last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine BLACK THOUGHTS BLEEDING - Stomachion [ 2010 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (NC) | Death / Thrash moderne
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.myspace.com/silverwolfproductionsmyspace
Contact groupe http://www.myspace.com/blackthoughtsbleeding
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 09 avril 2010
Chroniqueur : Aris3agaiN

Black Thoughts Bleeding. Avec un tel nom, on pourrait s’attendre à un groupe deathcorique à la mode, et pourtant non. Ce combo allemand donne davantage dans un death / thrash ultra moderne, avec ce premier album intitulé « Stomachion ». A première vue, l’artwork est plutôt chouette, le myspace très soigné, presque autant que le look des membres du groupe. On s’arrête là pour les a priori, et on met la galette dans le player, histoire de voir si elle est aussi croustillante qu’elle en a l’air.

L’écoute débute avec une sympathique intro à la guitare acoustique intitulée « Namaste », qui s’enchaîne (sans vraiment de transition d’ailleurs) avec un couplet bien rythmé de « Bloodred Struggle ». Niveau production, il n’y a rien à dire, le tout est précis et très agréable, je pars donc d’un excellent pied. Mais au refrain, horreur, une voix claire surgit ! Ce n’est pas que le principe des voix claires est mauvais, jetez donc un œil sur « Mechanize », le dernier Fear Factory, Burton C. Bell chante sur les refrains, et il le fait très bien, sans que cela choque. Cependant, on en est loin ici, ça sonne mélodie "gnangnan", et c’est bien dommage, car, autrement, le morceau est une vraie tuerie, et en particulier la dernière minute, durant laquelle le chanteur pousse sur sa voix bien gutturale. On enchaîne avec « My Past, Your Fault », aux riffs très metalcoriques, mais sympathiques. Le refrain est catchy, et le tout fonctionne très bien, et le morceau, bien que pas forcément très original, donne envie d’headbanguer dès la première écoute. Malheureusement, on repart dans le bon sentiment dégoulinant avec « Beloved Vampire » et ses refrains très légèrement niais, mais surtout avec « Escape », qui avait pourtant extrêmement bien commencé. On accueille donc « Set to Kill » avec un grand plaisir, petit brûlot bien énergique et rentre dedans comme on les aime, ça sonne presque à la Lamb of God, ce qui n’est absolument pas pour me déplaire. Le niveau continue de remonter avec « Stomachion », éponyme de l’album. On entend le batteur marteler ses futs, et on adhère à la voix du chanteur guttural, décidément très appréciable. Si toute la galette était aussi croustillante que ces deux titres, ce serait un véritable coup de cœur. Après une instrumentale dont on pourrait se dispenser, bien que franchement pas désagréable et un « Hearts Got Broken » qui envoie bien (et sur lequel les voix claires passent presque), on se retrouve à « Fade to Light ». Eh oui, il fallait s’y attendre, la BALLADE du CD. Entre les paroles un peu nunuches (you’re the one I need / the love you gave came with surprise / cause you are the one) et la mélodie mielleuse à souhait, on passe vite son chemin. Si c’était un hommage à l’immense « Fade to Black » de Metallica, eh bien, c’est raté. On repasse à un morceau plus kick ass, et ça fait plaisir, car, oui, « Nothing Changes » déboite (pardonnez l’expression).

On termine l’écoute par « Icarus », assez bonne synthèse du tout. Des couplets très efficaces et des refrains chantés. Des passages très appréciables, avec une bonne technique musicale et de bonnes compositions d’un côté, et des mélodies trendy non indispensables de l’autre. Au final, il m’est difficile de noter ce « Stomachion », tant il est inégal à mes yeux. Après, si vous appréciez les alternances avec de jolies petites mélodies toutes mignonnes casées à tout bout de champ à la Sonic Syndicate, Bullet for My Valentine et autres consorts, vous pouvez y aller, mais ce sera sans moi. J’attendrai le prochain album de Black Thoughts Bleeding pour voir la prochaine direction (car ces gars-là ont vraiment du talent) : le Metal ou la Pop.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
MILLENCOLIN [Paris - 75] > 30-04-2019
MILLENCOLIN [75] 30-04-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Ekaterina
Ekaterina (74)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours