last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine MESHIAAK - Alliances of Thieves [ 2016 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (47.34) | Thrash
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.mascotlabelgroup.com/
Contact groupe http://meshiaak.com/
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 18 septembre 2016
Chroniqueur : Fred.Photography

Meshiaak, mais qu’est-ce que ça veut bien vouloir dire. Voilà la première question que l’on se pose quand on reçoit cet album. C’est un lieu, le nom d’un meuble Ikea, d’un pokemon, d'un mot de patois aborigène …. Parfois, on se demande au cours de quel processus créatif sont trouvés les noms. J’imagine bien une partie de scrabble qui dégénère :
« Tiens, Regardes mon mot en 8 lettres : Meshiaak »
« Eh ! Mais, c’est de la triche, mec ! Meshiaak, ça veut rien dire !!»
« Ouais, peut-être, mais là, je te mets au moins cent points dans les dents, et ça me donne envie de donner ce nom à mon prochain groupe ! »
Non, on me dit dans l’oreillette que cela veut dire « messie » en hébreu. Ah bon ! Et bien, pourquoi pas !, en tout cas, c’est un nom facile à retenir et c'est ce qui compte.

Bon, sans rire et je l’annonce avec certitude, Meshiaak va être la sensation Thrash des prochaines années. Les garçons qui le composent possèdent déjà une solide expérience. On y trouve, entre autres, la recrue Jon Dette à la batterie, connu pour avoir participé à de nombreux gros groupes, Slayer en particulier, où il a pu officier quand Dave Lombardo et Paul Bostaph n’y était pas. Mais aussi Iced Earth, Anthrax ou Testament, un CV long comme le bras, donc. Il avait tenté le projet Pushed, avec un des bassistes de Testament, Greg Christian, mais cela n’a jamais abouti. Un batteur au CV fourni, mais qui signe ici son premier projet auquel il participe pleinement au processus créatif.

Les autres membres de Meshiaak, originaires du pays des kangourous, sont Dean Wells (également guitariste de Teramaze), Nick Walker à la basse et Danny Camilleri au chant et à la guitare. C’est à l’occasion de la rencontre fortuite entre Danny Camilleri et Jon Dette pendant le festival Australien Soundwave en 2013 qu’est née l’idée de jouer ensemble et de former un groupe. En 2016, tout cela se concrétise sous la forme d’un premier album « Alliances of thieves », un album de haute volée qui n’a ni plus ni moins comme ambition que de devenir le successeur des ténors du genre, que ce soit Metallica, Megadeth ou Machine Head. Je ne sais pas si on peut aller jusque là, mais Meshiaak s’imposent comme un des groupes de l’année et n’a sûrement pas fini de faire parler d’eux. Le tout est mixé par le Danois Jacob Hansen, connu dans le milieu du metal progressif pour avoir travaillé avec Amaranth, Doro, Volbeat ou Pretty Maids, entre autres.

Dès les premières notes de « Chronicles of the Dead », le morceau qui ouvre le bal, on est tout de suite bluffé par les qualités techniques du son offert par les Australiens. Rien n’est à jeter sur ce morceau, des soli de guitares à n’en plus finir qui raviront les amateurs de six cordes, une mélodie accrocheuse où le chant varié prouve toutes les capacités vocales de Danny Camilleri. On croirait par moment entendre James Hetfield, tant le timbre se rapproche. Le chanteur est bien secondé par Dean Wells dont les backing vocals rajoutent leurs doses de hargne et puissance. Le bassiste n’est pas en reste et le batteur montre tout son talent, une belle démonstration de savoir faire.

On enchaîne avec « It burns at both ends » et son intro très orientalisante, donnant globalement une direction plus progressive au morceau. Une direction prise en partie par Dean Wells et ses habitudes avec le très progressif Teramaze. C’est un peu ça, la formule Meshiaak, une grosse base Thrash classique avec toujours un petit je ne sais quoi qui modernise l’ensemble. On pourrait décrire chaque morceau et arriver à y trouver des qualités. « Alliances of Thieves » est un album d’une grande homogénéité qualitative, possédant des morceaux variés et accrocheurs.

J’étais tombé par hasard sur ce groupe avant de faire la chronique et avait tout de suite accroché et l’écoute de ce « Alliances of thieves » n’a fait que confirmer cette impression. S’il est l’album de l’année, difficile à affirmer, mais cette sortie fait définitivement partie des événements notables en matière de Thrash et je ne ferai que recommander vivement la découverte de cette merveille. Ce groupe Australien fait partie, avec Teramaze, des combos provenant de ce pays qu’il faut absolument connaître et encourager à venir tourner en Europe.

Tracklist :
1. Chronicles of the Dead
2. It Burns at Both Ends
3. I Am Among You
4. Drowning, Fading, Falling
5. At the Edge of the World
6. Last Breath Taken
7. Maniacal
8. Alliance of Thieves
9. Death of an Anthem




PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SAMAEL [Paris - 75] > 17-05-2019
SAMAEL [75] 17-05-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Abi
Abi (38)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours