last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine DIABULUS IN MUSICA - Dirge for the archons [ 2016 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (54.00) | Metal symphonique
Informations
INTERVIEW
Contact label https://shop.napalmrecords.com/
Contact groupe http://diabulusinmusica.com/ https://www.facebook.com/diabulusinmusicaofficial/?fref=ts
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 22 décembre 2016
Chroniqueur : sarvgot

Le diable est dans la musique, selon le nom du groupe. On vous laissera seul méditer cette affirmation, afin de disserter plus en détails sur les " chants funèbres pour les seigneurs " ... Non nous ne sommes pas sur la chaîne KTO ni dans une chronique d'Elkabbach, mais bien sur Pavillon 666 pour parler musique et plus précisément Metal Symphonique -nique- nique. DIABULUS IN MUSICA donc, est un groupe espagnol livrant un quatrième effort, simplement leur meilleur à ce jour, et une sacrée bonne surprise, en fait. Sans totalement s'affranchir de ses influences, le groupe parvient à se trouver une certaine voie, quoique encore un peu éparpillée et pas totalement personnelle.

Il est très clair que la bande à SIMONE SIMONS rôde encore dans la musique de ce quintet : arrangements symphoniques (THE VOICE OF YOUR DREAMS), chant féminin complémenté de quelques growls (beaucoup moins présents que par le passé) et des guitares très lourdes (sous-accordées) dures. Mais le groupe parvient à se servir de ses similitudes pour composer des morceaux qui peuvent être jusqu'à magnifiques. Oui, carrément : c'est noël alors on est généreux sur les termes. Et l'on remarquera que la fin de l'album est plus propice à des mélodies enchanteresses : THE RIVER OF LOSS, ZAURIA où le sublime BANE. Trois morceaux qui suffisent à nous convaincre du potentiel des espagnols sur la compositions de mélodies de grande classe. Pas suffisant pour se créer un univers mais pas loin. Ces mélodies sont portées par la voix de ZUBEROA AZNAREZ, chanteuse que l'on redécouvre dans ce quatrième opus, très aérienne et maitrisée. Les quelques incursions de chant masculin (clair sur HIDING FROM YOU, ou growl sur THE RIVER OF LOSS par exemple) ne laissent pas une empreinte aussi forte, sans être totalement désagréables.

Ces influences subsistantes, le groupe parvient néanmoins à proposer de belles choses mais pas novatrices pour autant. Les arrangements éléctro de MARBLE EMBRACE (sample, filtre sur les growls) peuvent ne pas convaincre, au contraire de RING AROUND DARK FAIRIES' CAROUSEL proposant un pont symphonique assez bien foutu. Et tout au long de l'album les arrangements orchestraux et les chœurs font leur petit effet (EARTHLY ILLUSIONS), bien aidé par une production à la hauteur de leur ambition (bon, c'est pas NIGHTWISH ni EPICA non plus hein). Cette production justement propose un son bien équilibré entre les parties symphoniques (chœurs et orchestrations donc) et la partie métal (batteries et grosses guitares), que l'on parvient sans mal à distinguer. Cette partie métal est donc basée sur celle des bataves précédemment cités en proposant, outre les growls, des guitares lourdes (sous accordage, accords de puissance) et l'on obtient une rythmique assombrissant la musique du groupe.

Reste que le groupe, pas assez débarrassé de ses influences, ne parvient pas encore tout à fait à proposer une œuvre personnelle, tout en étant sur la voie (il aura fallu attendre le quatrième album ! ). Entre les parties très métal et lourdes (les 2 premiers tiers de l'album ), les arrangements très symphoniques à base d'orchestrations et de chœurs auxquels suppléent parfois des essais plus gothiques (RING AROUND DARK FAIRIES' CAROUSEL) ou arrangements éléctro (MARBLE EMBRACE) plus ou moins bien réussis, le groupe se cherche encore un peu. En revanche, nous aurions tort de bouder notre plaisir devant une variété aussi large que nous propose DIABULUS IN MUSICA. Je leur répondrai " diabulus in singulae res ". (Le diable est dans le détail, pardon si la traduction est inexacte, lynchez Google plutôt).

Un bon album de metal symphonique pour clore cette année 2016, voilà ce qu'on dira de DIRGE FOR THE ARCHONS. En tentant de se dégager de l'influence d'EPICA, avec plus ou moins de réussite, DIABULUS IN MUSICA parvient un album très sympathique, aux compositions parfois sublimes (non franchement, BANE et ZAURIA méritent ce qualificatif). Tout amateur de ce genre de metal saura apprécier et, du coup, on attendra un cinquième album pour savoir si le groupe confirme nos attentes. Noyeux Jöel à vous aussi.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
DIABULUS IN MUSICA - Argia

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
MARDUK [Lyon - 69] > 28-04-2019
MARDUK [69] 28-04-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Ekaterina
Ekaterina (74)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours