last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine ELVENKING - Red Silent Tides [ 2010 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (50.05) | Heavy/Folk Metal
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.afm-records.de
Contact groupe http://www.elvenking.net http://www.myspace.com/elvenking
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 23 septembre 2010
Chroniqueur : Bodomania

Alliant le "Power Metal" au "Folk" depuis 1997, les Italiens font cette année leur grand retour avec "Red Silent Tides". La musique atypique du groupe, n'ayant cessé d'évoluer au cours des années, chaque nouvelle sortie est annonciatrice de surprise... Il est grand temps d'assouvir notre curiosité en dévoilant ce qui se cache derrière ce sixième album.

Après un virage plus moderne et agressif, amorcé en 2007 par "The Scythe", puis acoustique, avec le dernier opus en date "Two Tragedy Poets (... and a Caravan of Weird Figures)", le groupe renoue avec AFM Records pour nous présenter les onze titres (pour la version simple) d'un album dont l'entrée a été soigné, c'est le moins que l'on puisse dire... Très apprêtés donc (il n'y a qu'à voir le clip vidéo), les six musiciens ont sorti l'artillerie lourde! Plusieurs versions limitées à visée internationale, une superbe pochette signée Samuel Araya (illustrateur du "Thornography" de CRADLE OF FILTH, entre autres).
Mais une grande promotion n'ayant jamais été un gage de qualité, avant d'employer ce fameux: "Tout ça pour ça?", écoutons d'abord ce qu'il renferme...

Nous entrons dans l'univers d'ELVENKING avec "Dawnmelting". Un vent glacial vient alors nous saisir durant cette introduction "Folk Metal" très énergique. Mais, la suite du morceau bascule rapidement vers un style "Hard FM", tout de même guidé par le violon et un refrain grisant, entrecoupé par de courts chuchotements (à la Anders Fridén)... Ce premier mélange improbable est donc révélateur d’une toute autre direction prise encore par le sextet.
"The Last Hour" suit et vient confirmer mes premiers soupçons. Ici, nous sommes plus proches de BON JOVI que de n'importe quel groupe de "Power Metal". En dehors de quelques passages guitare/clavier, rappelant les duels mélodiques de CHILDREN OF BODOM, le reste sonne clairement "AOR".
De même sur l'entraînant "Those Days" ou sur "Possession", une balade qui inclue quelques notes au piano et un très bon solo heavy. J'irai même jusqu'à dire que le "Hard US" a quasiment volé la vedette au "Power Metal". Le très rythmé "What's left of me" nous entraîne justement vers un chemin poussiéreux… mais ne sortez pas vos Harleys trop vite!
Même si le single "The Cabal" apparaît "popisant", que la part de "Fantasy" que l'on retrouvait encore sur "Wyrd" a définitivement disparu et que l'atmosphère sombre de "The Scythe" n'est plus, les interrogations qui s’en suivent, s'envoleront aussi vite qu'elles sont arrivées. Cette orientation musicale est finalement assez réussie, les titres plongeant dans cette voie sont peut-être très accessibles, mais également très accrocheurs.
Et la force du "Heavy Metal" est malgré tout encore là, liée à une orchestration omniprésente, qui nous donne l'occasion d'écouter d'excellentes compositions mélodiques et symphoniques telles que "Silence de Mort". Cette atmosphère énigmatique conduite par des riffs et soli très efficaces, est à ne pas manquer! Ou encore, disséminés aux quatre coins de l’album, le violon et le clavier sont aussi présents et nous permettent d'apprécier quelques touches "paganisantes", signe d'un passé pas totalement révolu... Savamment orchestré par des cœurs masculins, des plages acoustiques "Folk" et "Heavy speed", le titre "Runereader" nous le démontre ainsi parfaitement. Dans un style "Heavy speed mélodique" à nouveau, on retrouve "Your Heroes are dead", qui frappe un grand coup à grand renfort de chant fédérateur et de tempo survitaminé.
Lorsque "This Nightmare will never end" nous renvoie au genre "Heavy", "The Play of the Leaves" nous permet une fois encore de réviser notre vocabulaire... en nous concoctant sur cette ultime piste du "Hard Heavy/Folk Symphonique", rien que ça!

Passé l'indigestion de tous ces termes stylistiques, et du temps d'adaptation que nécessite cet opus, le résultat est en définitive une bonne découverte. Ce qui semblait être au départ un mélange des genres "gentillet" et "grand public", est beaucoup plus recherché et subtile que cela.
Certains seront sans doute réticents à l'approche de cette tournure "Hard FM", mais l'esprit "Folk" d'ELVENKING est toujours présent, les titres accrocheurs défilent dans une atmosphère nostalgique et moderne, nous faisant passer un moment musical, frais, entraînant et diversifié.
"Red Silent Tides" montre encore une nouvelle facette d'un groupe qui n'a apparemment, pas encore fini de nous surprendre...



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
ELVENKING - The Winter Wake ELVENKING - Two tragedy poets (and a caravan of weird figures) ELVENKING - The pagan manifesto

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
PORN [Lyon - 69] > 25-04-2019
PORN [69] 25-04-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Sophie
Sophie (29)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours