last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine COLDBORN - Lingering voidwards [ 2016 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (47.15) | Black Metal Atmosphérique
Informations
INTERVIEW
Contact label
Contact groupe https://www.facebook.com/coldborn https://coldborn.bandcamp.com/releases
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 07 février 2017
Chroniqueur : Eniok

Place au froid de l'hiver et de la mort à travers un jeune projet solo de black metal atmosphérique belge, Coldborn. Projet créé par Norgaath, l'actuel bassiste de Nightbringer. L'album est présenté par un visuel assez simple en noir et bleu, faisant très black metal, on est en terrain connu. Et justement, on en vient au premier point un peu négatif : on est dans du très classique.

L'album se compose de 5 pistes de 8 minutes chacune, sauf la première, qui dure 13 minutes, offrant une forme d'homogénéité à la musique. L'accent est donc mis avant tout sur l'ambiance, qui nous frappe dès le premier morceau d'un vent glacial propre aux pays scandinaves. Pendant trois quarts d'heures, nous sommes plongés dans cette atmosphère assez malsaine et maîtrisée, rythmée par des blasts classiques et du mid-tempo quelques fois. Et nous retrouvons les passages purement atmosphériques, lancinant et dépourvu de chant, où s'allie tristesse, désespoir, froid et mort. Comme exemple, je vous donne la piste 3, au cœur de l'album, intitulée « In Solitude », le titre parle de lui même. Coldborn peint à travers sa musique, une nature abandonnée (ou inexplorée), au milieu d'une sombre forêt de glace où seul l'auditeur se retrouve avec lui-même.

Un autre point intéressant, c'est la batterie. Comme souvent, dans les projets solo, c'est de la programmation. Sauf que chez Coldborn, Norgaath s'occupe de la guitare, de la basse et du chant, mais laisse la place de batteur à Menthor, qui est le batteur de Lvcifyre, un monolithe de black/death imposant, où le batteur a une place très importante dans les compositions. Et Menthor apporte bien sa touche à Coldborn, nous n'avons pas un son de batterie qui laisse à désirer mais un atout de choix, avec en prime, l'utilisation de percussions un peu partout renforçant cette atmosphère assez lourd sans être oppressante comme chez Lvcifyre. La bonne qualité du mixage aide aussi, assuré par Phorgath, membre chez Enthroned depuis 10 ans, ainsi que chez Emptiness (mais je ne connais pas ce groupe). On en vient au côté négatif de l'album, et par extension, d'Enthroned de manière générale : Ca manque cruellement de prise de risque, de particularité propre à Coldborn, qui va vous donner envie de retourner dessus, qui vous fait dire « Ah ce passage je m'en souviens, c'était génial ». En effet, c'est trop homogène, pas assez original. Alors, je ne dis pas que c'est une mauvaise chose en soi, il en va aussi de mon avis personnel, mais j'aime quand un album s'approprie les codes d'un genre, et te fait comprendre qu'il en fait ce qu'il veut, qu'il passe outre ces codes. Coldborn, tout comme Enthroned, maîtrise ces codes, mais n'en ressort rien de nouveau.

Pour finir, Coldborn est loin d'être un mauvais album, ses ambiances sont très bien travaillées et produites, il passera très bien lors de vos soirées « désespoir et suicide » où règne le froid de l'hiver et où se joue tous les classiques du black metal. Ce petit album (pas non plus trop long c'est bien) passera parfaitement, mais il se fond dans la masse plus qu'il ne s'en extirpe. Malheureusement.

Points positifs :

- Très bonnes ambiances.
- Très bonne prod pour un projet solo surtout grâce à la présence de Menthor à la batterie.
- J'aime bien la pochette, c'est un joli bleu. Bref ça on s'en fiche.

Points négatifs :

- Manque d'originalité.
- Un peu trop homogène, bien que ça soit très propre et très « black metal ». Les morceaux vont avoir du mal à vous marquer.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
BOKASSA [Paris - 75] > 11-05-2019
BOKASSA [75] 11-05-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Anastasia
Anastasia (36)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours