last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine TOMMY VITALY - Indivisible [ 2017 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (54.17) | Heavy Mélodique / Néo classique
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.sgrecords.it/en/
Contact groupe http://www.tommyvitaly.com/?v=11aedd0e4327
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 04 mai 2017
Chroniqueur : Eniok

Sans vous mentir, j'y connais pas grand chose en néo classique, mais c'est un style qui me fascine un peu. C'est défini par des mélodies magnifiques, assez rapides, s'inspirant des compositions de grands compositeurs « classiques ». Sur le papier, c'est purement génial ! En fait, je me suis d'abord intéressé au néo classique japonais, qui se veut très mélodieux, teinté parfois de death melodique, mais avec une grandeur et une créativité débordante ! Sinon, de la scène européenne, je connais Malmsteen (enfin même pas un huitième de ce qu'il a pu faire), ou encore Stratosphere, des Suédois qui ont une petite touche néo classique, qui apporte une dimension épique.
Dans le metal, les Italiens sont doué dans tout ce qui est symphonique etc... Les compos majestueuses et grandioses, ça les connaît ! Et c'est pour ça que je suis curieux de découvrir le nouvel album de Tommy Vitaly : Indivisible. Il a des guests sur chacun des titres, n'ayant pas de chanteur à la base.

Bon, autant le dire, ça commence pas fort. Je trouve le premier morceau très mou, manque de punch, et la voix... Carsten Schultz de Domain... Je ne connaissais pas son groupe mais j'accroche pas à sa voix nasillarde ni aux chœurs. 6 minutes qui me laissent perplexe. Mais le deuxième guest est Apollo Papathanasio (ancien chanteur de Firewind et actuellement de Spiritual Beggars) et qui fait très bien le taf ! Au niveau des mélodies, je ne reste pas trop convaincu mais il faut avouer que le niveau remonte.
Puis... vient « Duel ». Un morceau instrumental. Et c'est PILE ce que j'attendais ! C'est une véritable orgie de claviers et de guitares ! Avec en guest Gabriele Crisafulli, oui moi non plus je ne le connais pas mais ça donne envie de découvrir ses groupes « Denied » et « Metaphysics » ! Passons, j'ai pas envie de trop vous gâter « Duel » qui est purement du neo classique majestueux. Allez l'écouter !
Ensuite, nous avons une nouvelle fois un morceau assez imposant avec de très bonnes mélodies (qui commence doucement tout de même). Et avec un duo de chanteur avec Roberto Tiranti de Labyrinth et Chiara Manese (une femme donc) que je ne connaissais pas. Et le mélange de leurs voix est assez intéressant.
Ensuite, un morceau acoustique, une petite ballade qui nous fait respirer, avec le chanteur de Royal Hunt. Agréable mais rien de fou...
On enchaîne avec « Wings Of Doom », qui a un tempo bien plus rapide ! Avec le chanteur Alessio Gori de Flashback Of Anger qui a un chant lyrique assez sympa qui accompagne très bien la musique, il me rappelle vaguement Rhapsody. Et aux claviers on retrouve ce cher Gabriele Crisafulli, lui je commence à l'aimer ! Il rend tout epic ! Bon il fait pas les guitares mais il doit motiver à faire des morceaux majestueux car on a droit à un solo cool mais à ce stade là, on a déjà pris notre claque avec « Duel » et on trouve les morceaux un peu faiblards...
Avec « Coraline » le 7eme morceau, on a droit à une intro très douce, puis ça passe à quelque chose d'assez énergique. Une piste assez progressive qui enchaîne les changements de tempo et les galops de guitare avec un refrain accrocheur, sans oublier le petit solo qui fait plaisir. Bref, ça passe pour moi ! Et le guest ici est Gianbattista Manenti (aka Jan Manenti), inconnu au bataillon, mais qui chante bien !
Par contre, pas de guest sur « La Bestia » et c'est normal car c'est une piste instrumentale. La suite de « Duel » ? Peut-être mais elle met du temps à démarrer, avec une instru bien lourde qui va s'alléger vers le milieu mais qui, a mon goût, n'est pas si mémorable.
Pour l'avant dernière track, nous avons un guest de qualité ! Fabio Lione ! Le chanteur de Rhapsody (et actuellement d'Angra il me semble). Mais sa présence ne peut pas justifier la qualité du morceau. La présence de ce solo complètement jouissif par contre, si ! Mais mis à part ça, je m'attendais à quelque chose de plus epic voire violent, finalement, ça ne décolle pas beaucoup.
Dernier morceau, c'est le plus long et c'est le retour de Carsten Schultz au chant... Je voulais au moins une musique epic pour conclure l'album. Même si je trouve le chant plus agréable là que sur le premier morceau, le solo manque un peu de consistance.

J'attends avant tout d'être surpris, que la musique me porte haut de par ses mélodies, que ça me fasse dire « mais c'est magnifique, c'est tellement mélodieux que c'en est presque ridicule, c'est de la surenchère ! » mais on dirait que Tommy Vitaly est dans la retenue. J'ai peut-être pas mis le son assez fort chez moi, mais ça ressemble plus à du heavy sympho/mélo plutôt qu'à du pur néo classique vraiment barré qui te fait remettre en question le talent de tous les autres guitaristes sur Terre. Mais Vitaly est un guitariste talentueux c'est sûr, mais je vous recommande d'aller écouter des groupes comme Imperial Circus Dead Decadence, Thousand Excaliver ou encore Thousand Leaves, qui ne s'accordent aucune limite, quitte à ce que ça ne soit que de la surenchère mélodieuse, mais c'est ça qui prend aux tripes et qui vous retourne !
Pour conclure, je suis un petit peu déçu. Ça partait pas trop bien mais la piste 3 (« Duel ») m'a redonné espoir, pour finalement découvrir un album bon, mais qui manque de folie. Et « Duel » prouve bien qu'ils sont capable de jouer quelque chose qui m'évoque le neo classique « metal ».

Points positifs :
- Piste 3 « Duel », franchement je vais l'écouter souvent celle la.
- Une prod parfaite, c'est courant dans ce style d'avoir un mixage et une prod très propre, rien de fou mais au moins c'est correct.
- Pleins de guests, comme sur chacun de ses albums, ça permet une meilleure mixité lorsqu'on écoute l'album.

Points négatifs :
- Manque cruellement de passages epics. Pas assez majestueux à mon goût. Ça reste un avis personnel, mais si on le compare à d'autres, ça manque de puissance.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SAMAEL [Lyon - 69] > 18-05-2019
SAMAEL [69] 18-05-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Sabrina
Sabrina (46)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours