last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine GRAUPEL - Am Pranger... [ 2010 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (31.58) | Black Metal
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.van-records.de
Contact groupe http://www.myspace.com/graupel666
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 17 décembre 2010
Chroniqueur : Valentheris

Graupel n'est pas vraiment ce que l'on peut appeler un groupe de devant de scène. En effet, de nos jours lorsque l'on pense au Black Metal allemand les groupes venant majoritairement en tête seront bien sûr les ténors tels que Darkened Nocturn Slaughtercult, Endstille, Negator, Nargaroth ou Secrets Of The Moon, mais bien plus restreint sera le public pour lequel "Auf Alten Wegen..." (sur les routes anciennes...) traversera le paysage embrumé des mémoires de ces auditeurs. Pourtant, le groupe de Zingultus (ex-Endstille) continue son petit bout de chemin, tranquillement, dans l'ombre de ses frères ainés, mais bien déterminé à apporté sa pierre à l'édifice de l'art noir teuton.
Cinq ans après la sortie de leur premier album, les revoici avec "Am Pranger..." leur second Full-Lenght officiel, brisant enfin la glace depuis leur premier opus, les amateurs s'en étant délecté n'ayant eu qu'un split avec Endstille à se mettre sous la dent depuis. Si cette nouvelle offrande ne restera pas dans les mémoires pour son côté novateur inexistant, ou le peu de transcendance qu'il procurera à certains, il n'en demeure pas moins qu'il s'agit d'un album tout à fait honnête qui pourra contenter l'amateur lambda du style, car les idées sont là et le punch ne manque pas.

Quittant leur premier label Cold Dimensions au profit de Ván Records a qui l'on doit déjà la première sortie d'Arstidir Lifsins cette année, Graupel nous assène ici une oeuvre de Black Metal qui, sans se démarquer de la masse, affirme un style tout de même reconnaissable de la part du groupe. Dès les premières notes de "Daemonicum", piste d'ouverture de ce nouveau méfait, un riff à la fois véloce et mélodique se fait entendre, prodigué par le bon jeu de Gniarl et Hiemos (guitare et basse) ceux-ci alliant leurs parties avec une certaine souplesse, les deux lignes se mélangeant parfaitement entre le claquement sec et lourd de la basse et les notes ténébreuses de la guitare, le tout secondé par le jeu de fûts de Ratatyske alternant avec brio entre les blasts sans concessions et bien maîtrisés et des grooves plus variés, ne perdant jamais le rythme de ses confrères et renforçant la brutalité d'un cran avec une sonorité adaptée, bien que parfois assez irrégulière, tirant sur le trop clair ou le trop en retrait suivant les passages.
Si ce premier aperçut annonce du bon pour la suite, ce n'est qu'à moitié vrai...

Dans son ensemble, cette seconde sortie est des plus valables, mixant toujours la brutalité avec la subtilité dans une recette efficace sur le court terme et assez jouissive. En revanche, le côté frustrant de la chose est tout simplement que même si chaque titre s'écoute en séparation des autres avec plaisir, on remarquera à force d'imprégnation que si Graupel semble mettre du coeur à l'ouvrage le tout ne vole parfois pas plus haut que ça et se contente du stict minimum dans sa forme afin d'offrir de l'intérêt. De manière générale, une variation est prévue au sein de chaque titre afin de casser la linéarité des trois ou quatre riffs joués ensemble ou parfois, d'une piste à l'autre l'atmosphère changera de registre comme par exemple du sinistre "Herkünfte Schatten", l'une des pièces maîtresse de l'album soit dit en passant, homogénéisant à la perfection la tristesse et la rage pour un rendu lourd, beau et belliqueux, à un "Ekel" batailleur démontrant encore une fois la bonne prestation du batteur attitré, lui-même faisant suite au lugubre "Kalte Fessel", bon point de transition entre ces deux titres, doté lui aussi d'un riff de qualité. Vous l'aurez compris, l'aspect sombre de l'album est omniprésent et prend de plus en plus d'ampleur au fil des morceaux, la production faisant honneur au tout, ni trop propre, ni trop crasseuse, développant le rendu sonore adéquat pour un œuvre de ce type.

L'élément dont souffre réellement cet album est ce manque de folie qui aurait pu rendre chaque titre très bon, les laissant seulement avec l'étiquette de bon pour la plupart ce qui est louable en soi, mais assez dommage sur le long terme.
Il n'en reste pas moins que "Am Pranger..." est une sortie de qualité pour ce groupe cherchant encore l'accomplissement total, mais qui se targue désormais d'être une formation à suivre quant à une troisième sortie pouvant frapper un grand coup !



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
MILENCOLIN [Lyon - 69] > 29-04-2019
MILENCOLIN [69] 29-04-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Anastasia
Anastasia (36)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours