last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur

 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine DANZIG - Deth red sabaoth [ 2010 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (50.00) | Dark metal
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.theendrecords.com/
Contact groupe http://www.danzig-verotik.com http://www.myspace.com/danzig
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 25 août 2010
Chroniqueur : SINISTRE.13

L'ex punk rocker diabolique des Misfits est de retour ! Danzig un nom qui résonne comme un violent coup de rasoir, un personnage qui en près de 22 ans de carrière n'en finit pas de sortir et ressortir encore des albums, toujours avec cette même passion pour les choses sombres de notre petit monde. Arque boutant sa musique sur une base rock'n'roll solide matinée de forte influence bluesy cradingue, suintant la sueur et le sexe à chaque recoin, le musculeux Glen Danzig n'a jamais pris pour habitude d'injecter du jus de rose dans sa musique. Bien au contraire depuis ses débuts plus que prometteurs le Monsieur s'est entouré d'une aura sombre navigant dans un univers fantastique gothico sexuel partageant son image aussi bien dans la parution de 'comics' sulfureux que dans l'art souterrain d'un style musical bien à lui !

Pour ce nouvel opus au nom énigmatique et mystique 'deth red sabaoth', le magicien sombre a resserré les rangs autour de lui. Johnny Kelly (Type o negative) assure avec force et conviction la partie rythmique. Tomy Victor s'occupe de la 6 cordes et écrase bien souvent de ses riffs morbides cet opus. Quant à la basse, elle est partagée entre le maitre de cérémonie et un certain Steve Zing. Le moins que l'on puisse dire est qu'une fois mélangé, le tout résonne à l'unisson et dégage un sentiment de puissance rarement atteint sur la longue discographie du californien. Tellurique et sans concession, on ressent un réel plaisir à se laisser aller, hypnotiser par les différents univers qui se dessinent devant vous. En particulier sur le superbe 'on wicked night' dont la trame principale n'est pas sans rappeler les déjà regrettés Type o Negative ! Glen y hurle son désespoir avec une vrai justesse, dommage celà dit que son timbre si particulier ne se prête pas toujours aux parties plus soutenues dans les aigus ; les passages en force y sont alors légion et gâchent indubitablement certains titres pourtant très réussis musicalement. Ceci étant une fois ce petit désagrément passé, il est indiscutable qu'on prend un 'pied monumental' sur la plupart des titres plus soutenus dans les graves comme 'ju ju Bone' au blues spectral hallucinant ou les deux monuments en dernière partie que sont 'pyre of soul part I' et sa suite 'pyre of soul part II' qui comptabilisent à eux deux près de 10.35 minutes de bonheur absolu ! Le premier chapitre étant axé sur une 'tournerie' basse, piano, voix entêtante, répétitive, propulsant tous les sens dans une sorte de danse ou rêverie chamanique très déstabilisante. La seconde partie se veut beaucoup plus heavy mais toujours avec ce même thème ultra puissant. A n'en pas douter nos amis ne fument pas que des substances 'licites' et c'est tant mieux serions nous tenté de dire ! Car pour nous, le voyage se fait en toute décontraction, jouissant à l'envie de chaque notes qui passent, de chaque pulse rythmique, pour se terminer dans une véritable éjaculation sonore !!! Difficile de retrouver la terre ferme après une telle démonstration de créativité statique....

Danzig signe ici sa meilleure production depuis pas mal de temps ! Un véritable petit satyre sonore qui risque bien d'être passé en boucle dans toutes les prochaines bacchanales ! Dionisos, Satan et les autres n'ont plus qu'à investir dans le démoniaque 'deth red saboath' pour réussir à coup sur leur petite sauterie estivale ! Amis, fans de Type o negative en particulier, jetez vous sans réfléchir sur ce rayon de lune car à bien y réfléchir une ombre, une seule plane au dessus de cette œuvre, celle d'un géant passé de l'autre coté du miroir il y a de cela 4 mois maintenant.... le successeur serait peut être déjà parmi nous. À posséder. De profundis.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
DANZIG - The Lost Tracks Of Danzig DANZIG - Black laden crown

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
DIRGE [Bron - 69] > 15-12-2017
DIRGE [69] 15-12-2017

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
albums updates Sorties d'albums
OBSESSION
OBSESSION [Century of Decadence]
16-12-2017


pavillon 666 webzine metal rock Voir les sorties
pavillon 666 webzine metal rock Poster une sortie
petites annonces Petites annonces
photos de concerts metal

... [Lire l'annonce]

pavillon 666 webzine metal rock Voir les annonces
pavillon 666 webzine metal rock Poster une annonce
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours
Newsletter


Vous aimez ?
Suivez-nous :
T-Shirt PAVILLON666
tee shirt - pavillon 666 webzine metal rock