedom as a musician. Maybe it’s commercial hara-kiri what we do but we appreciate the fact that we stay true to and honest with ourselves. We, as human beings and parts of the universe are under constant change permanently like everything in space...we would start to lie if we would repeat ourselves just for commercial reasons...but we’re pretty sure that there’s many fans which appreciate the fact that we’re an unpredictable band that’s still full of surprises after all those years...


02. How was the writing session for this album?

The writing-sessions were as versatile as the whole album. Each band member wrote about 15 songs on his own in his own home-studio and after this separated writing-period we added a phase of an "open-door-atmosphere" in our studio. Every musician we are friends with was allowed to come to our studio and join our sessions. Nearly 20 fragments that we evolved in those "open sessions" took place in the album. It was an absolute fresh and brilliant experience for us. I think you have to keep your working processes as versatile as possible to surprise yourself over and over again and to avoid repetition.


03. How was the recording process with your last album?

The recording-process was as thrilling and amazing as the whole writing-phase. We recorded more live-instruments than ever instead of using the sampler. we recorded for example real brasses, violins, organs, a Rhodes piano, celli, choirs, cembalos, straight pianos, vibraphones, percussions and a lot of different drums just to mention a few. It was a great thing! we felt like the BEATLES...(Laughs)


04. Can you tell us a little bit more about your lyrics? Why did you choose this time to sing only in German?

I think I switched over to only German a few albums ago...let’s see...it was on glaubeliebetod. I feel that I can express myself the deepest, the most eloquent and the most versatile in my mother tongue. It’s a complete natural thing that happens to each musician who’s fine with his native language I suppose...


05. What are your most important sources of inspiration?

Life in itself is my one and only inspiration. It offers more than you can write about while walking through it with open eyes...of course I also read a lot and I’m still interested in many things besides music which also helps a lot!


06. What is your favorite album in your discography and why? You can’t say your last album of course.

As a band member of a band of constant progression, change and development I’m in love with my latest baby the most even though I love them all! but of course you see that you did some educational mistakes with your elder kids which is also too naturally when you reflect what you’re doing as honestly as possible...you can only learn from mistakes...without mistakes and the reflection of them there would be no progression...I appreciate the fact that each of our albums sounds special and different from the other which proves us as a very courageous band...


07. How was your concert with MRILYN MANSON in Austria in 2009?

It’s sad to see that there’s so many musicians who merge with their image too much so that they lose everything that makes them natural and human. Connected with some drugs this mixture doesn’t make people too sympathical in my eyes. But there are many fans who like musicians that behave like assholes...strange but true...let’s rather talk about our support for Metallica, 2009 in Vienna. It was amazing! The band was so relaxed and friendly. Maybe Mr. Manson would like to also be as famous as Metallica and maybe he behaves so diva-like because he thinks that you need to be like that be respected as a musician but in my eyes you will be respected for your music and your behavior as a human being!


08. What are your projects for this year?

We will have tons of interviews, will shoot some more videos and will do some festivals in summer and a European tour at the end of this year. We’re looking forward to do some French gigs also! The French audience is so opened-minded and enthusiastic...I love it!


09. Thanks for your answers, I give you the final word :

"Expect the unexpected"...thanx lot for the interview!

best

Dero/OOMPH!

Imprimer / Partager :
stats - vues ( 698 )


 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 



  Réseau social Pavillon666 : facebook pavillon 666 webzine metal rock facebook pavillon 666 webzine metal rock S'abonner à pavillon666 sur Twitter youtube channel -  pavillon 666 webzine metal rock


Pavillon666.fr vous présente l'information metal rock en temps réel. Retrouvez l'actualité française et internationale, les sorties d'albums et leurs chroniques, interviews, les évènements culturels et sorties de concerts, les éditos ainsi que d'autres thèmes musicaux "metal rock".

Tous les textes et photographies contenus dans les chroniques & interviews sont soumises au copyright. Il est strictement interdit (sauf accord préalable) d'utiliser ou copier/coller le contenu d'une chronique ou interview. Le partage (réseau social) reste accepté si la source est citée.


©PAVILLON666 webzine - 2004 / 2014 - Website/webdesign Created by Agence-de-graphisme.com