last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur

 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine HELLLIGHT - Journey Through Endless Storms [ 2015 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (79.25) | Funeral Doom
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.solitude-prod.com/
Contact groupe http://www.facebook.com/pages/helllight-doom-metal/137602556285696 http://helllight.bandcamp.com/
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 31 octobre 2016
Chroniqueur : NegativeHate

Encore du Solitude Prod ?
Et oui ! Le label Russe fait encore appel à nous pour un album sorti l'année dernière. Mais cette fois-ci, pas de musique Finnoise, Russe ou encore Norvégienne non. On sort de l'Europe et on se dirige dans le second hémisphère, plus précisément dans la ville de Sao Paul au Brésil. Pas de Thrash pourtant, ce pays étant bien connu pour cette scène de Metal, on va plutôt chercher (encore une fois) dans le Doom. C'est HELLLIGHT et son « Journey Through Endless Storms » qui nous intéresse aujourd'hui, cinquième full-length du groupe depuis sa création en 1996.
J'espère que je vous ai mis l'eau à la bouche avec cette mise en contexte. Moi, en tout cas, je l'ai !

Cet album est le plus long que j'ai à chroniquer depuis que je suis sur Pavillon. Pas moins d'une heure vingt de Funeral Doom/Death m'attend !
Et c'est avec le titre éponyme que s'ouvre cette épopée, sur un air de synthé, ou plutôt d'orgue, ouvertement démoniaque. Ce démon se terrant dans la musique des Brésiliens se manifeste plus particulièrement dans le chant, un growl caverneux, gras, semblable aux grognements d'une bête affamée recherchant une âme à dévorer. Il faut d'ailleurs noter le contraste apparaissant entre la voix et l'instrumentalisation : le growl sombre ne ressemble en aucun cas à la composition instrumentale, elle étant « un peu plus » angélique, mais l'ensemble se montre cohérent et ne nous perd pas.
La lenteur est bien présente. Même, on ne ressent que ça ! Avec un tempo tournant aux alentours de 60bpm (soit un battement par seconde, la minuterie devenant un métronome), l'effet de lenteur est assuré et nous fait porter le fardeau du Doom dit Funeral. On se voit marchant sur l'allée principale du cimetière portant le corps que la vie a abandonné afin de l'emmener dans son dernier refuge. Le rythme des pas se calque au rythme de la musique, le temps est gris et nos costumes noirs de blanc parsemés font le contraste.
Quelques ornementations musicales comprenant des violons et violoncelles viennent nous remonter le moral de temps à autre. Mais rien n'y fait. Tout est lent et c'est comme ça. Nous devons nous résoudre à subir ceci, que nous le voulions ou non. Et c'est là que nous nous rendons compte que la musique d'HELLLIGHT transporte. Les rythmes pachydermiques qui, autrefois, me rebutaient me font aujourd'hui me sentir vivant. Le Funeral Doom du trio ne ressemble pas aux autres. Il dégage une ambiance malsaine que peu de groupes arrivent à mettre en scène.
Chose à souligner, plus les titres défilent, plus leurs longueurs diminuent. Il y a deux façons de voir ceci. La première serait de dire que l'inverse aurait été plus judicieux afin de mieux nous préparer à la musique. Ce n'est pas ma façon de voir les choses. HELLLIGHT développe un Funeral Doom avec une pointe malsaine. Si l'album débute ainsi, cela veut dire que le trio veut nous faire porter un fardeau de suite, comme la peine qui s'abat sur nous après la mort soudaine d'un proche. Petit à petit, sans oublier, nous acceptons ce décès et nous sortons de la tempête (cf. le nom de l'album).
Un petit artifice terriblement efficace.

Le but de cette chronique n'est pas de vous faire la lecture pour mieux vous endormir. Il s'agit de vous mettre encore plus l'eau à la bouche et que l'envie de découvrir vienne à vous. C'est pour cela que je vais m'arrêter là.
Pour ma part, HELLLIGHT développe un Funeral Doom efficace et très bien orchestré. Peu de Doom m'avait vraiment saisi, la longueur qui étaient un frein à l'époque me refroidissant bien. Mais « Journey Through Endless Storms » est un voyage, une procession épuisante mais ô combien passionnante.
Oseriez-vous découvrir leur univers ?



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
HELLLIGHT - ...And Then the Light of Consciousness Became Hell... HELLLIGHT - Funeral doom / the light that brought darkness HELLLIGHT - No god above, no evil below

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SHVPES [Paris - 75] > 29-06-2018
SHVPES [75] 29-06-2018

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
petites annonces Petites annonces
\Salut Song Of Love groupe tout recement forme

... [Lire l'annonce]

pavillon 666 webzine metal rock Voir les annonces
pavillon 666 webzine metal rock Poster une annonce
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : SHVPES
SHVPES (75)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours
Newsletter


Vous aimez ?
Suivez-nous :
T-Shirt PAVILLON666
tee shirt - pavillon 666 webzine metal rock