last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine SACRARIUM - March to an Inviolable Death [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (46.37) | Black metal
Informations Réédition de l'album de 2009
INTERVIEW
Contact label http://www.atmf.net
Contact groupe http://www.myspace.com/sacrariumofficial
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 08 février 2011
Chroniqueur : Oceancloud

Lorsque l'on cherche des informations sur les français de Sacrarium, on s'aperçoit bien vite que cet album "March to an inviolable death" est initialement sorti en 2009. Alors pourquoi une chronique seulement deux ans après sur notre beau webzine qui se veut pourtant à la pointe de l'actualité musicale? Tout simplement parce que cette première mouture de 2009, tirée en Cd-r à 50 exemplaires a servi principalement à démarcher les labels. Mission accomplie puisqu'un deal pour deux album avec le label italien De Tenebrarum Principio aura permis au duo de faire rééditer leur premier méfait.

Sacrarium est un donc un combo lorrain formé par V.R.S (tout sauf les paroles) et A.m.K (rien sauf les paroles), secondés pour l'occasion par D.A.V à la basse. Tous ces gens aux énigmatiques pseudos sous forme d'acronymes travaillent dans l'ombre à perpétuer la tradition du B.M.S (Black metal scandinave). Revenez une vingtaine d'années en arrière et flanquez un son moderne à des combos tels que Gorgoroth, Abigor ou Dark funeral et vous aurez une idée de la façon dont sonne M.T.A.I.D ("March to an inviolable death", le titre de l'album. Vous suivez?).
Foncièrement sombre et agressif, Sacrarium s'inspire donc du black metal originel et en recycle les fondements. Rien en se perd, rien ne se créer, tout se transforme. Sauf que Sacrarium ne transforme pas vraiment la formule. Passons l'introduction "A.c.r.h" (décidément, les acronymes) et l'outro passablement lassantes et inutiles, pour nous pencher sur le coeur de l'opus, 7 titres d'un black metal cru et maléfique, rythmé par une batterie vindicative qui enchaine les blasts comme on incinérerait les cadavres pendant une épidémie de peste. Heureusement, V.R.S sait varier les plaisirs et nous gratifie souvent aussi de plans plus lourds, comme autant de breaks salvateurs dans le déroulement quelque peu linéaire du disque. Au niveau des guitares, un mixage clair mais étonnant nous permet de distinguer à gauche la rythmique rapide embrassant des médiums grésillants, et à gauche la guitare "lead", si je puis dire, qui s'épuise sur des trémolos "evil" typiquement norvégiens sans grande imagination mais surtout souvent trop répétitifs, qui finissent par irriter plus qu'autre chose ("Through centuries"). On parvient également à distinguer parfaitement le jeu rapide de la basse (souvent mis en avant) qui malgré tout là aussi ne réussit pas à se diversifier suffisamment. La lassitude guette bien vite et les vocaux criards monocordes n'arrangent pas les choses.
Trop classique dans son approche et pas assez aventureux, Sacrarium brille néanmoins par l'ambiance maléfique qu'il dégage sur l'ensemble du disque. Je citerai notamment les décélérations et les plans plus atmosphériques sur lesquels les lorrains se montrent nettement plus convaincants ("la fin de "Demolish by himself", l'instrumental "Terribilis est locus iste"). Le reste semble encore trop immature et impersonnel pour remporter l'adhésion.

B.M.P.T. Bien mais pas top. Sacrarium a encore du chemin à faire pour se hisser dans la division supérieure. Mais je ne doute pas que les deux années qui nous séparent de la première sortie de ce disque aura permis au duo de s'améliorer et de travailler sa personnalité pour revenir avec un nouvel opus de meilleure qualité que celui, qui néanmoins devrait contenter les plus assoiffés des amateurs de black. C.Q.F.D.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
BOKASSA [Paris - 75] > 11-05-2019
BOKASSA [75] 11-05-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : REDRUM04
REDRUM04
CONCOURS CONCERT : Sophie
Sophie (29)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours