last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur

 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine YE BANISHED PRIVATEERS - First night back in port [ 2017 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (75.54) | Pirate folk
Informations
INTERVIEW
Contact label http://label.napalmrecords.com/
Contact groupe http://yebanishedprivateers.com/ https://yebanishedprivateers.bandcamp.com/
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 27 août 2017
Chroniqueur : Fred.Photography

A priori et à en voir la pochette de l’album, scène classique de taverne et ambiance golden age of piratery, et la signature chez Napalm Records, on pourrait penser, sans trop de risque de se tromper, que les suédois de Ye Banished Privateers se situent dans la mouvance actuelle du Pirate metal, mouvance qui fait de plus en plus d’émule avec le succès des écossais d’Alestorm. On a pu apercevoir dans ce genre, par exemple, les Tourangeaux de Toter Fisch au dernier Motocultor, mais on pourrait aussi rajouter les anciens de Swashbuckle, Lagerstein ou Mormieben, pour les groupes locaux. Mais finalement, si on est bien dans le pirate quelque chose, aucun élément metal ne vient pointer le bout de son nez sur cette belle galette bien remplie. Bien remplie car comprenant quinze titres pour plus de 75 minutes de musique. Ces pirates se montrent donc bien généreux avec leurs fans, peut-être pour les attendrir avant de les plumer dans une ruelle sombre de Libertalia ou Nassau, fiefs renommés des pirates de l’ancien temps.

Si on a bien une ambiance pirate et chant de marin, Ye Banished Privateers serait plutôt à classer dans les groupes de Pirate folk ou Pirate punk, très influencés par les shantis et la musique traditionnelle celtique, à la manière des allemands de Santiano ou de groupes comme The Dread Crew of Oddwood, Vroudenspils et bien d’autres. Le point commun de tous ces groupes est cette musique qui invite parfois au voyage et à la découverte des 7 mers, mais le plus souvent à taper du pied, une bonne chopine de liquide houblonnée à la main (élément très certainement à l’origine du succès de ce genre dans le milieu metal). Et pour ça, « First Night Back in Port » fait mouche à plus d’une occasion et il faudrait être d’une mauvaise foi à toute épreuve pour nier que l’on n’aurait pas envie d’entamer une petite gigue sur les très dansant « A night at the Schwarzer Kater » et de commencer à frapper dans ses mains sur le non moins festif « Cooper’Rum ».

Si cette signature chez ce label bien connu des metalheads va très certainement faire connaître le groupe, leur apporter au moins plus de visibilité, ces flibustiers n’en sont pas à leur premier méfait et ce « First night back in port » se trouve être donc le troisième volet de leurs aventures épiques et colorées. On pourrait d’ailleurs plus parler d’un collectif que d’un véritable groupe, Ye Banished Privateers étant composé d’une trentaine de membres, tournant sous différentes configurations en fonction des concerts.

On pourrait trouver une similitude entre les morceaux et par moment cette impression de déjà entendu inhérente à tous les genres de musique traditionnelle, cet album ne reste pas moins une œuvre extrêmement variée par les différentes atmosphères distillées tout au long de ces 15 titres, souvent dansant, mais parfois grave et profond « Annabel », voir carrément mélancolique « Skippy Aye Yo » où mandoline, flûte, bombarde et chant nourri au rhum se mélangent de manière si juste que cela pourrait presque paraître d’époque. On se retrouve propulsé illico dans un roman de Robert Louis Stevenson entre abordage sabre au clair et beuverie dans une taverne malfamée. On pourra aussi apprécier la très originale reprise du thème du dernier des Mohicans, qui se prête très bien, par ces accents écossais, au répertoire de Ye Banished Privateers.

Une bien belle découverte que ce petit groupe suédois, pas forcément la découverte de l’année, mais qui possède suffisamment de fraîcheur et de qualité pour égayer vos futurs soirées. Un album varié, et à part la très indigeste « Mermaid’s kiss » et ses presque 19 minutes, First Night Back In Port est tout à fait plaisant et réussi.

Tracklist :
Annabel 04:38
A Night at the Schwarzer Kater 04:15
First Night Back in Port 03:07
All the Way to Galway 02:55
Cooper's Rum 03:32
Skippy Aye Yo 03:46
I Dream of You 03:35
A Declaration of Independence 04:55
For a Fragile Moment's Ease 03:44
We are Ye Banished Privateers 04:01
Bosun's Verses 02:54
Eastindiamen 02:56
Devil's Bellows 09:33
Ringaroo at Cooper's Inn 03:24
Mermaid's Kiss 18:38



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
GLAM SKANKS [Saint Jean de Vedas - 34] > 17-12-2017
GLAM SKANKS [34] 17-12-2017

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
albums updates Sorties d'albums
FURYENS
FURYENS [PLUG and PLAGUE]
25-11-2017


pavillon 666 webzine metal rock Voir les sorties
pavillon 666 webzine metal rock Poster une sortie
petites annonces Petites annonces
\Salut Song Of Love groupe tout recement forme

... [Lire l'annonce]

pavillon 666 webzine metal rock Voir les annonces
pavillon 666 webzine metal rock Poster une annonce
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : IMPERICON NEVER SAY DIE !
IMPERICON NEVER SAY DIE ! (75)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours
Newsletter


Vous aimez ?
Suivez-nous :
T-Shirt PAVILLON666
tee shirt - pavillon 666 webzine metal rock