last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur

 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine HELIOSS - Antumbra [ 2017 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (58) | Black/Death Metal Symphonique
Informations
INTERVIEW
Contact label http://apathiarecords.com/
Contact groupe https://www.facebook.com/heliossband/ https://helioss.bandcamp.com/
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 17 février 2017
Chroniqueur : Eniok

C'est le grand retour des français de Helioss avec Antumbra ! Composé de Nicolas Muller qui fait tout les instruments et le chanteur qui a le plus de side-project : DM (Wrath From Above, Gastropode, Disgraved). C'est un groupe de black/death symphonique et c'est d'ailleurs l'un des plus intéressant depuis Anorexia Nervosa.
Antumbra fait référence à la partie sombre que l'on perçoit lors d'une éclipse, et ça tombe bien, c'est le concept de la pochette qui représente une éclipse totale avec en fond le cadran d'une boussole, ou d'un objet servant à l'astrologie. Avec le nom Helioss au centre, Hélios qui est le soleil en grec. Un artwork épuré et assez beau.
Par contre, la musique n'est pas tellement « cosmique », ça sonne assez « blasphématoire » plutôt. Alors peut-être que je compare trop à Anorexia Nervosa, d'autant plus que les titres font références au thème astral : « Dernière Nuit », « The Sun Is Gone ». En fait, il revient surtout la thématique des ténèbres de la nuit, mélangé à la lueur du jour et ça, lors d'une éclipse c'est complètement bouleversé. Cette dualité, on la retrouve dans la musique, notamment dans le chant surpuissant de DM, bien que ça soit courant chez Helioss, il maîtrise parfaitement le chant black perçant et le chant death bien lourd, et ce, avec une telle facilité que l'on croirait entendre deux chanteurs.

Il procure un véritable sentiment de puissant, rien que dans le premier morceau « The World is Ours », le monde est à nous, le titre parle de lui-même, la musique ravage tout, mais dans une violence sublimée par la beauté des orchestrations, qui apporte beaucoup aux compos. Les riffs sont bien plus grandioses, surtout lorsqu'ils sont accompagnés de la guitare acoustique. Cette guitare que l'on retrouve parfois aux intros de certains morceaux, les rendant mélancoliques, mais lorsque ça démarre avec la symphonie c'est tellement beau. Il n'y a pas trop de groupes de black sympho qui arrivent vraiment à me passionner à ce point, il y a toujours un petit côté redondant, des structures trop similaires qui font que l'on se lasse. Mais chez Helioss ça passe, bien que l'album soit un peu long, une heure. Si on ne s'ennuie pas avec eux, c'est sûrement dû à la variété du chant et des riffs qui sont pratiquement tous mémorables. Et ce qui me fait craquer, c'est quand même ces petits soli, aux touches néoclassiques, qui partent à fond, à la façon de Serpent ou de Veiled in Scarlet.

Nous avons donc un album homogène, mais suffisamment complexe et inspiré qui nous tient en haleine pendant une petite heure. On ne peut que s'incliner devant la prestance du duo, parvenant à eux seuls, à écraser l'auditeur de sa puissance, soutenu par une prod excellente qui met en avant le chant et sur la guitare, sans mettre trop en avant l'aspect symphonique, qui aurait pu vite fatiguer. Tout au long de l'album, le rythme est bien géré, ça va souvent être assez rapide, alternant tempo rapide, mid-tempo. Mais certaines pistes prendront plus leur temps comme « Screaming Silence ». La suivante aussi d'ailleurs qui est bien plus death metal pour le coup. Aussi, certaines pistes sont chantées en français : « Dernière Nuit » et la dernière « Coupables » qui est vraiment belle d'ailleurs, c'est important de bien conclure un album.

Pour finir, c'est un album terrible que nous sort Helioss. La musique n'est pas spécialement sombre, mais elle nous plonge dans un univers torturé, où chaque instrument va venir nous percuter. Donc, comme je m'y attendais, c'est un album qui m'a bien plu !

Points positifs :
- Une ambiance géniale, très bien gérée, l'aspect symphonique trouve parfaitement sa place au sein des compos.
- Les soli sont super aussi, les riffs sont entraînants et accrocheurs. Et le chant est nickel.
- La prod est excellente.

Points négatifs :

- Même si dans cet album, rien n'est fait pour nous ennuyer, peut-être que si vous n'aimez pas ce genre vous en ayez marre.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
HELIOSS - The forthcoming darkness

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Translation
EnglishFrenchGermanItalianRussianSpanish
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
MAYHEM [Lyon - 69] > 04-04-2017
MAYHEM [69] 04-04-2017

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
albums updates Sorties d'albums
HYAENA
HYAENA [EXISTENCE]
05-04-2017


pavillon 666 webzine metal rock Voir les sorties
pavillon 666 webzine metal rock Poster une sortie
petites annonces Petites annonces
\Salut Song Of Love groupe tout recement forme

... [Lire l'annonce]

pavillon 666 webzine metal rock Voir les annonces
pavillon 666 webzine metal rock Poster une annonce
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : 11 LOUDER
11 LOUDER
CONCOURS CONCERT : ALL FOR NOTHING
ALL FOR NOTHING (75)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours
Newsletter


Vous aimez ?
Suivez-nous :
T-Shirt PAVILLON666
tee shirt - pavillon 666 webzine metal rock