last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine RISING OF YOG-SOTHOTH - Tribute to Thergothon [ 2009 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (61.37+53.37) | Doom/death
Informations Double CD
INTERVIEW
Contact label http://solitude-prod.com
Contact groupe
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 16 janvier 2010
Chroniqueur : Oceancloud

Bien peu de groupes peuvent se targuer d'avoir une réputation à la hauteur de Thergothon. A peine quatre ans d'existence, une seule démo sortie à une poignée d'exemplaire et un unique album à la production affligeante sortie dans l'indifférence quasi générale. Et pourtant, cet album est aujourd'hui un des plus vénéré du metal extrême, celui considérer comme le géniteur du funeral doom. Il ne manquait plus qu'un tribute pour asseoir l'univers si particulier des finlandais au panthéon du metal. Et c'est le label russe Solitude productions qui s'est attelé à la tâche, pour le plus grand bonheur des fans.

Ce sont ainsi 17 groupes qui rendent un hommage funeste aux Finlandais sur ce double CD. Le choix des titres n'a pas du être bien compliqué, vu que Thergothon n'a sorti en tout et pour tout qu'une dizaine de morceaux au fil de sa carrière. On y retrouve donc l'intégralité de leur unique album « Stream of the heaven », un titre de leur démo (« Evoken ») plus un obscur morceau issu d'une cassette reherseal probablement éditée en moins d'exemplaire que je n'utilise de doigts pour écrire cette chro.
Chaque titre est ainsi repris deux fois (à part ce dernier): une version relativement fidèle par un groupe de doom et une version plus libre par un groupe parfois issu d'une autre sphère musicale.
Le premier CD regroupe les versions les plus fidèles. On y retrouve de grands noms du funeral doom reprenant leur idoles avec plus ou moins de réussite, mais en y apportant leur propre touche à chaque fois. Evoken, Mournful congregation et Worship assurent des prestations fidèle tout en restant reconnaissables. A noter également la reprise de Colosseum très mélancolique. La surprise de ce premier Cd vient surtout des deux derniers titres: « The twilight fade » relu dans une version très stoner/doom trad par Umbra Nihil, solo 70's à la clé et ce fameux titre méconnu dans une version très orientée sludge par Persistence in mourning. Premier disque idéal pour les fans ultimes de Thergothon.

Le CD 2 lui, regroupe d'autres formations, doom ou non, proposant leur propre interprétation du style de Thergothon. Ainsi, Thergothon se voit ré-assaisonner à la sauce black metal par Khrom, Axis of advance et Singultus. Une ambiance différente mais qui offre un angle intéressant aux mélodies d'origine. Les dingues de Aarni, quant à eux, introduisent une louche de folk metal, ambiance ballade en forêt au crépuscule. Nodja et Inter arbores évoluent dans un univers plutôt dark ambiant, à l'atmosphère lugubre mais si éloigné que ça de l'esprit originel. A noter pour finir une version indus bruitiste de « The unknown kadath of the cold waste » par Otzepenevshiye, aussi imbuvable que leur nom.

Au final, ce tribute reste très homogène au niveau de la qualité. Il y a très peu de ratage, tout au plus quelques versions trop prévisibles sur le premier CD et un ou deux titres très « libres »sur le deuxième pour lesquels les die hard risquent de faire la grimace.
Passé le décorticage des titres, il faut souligner le soin apporté au produit. Tout d'abord, et c'est rare dans ce genre de disque, aucun groupe n'a bâclé sa reprise. Aussi bien en terme de niveau de jeu que de la production, tous se sont appliqués à fournir un morceau de qualité en respectant l'esprit de Thergothon. Ensuite, la présentation de l'objet est elle aussi de très bonne facture. Les illustrations du livret représentent très bien l'univers lovecraftien des Finlandais et chaque reprise est présentée sur une demi page, donnant le lineup et des liens internet de chaque groupe. Beau travail, à prendre en exemple.

Les bons tributes sont rares, mais « Rising of Yog sothoth » fait assurément partie de ceux là. On y voit le travail de passionnés (label et groupes) ayant eu la volonté de rendre le meilleur hommage possible au groupe les ayant inspiré. Ce double album est donc une pièce indispensable pour les fans de Thergothon en particulier et les fans de doom en général. Thergothon repose peut être en paix depuis plus de 15 ans, mais son fantôme n'est pas près de disparaître.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
BOKASSA [Lyon - 69] > 06-05-2019
BOKASSA [69] 06-05-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Sophie
Sophie (29)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours