last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine Compil Black Underground - Evil Reigns Supreme Vol.1 [ 2006 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
(76.25) | True Black Metal
Informations
INTERVIEW
Contact label
Contact groupe
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 01 mai 2006
Chroniqueur :

Le mal règne...Et si le mal se contente de se manifester via des compils BM de la même trempe que celle-ci, son règne ne durera pas longtemps...Je vous épargne mes remarques sur l'artwork, vous vous doutez bien de la qualité de composition de celle-ci...Ca reste une pochette de True de base. Maintenant, retournons le CD et tentons de décripter le nom des groupes et les titres des morceaux qui sont listés derrière...Chose très difficile mais que votre serviteur a pourtant fait pour vous, chers lecteurs !

On commence avec Osirion et son "Chantre De La Pourriture". Ne cherchez pas la révélation BM de l'année, c'est du True, du...vrai True ! Mais le son est plutôt bon, la compo sans être incroyable de bonne qualité, les riffs s'enchaînent bien. A part les rythmes à la caisse claire qui sont bancals sur un passage, je n'ai vraiment rien à dire sur ce titre.

Vae Victis, eux, sont encore plus True, car leur son est plus crade ! Bon par contre le chant en français...vraiment moche, je suis désolé mais je peux pas dire autre chose, le Black ne se prête absolument pas au français (et vice-versa...), et si c'est pour déclamer des "Je te hais, je te maudis" sur trois riffs qui tournent en boucle, autant carrément pas enregistrer, ça sera bien plus True.Vous l'aurez compris, cet "Invehi" ne vaut pas le détour si vous n'êtes pas complètement plongé dans la truettitude la plus sombre.

Mourning Dawn remonte un peu le niveau, avec un "Thy Colors Of Ashes" bien sombres et effrayant, digne des orchestres les plus chaotiques des écrits anciens (pas mal comme titre de morceau ça tiens...). C'est tellement chaotique que ça fait vite mal aux oreilles, mais qui s'en plaint ? A vrai dire j'ai beaucoup aimé ce morceau. Tout y est : les petits passages en aller-retour avecla gratte seule, les bons gros blasts, la voix ulcérée...Les riffs sont incisifs et agressifs, c'est tout ce qu'on demande. Un bon morceau quoi.

Mais c'était sans compter sur Terragon, et son morceau au titre plus qu'Evil : "L'Antre du Diable" ! Trèves de plaisanteries, encore des paroles en français trop compréhensibles (tant qu'à faire, autant qu'on n'y comprenne rien, ça passerait mieux), un mixage à vomir qui ne va pas avec le clavier très clean, une surabondance de voix, une batterie mal triggée, bref, pour les grands fans du son crade et très méchant. Parce que oui, même si ça parait insupportable comme ça, ça s'écoute et ça donne vraiment la haine, l'envie de tuer, et ça c'est bon. Allez, encore un effort sur la composition et l'enregistrement et ça passera parfaitement.

Après ces 8 minutes 45 de saturation sonore, on découvre l'intro claire de "Black Prophecies" d'Unholy War. Plutôt basique, elle est suivie du même riff (tiens, bizarre) à l'électrique, puis ça démarre vraiment. La voix est sympa, mais les riffs le sont encore plus. J'ai envie de dire que c'est le seul groupe de cette compil qui arrive à faire ressortir le côté "grandiloquent" des ambiances guerrières épiques du Black nordique (alors qu'ils ne viennent pas vraiment de là-bas). La compo est bien foutue, et je met ma main à couper qu'en live elle vous décalque les cervicales. Ca donne envie d'aller boire une bière avec le chanteur d'Amon Amarth tout ça...Bref, un très bon morceau au final, pas ultra-diversifié vu que les riffs reviennent souvent, mais qu'importe, c'est ça qui fait le côté accrocheur du ce morceau.

Melwosia et son "Fate Of The Beaten, malgré le son de sa batterie assez dégoûtant, réussit l'intégration d'une voix gutturale doublée à une autre voix Black dans un morceau basique et lourd. C'est un peu long par contre, ce morceau soûle vite et la voix gutturale perd de sa puissance (je veux dire par là qu'elle percute moins qu'au début). A part ça, ça se laisse écouter.

Et voilà les Ancêtres qui débarquent. Une batterie où seules les cymbales ne donnent pas envie de rire, un morceau d'une banalité à s'endormir dans son café, une voix presque caricaturalement aigüe et éraillée, tout ça ne m'a guère convaincu. C'est moche, moche, moche, bref, à part pour se démonter méthodiquement les tympans, ça vaut pas un clou. C'est également le groupe qui m'a paru le plus pitoyable au niveau du visuel. En fait, la moitié des musiciens de cette compil contribuent à la dévalorisation du maquillage façon truelle enragée. Ce CD aurait gagné en crédibilité si les groupes avaient tous posés comme Ond Aand ou Mourning Dawn (c'est-à-dire en ne montrant que leurs ombres). Pour le plaisir, je relève le petit essai de chant clair, pas vraiment chanté en fait, dans lequel on peut entendre un sublime pain du plus bel effet...ce "Portes De L'Oubli" devrait en effet être...oublié.

Anteis Symphonia arrive ensuite, avec un "Army Of Darkness" fidèle à son nom tout comme à celui du groupe. Un peu de clavier, de voix graves en choeurs chantés, et quelques passages très "armée" à la caisse claire, alliés à des riffs sombres et parfois un peu dissonants, que j'ai trouvé beaux. Il y a des passages où le clavier est en trop, mais dans l'ensemble, à part encore une fois le mix trop couvert, ce morceau est un bon cru. Je ne m'attarde pas, les conventions du True restent et rien ne surprend.

Archaeus reste fidèle à la pure truettitude agressive et écumant sa rage, les deux grattes se complètent bien, la voix vous pousse à attraper le premier passant que vous croisez et à lui tordre le cou, bref un morceau purement bourrin et bien composé, pas ennuyeux jusqu'à ce que ça commence à se répéter (en fait il y a beaucoup de longs morceaux sur ce skeud, ce qui n'est pas vraiment un atout dans un style très répétitif et basique). Ce "Gates Of Deliverance" mêle donc passages brutaux et passages oppressants, c'est un plaisir malsain qui vaut la peine.

Ond Aand (on a fait pire niveau nom de groupe...mais on a aussi fait bien mieux) m'a paru être présent sur cette compil pour une seule et bonne raison : montrer ce qu'il ne faut pas faire. La batterie est inaudible, mixée avec les pieds, le chant moche à pleurer, les riffs tremblotants, mal enchaînés, bref, vraiment rien à retenir de tout ceci. Les passages calmes sont les seuls qui valent la peine : on entend pas la voix ni la batterie et la saturation plate et sans intérêt des grattes puisque c'est en clair. Revoyez votre copie messieurs, car "Eternal Season pt. 2" n'accroche pas l'auditeur pour un sou.

Le morceau suivant, "Devil's Horde" de Spectrums Of Oblivion, est un autre archétype du True BM, mis-à-part son clavier bien composé et intégré, et son intro simple mais accrocheuse. La compo est pourtant bien ficelée, ça manque juste d'un petit quelque chose en plus pour faire mieux passer ces 7 minutes (que c'est long tout ça...). Je ne m'attarde pas plus sur ce morceau, il est bon, c'est tout.

Devilish Era propose un "Under The Aegis Of The Megathropist" qui m'a plutôt surpris, car c'est un très bon morceau, même le meilleur de cette compil. L'utilisation des effets sonores est convaincante, la batterie un peu couverte par la gratte mais bien fichue, et la voix ultra sombre et déchirée. En fait je me rends compte que décrire ne sert à rien, tout ces morceaux sont des crus de True ou mauvais, ou bons, mais je ne vois pas comment expliquer clairement ce qui fait que ce morceau-là est très bon. Un peu plus...d'originalité peut-être ? Le son y fait sûrement beaucoup. En bref, c'est très bon, je n'ai rien d'autre à ajouter.

C'est avec une mine fatiguée que j'écoute le dernier morceau de cette compil, "Un Jour Sombre" de Haine Noire. Un morceau au nom aussi ridicule que celui du musicien-groupe, et qui m'a vraiment fait rire...J'attendais que le morceau parte vraiment après l'intro...Et je me rends compte au bout d'une minute qu'il est déjà parti...En fait, il n'y a qu'une gratte et une batterie qui blaste incessament et platement, très couverte et moche. La voix est sympa, et c'est bien la seule chose qui l'est. L'espèce de solo est à pleurer de ridicule, mal joué, à moins que ce soit volontaire (True quoi...), bref, une compo qui aurait dû laisser sa place à Devilish Era pour la fin du CD, histoire qu'on ne reste pas sur une mauvaise impression.

En conclusion, une compil au titre plutôt arrogant et dont le bilan s'avère mitigé. Fans de True BM, jetez-vous dessus, c'est underground et méchant à souhait. Si vous voulez plus, ne gaspillez pas votre argent. Warkult a édité cette compil pour un public ultra ciblé, c'est vraiment du Black dans la pure tradition True et il vaut mieux savoir écouter ce genre de musique sous peine d'écraser le CD sous son pied enragé. Personnelement, j'ai trouvé le CD trop long, mais à part ça, c'est plutôt bien passé dans l'ensemble (bien que le bouton Play ne m'ait pas vraiment titillé à la fin). Pour l'édition Vol.2, peut-être aura-t-on droit à une sélection un peu mieux faite ?



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
MARDUK [Lyon - 69] > 28-04-2019
MARDUK [69] 28-04-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Sophie
Sophie (29)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours