last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine KRODA - Live In Lemberg [ 2008 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
(60.49) | Black Metal Folk
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.hammermark.de
Contact groupe http://www.kroda.com.ua http://www.myspace.com/krodaua
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 14 décembre 2008
Chroniqueur : Chart

Après 5 albums en seulement 5 ans d’existence, le duo accompagné pour l’occasion d’autres musiciens venus compléter le line up, sort son premier album live enregistré comme son nom l’indique dans la ville de Lviv en Ukraine. Au gré des changements de frontières, la ville a également porté les noms allemand de Lemberg, polonais de Lwów, russe de Львов (Lvov) et yiddish לבוב/Lwow ou לעמבערג Lemberg. On trouve aussi en français Léopol - forme archaïsante -, en italien Leopoli (latin : Leopolis) ou en hongrois Ilyvó. Un peu d’histoire et de géographie n’a jamais fait de mal à personne surtout quand il s’agit de l’Ukraine. Ok Ok… Passons…

Qui dit album live dit prises live, donc prise de risques ! En effet, le son se doit d’être propre et puissant et la maîtrise des compositions parfaite, à moins d’utiliser les fameux overdubs (technique qui consiste à réenregistrer en studio certaines parties.) Etant donné la qualité sonore relative, je doute fort que les ukrainiens aient eu recours à un tel procédé. Cet enregistrement semble avoir été réalisé lors du concert puis ensuite mixé et masterisé sans retoucher les instruments. Cela donne un côté malheureusement un peu brouillon à l’ensemble. On a parfois du mal à distinguer les instruments et en particulier les guitares. On remarque même ci et là quelques petits plantages. Cela me rappelle l’époque des cds pirates qui circulaient dans les années 90. On y entendait les plus grands groupes en concert avec un son parfois plus que médiocres… Ah la nostalgie du cd, de la recherche minutieuse de la perle rare… bref, tout ça pour dire que si la production avait été vraiment à la hauteur, ce live de KRODA serait sans doute devenu mon album coup de cœur de cette fin d’année !

Après une intro au synthé accompagnée d’un joli son de flute et de guimbarde, le groupe attaque par un "Far Beyond Horizon" puissant axé Black en gardant cet esprit qui fait la marque de fabrique de KRODRA. Le mélange de Black metal et de Folk a déjà fait ses preuves avec des groupes comme FINNTROLL qui apportent une véritable fraîcheur dans la scène metal extrême. KRODA aurait de quoi rivaliser avec cette formation finnoise tant cette entrée en matière prend l’auditeur par les cervicales pour lui faire secouer la tête. J’ose à peine imaginer le concert ! D’ailleurs, il n’y a qu’à prêter attention au public qui passe son temps à scander le nom du groupe entre chaque morceau. "How Steel Was Singing Through The Flames of Fire" qui arrive ensuite se fait plus direct, plus rapide. Mais ce mélange de Black et de Folk est toujours très présent et en particulier dans les parties au tempo plus lent. C’est le synthé qui marque le plus ce côté-là en utilisant des sons qui se rapproche de la flute ou de la guimbarde. On peut souligner le fait que de vrais instruments auraient pu faire office à la place des claviers. Le son des synthés est parfois un peu trop identifiable. Mais bon, pour diverses raisons, on peut comprendre qu’un claviériste ait été choisi.

Bref, les titres s’enchaînent en gardant cet esprit festif, aussi festif qu’une orgie de trolls bourrés à la vodka au fin fond d’une grotte ! Rien ne semble vouloir interrompre cette machine. Le public qui se manifeste en permanence semble en redemander encore et encore.

Arrive le moment du rappel avec deux titres Der Scharlachrote Tod et Winds From The Mountains. KRODA s’est mis de côté deux cartouches de qualité afin d’anéantir un public, un auditeur déjà sur les rotules et les cervicales en compote (évitez le headbanging dans la rue et les lieux publics tout de même.) Der Scharlachrote Tod est tout ce qu’il y a de plus épique en matière de folk métal, clavier en mode flute, rythme scandé, chanteur haranguant la foule… Un titre très court qui synthétise l’esprit le plus folk du groupe. Quant à "Winds From The Mountains", KRODA met en avant la rapidité bestiale du groupe avec beaucoup de blast beat et un aspect black death très prononcé.
Non vraiment, face à des titres comme celui-là, FINNTROLL n’a plus qu’à bien se tenir !! A découvrir ou à redécouvrir de toute urgence.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
MGLA [Lyon - 69] > 14-05-2019
MGLA [69] 14-05-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : MALKAVIAN
MALKAVIAN (83)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours