last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur

 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine SEKTARISM - La mort de l'infidèle [ 2017 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (01.02.35) | Funeral Doom Sectaire
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.necrocosm.org/
Contact groupe https://www.facebook.com/sektarism https://sektarism.bandcamp.com/
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 16 juillet 2017
Chroniqueur : Eniok

Il est très difficile d'écrire sur Sektarism. Ce n'est pas un groupe comme les autres, ce n'est pas une musique qui se qualifie aisément comme un groupe de death metal, ou de black qui a des codes prédéfinis (et encore, je parle de manière générale car évidemment, avec l'avant garde black etc... on en a pas fini). Tout d'abord, on va définir Sektarism : C'est de la musique ritualiste, qui, comme son nom l'indique, se construit autour d'une fausse religion (secte) qui vénère Satan. La musique quant à elle est un mélange de Funeral Doom, donc morceau trèèès long et lent et du drone, donc des distortions, des bruitages etc... sans être du noise non plus.

Mais Sektarism, c'est quoi, c'est qui ? Faisons une petite bio. Formé à Toulouse en 2005, le groupe a sorti quelques démos puis en 2012 son premier album « Le Son Des Stigmates ». Et là, je dois vous avouer une chose... J'avais acheter le CD chez mon p'tit disquaire (un excellent disquaire au passage, Vicious Circle) car ça m’intriguais. Une fois l'album fini, je fus un peu perplexe... Faut dire que c'est space, t'entends un mec gueulé « Hosannah Sathana » pendant plusieurs minutes tu te dis « Ok... est-ce que les mecs vont bien ? J'aimerai pas les rencontrer ! ». Mais c'est en voyant une vidéo d'un de leur live peu après que je me suis... soumis ! Et pour cause ! Avant de parler de la musique, je suis obliger de vous dire que cet album, si vous ne l'appréciez pas, c'est « normal », il faut le voir en live ! Je vais pas vous faire un report de la superbe prestation live à laquelle j'ai assisté car je veux pas spoiler mais sachez qu'on en ressort... différent. J'ai rarement assisté à un concert aussi transcendant. Si vous vous les voir, ça sera le 29 ou le 30 Septembre, à Aspet, au festival « L'Homme Sauvage ». En effet, rien n'est plus immersif que de voir les musiciens débarquer sur scène en tenue de moine sectaire, je pense que si on s'y attend pas ça peut effrayer ! Vraiment génial ! (bon par contre, voir les moines jouer de la guitare électrique ça fait un peu bizarre!).
Sinon les membres de Sektarism sont également les membres de Malhkerbe (ouais tout va bien...). Mais le « chanteur », le front-moine est également le boss d'un super label qui se nomme Necrocosm, label de Sektarism justement. Et pour l'avoir rencontrer, je peux vous assurer que c'est un super type, comme ça, ça rassurera les plus flippés d'entre vous, vous ne risquez rien à un concert de Sektarism. Bon ceci étant dit, parlons de l'album !

Arrêtons-nous sur le CD de « La Mort De L'infidèle », en effet le digipack est très travaillé, il se déplie beaucoup et l'intérieur représente le plan d'une église. Un joli visuel donc qui donne envie d'acheter l'album !
L'album se divise donc en 3 pistes qui se suivent, il n'y a pas de réelle coupure. Le premier morceau, « Ô Seigneur » est un long texte parlé, lentement, expliquant que nos moines prêtent allégeance à leur divinité, et que celui qui le trahit sera bien châtié. Ca déconne pas. On peut remarquer une production d'une propreté parfaite. Mais c'est également très immersif sur album (plus si on a un casque j'avoue). Le chant est légèrement réverbé, on dirait qu'il hurle dans une cave ou un tout petit monastère. On entend aussi des bruits de chaîne qui accentue l'idée de soumission. Sur les pistes 2 et 3, le chant se fait bien plus crié, comme un cri d'agonie, où on ressent son envie de transcender, que sa voix porte jusqu'à son Dieu. Mais la folie s'installe au fil de l'album, ce qui devait être à la base qu'un rituel, on sent que les moines se perdent. On voit cela à la troisième piste déjà avec le titre « Conscience, Révolte, Perte Du Moi » mais aussi au chant qui est plus forcé encore dans les aigus, signe qui traduit la fatigue et l'abandon et dans la musique, le tambour se fait lancinant, martelant sans cesse les mêmes notes et la guitare qui n'est qu'un bourdonnement abrutissant. Le but étant que l'auditeur devienne aussi fou qu'eux.
Cependant, bien que la musique soit répétitive, elle a un sens, pas de structure incohérente avec le thème, on reste dans quelque chose de sectaire dans l'ambiance et de redondant tel de la musique ritualiste. Mais on ne se méprend pas, beaucoup trouverons ça inaudible car c'est repoussant mais en soi, ce n'est pas du drone tellement pur qui là, est vraiment désagréable à l'oreille. C'est aussi dû à un mixage excellent mettant chaque instrument à sa place et qui lui donne de la valeur. Je n'ai pas évoqué la basse mais elle est toute aussi présente et puissante.

On va conclure là. De mon côté, j'ai adoré, sûrement parce que j'ai découvert l'album en live, avec la mise en scène. Je peux pas nier que ça ne plaira pas à la majorité des gens mais l'album rempli toutes les conditions pour avec la note maximale : c'est original, la prod est excellente, c'est transcendant. Après, la technique, c'est dur de juger car, pour le style, on en demande pas plus mais pour le coup ça ne l'est pas. Je juge donc cet album en tant que tel, sans le comparer à qui que ce soit et en le notant selon les critères que l'on peut attendre d'un groupe pareil. J'aurais été plus sévère pour « Le Son Des Stigmates » mais « La Mort De L'Infidèle » est parfait.
A vous de vous faire votre propre avis, sur un album unique.

Points positifs :
- La prod qui colle à l'ambiance.
- L'ambiance créée.
- Le chant possédé.
- Transcendant.

Points négatifs :
- C'est un groupe de live.
- Ca ne plaira pas à tout le monde. (pas forcément négatif mais vous attendez pas à adorer facilement).



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
SEKTARISM - L'offrande

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
TYLER BRYANT & THE SHAKEDOWN  [Paris - 75] > 29-11-2017
TYLER BRYANT & THE SHAKEDOWN [75] 29-11-2017

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
albums updates Sorties d'albums
FURYENS
FURYENS [PLUG and PLAGUE]
25-11-2017


pavillon 666 webzine metal rock Voir les sorties
pavillon 666 webzine metal rock Poster une sortie
petites annonces Petites annonces
photos de concerts metal

... [Lire l'annonce]

pavillon 666 webzine metal rock Voir les annonces
pavillon 666 webzine metal rock Poster une annonce
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : NYON'S ON FIRE FESTIVAL 10
NYON'S ON FIRE FESTIVAL 10 (HF)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours
Newsletter


Vous aimez ?
Suivez-nous :
T-Shirt PAVILLON666
tee shirt - pavillon 666 webzine metal rock