last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine FALLEN - Fallen [ 2015 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (79.36) | Funeral Doom
Informations Compilation
INTERVIEW pavillon 666
Contact label http://solitude-prod.com
Contact groupe http:// http://fallendoom.bandcamp.com/releases
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 29 juin 2016
Chroniqueur : Chart

FALLEN était un projet musical formé par deux musiciens issus d'un autre groupe de doom, FUNERAL. Le nom du groupe a d'ailleurs donné son nom à un style tout comme DEATH l'avait fait en son temps. On entend par Funeral Doom un style de metal particulièrement bas dans en tempos, une lourdeur incommensurable, un chant grave et une ambiance emplie de mélancolie. Si je parle de FALLEN au passé c'est que le groupe n'existe plus pour cause de suicide de son guitariste Christian LOOS en 2006. Comme il s'agissait de son projet parallèle, inutile de dire que FALLEN n'a pas survécu, du moins, jusqu'en 2015. A l'origine FALLEN n'a sorti qu'un seul album, « A Tragedy's Bitter End », en 2004. Le label russe SOLITUDE PROD a toutefois décidé de sorti un nouvel album en 2015 simplement intitulé « Fallen » qui est en fait le premier album auquel sont venus s'ajouter deux nouveaux morceaux, « Drink Deep My Wounds » et une reprise de DEAD CAN DANCE, « Persephone ». Al JOURGENSEN de MINISTRY a peut-être raison quand il déclare que « l'on fait plus d'argent lorsque l'on est mort » en introduction de son album « Relapse ». Mais ce qui est valable pour Jim MORRISON, Kurt COBAIN ou Amy WINEHOUSE ne l'est pas forcément pour un groupe venu de Scandinavie avec un style que seuls les initiés savent apprécier.

Il va de soi que ce disque n'est pas fait pour toutes les oreilles et pour tous les caractères. Il faut dire que la lenteur extrême peut facilement vous taper sur les nerfs avec le temps. Ce qu'elle apporte est incontestablement relié à l'atmosphère qu'elle permet de dégager. La lourdeur s'accompagne d'une ambiance glaciale à souhait même si je dois avouer que « Gravdans », qui ouvre l'album, n'est pas le morceau le plus noir qu'il m'a été donné d'écouter sur ce genre de disque. « Wearly And Wretched » est nettement plus sombre avec son clavier qui vient de temps à autre poser quelques notes afin d'affiner les arrangements et apporter un peu de relief à cette ambiance. « To The Fallen » laisse de côté le metal pour devenir une intermède au clavier. On retrouve un peu de douceur même si les tonalités ne sont pas des plus joyeuses. Le résultat est toutefois réussi et largement appréciable. « Morphia » vient toutefois remettre les choses au clair avec des guitares accordées très basses et ultra saturées. Le chant est intéressant car plutôt que d'avoir choisi ce que tout le monde a tendance à faire, c'est- à-dire une bonne vieille voix gutturale, ici il s'agit bien d'un chant clair mais particulièrement grave et lent. On a parfois l'impression d'écouter un vinyle pitché au ralenti. Outre le très long « Now That I die » d'un facture doom très bien réalisée, on retrouve un second intermède clavier avec « The funeral » qui vient une fois de plus apporter un peu d'air à l'ensemble avant les deux morceaux bonus. Si « Drink Deep My Wounds » devait figurer sur une nouvelle sortie du groupe, celui-ci reste dans la logique des morceaux du premier. On garde les bases d'un funeral doom prenant et très marquant de par son ambiance. Pour un groupe de metal reprendre DEAD CAN DANCE n'est pas une chose évidente. Il existe d'ailleurs une compilation « Tribute To Dead Can Dance: The Lotus Eaters » qui se charge de nous présenter toutes ces reprises. THE GATHERING y fait d'ailleurs une reprise mémorable de « In Power We Entrust The Love Advocated ». Mais revenons en à FALLEN et sa reprise de « Persephone ». Et bien, il s'agit bien d'une réussite. Ce n'était pas gagné sur le papier mais dans les faits, ils ont su coller à l'esprit du morceau original tout en y apportant leur propre touche doom personnelle.

Pour celles et ceux qui s'intéressent au style et qui ne connaissaient pas ce groupe, il est temps d'aller y jeter une oreille. Il s'agit bien d'un album réalisé par des pionniers et rien que pour ça, il mérite l'heure que vous passerez à l'écouter.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SLASHER METAL FEST [Toulouse - 31] > 27-04-2019
SLASHER METAL FEST [31] 27-04-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : REDRUM04
REDRUM04
CONCOURS CONCERT : Sophie
Sophie (29)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours