last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine MEHTNAKRISS - A Grey Moment [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (42.13) | Melodic Death/Thrash
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.noiseheadrecords.com
Contact groupe http://www.myspace.com/mehtnakriss
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 11 mars 2011
Chroniqueur : Bodomania

C’est après moult changements de line-up et l'arrivée en 2009 d’un E.P, le si bien nommé ou parfaitement imprononçable "14810252112119129", que le quintet Français mené par Schap a décidé de faire son retour. Fraîchement signé par "Noise Head Records", MEHTNAKRISS nous présente donc aujourd'hui leur tout premier album intitulé "A Grey Moment". Alors, si vous ne connaissez pas encore cette formation Death mélodique teintée de Thrash, il est grand temps de rattraper ça...
Dans un style musical qui ne manque évidemment pas grands noms et encore moins de relèves, il devient de plus en plus difficile de se faire une place et d'imposer sa marque. On serait donc tenter de se dire "Et un groupe de plus, un!", mais ces nouvelles compositions risquent bien de vous faire changer de discours. Car même si l'on ressent bien des influences empruntées aux terres Scandinaves, ce nouvel opus comporte également un son et une musicalité propre. Une créativité et un potentiel qui se dévoilent au fil des titres, au fil des écoutes...

En délivrant immédiatement un déluge de riffs puissants et mélodiques, renforcés par des rythmiques thrashisantes, le titre éponyme accrocheur et direct servira de bonne entrée en matière. Ces premières minutes destructrices portées par un chant brut, des arpèges sombres qui imposent même une certaine empreinte "Black" à l'ensemble, nous font rapidement entrer dans l'univers de MEHTNAKRISS. Mais celui-ci étant varié, les titres se suivent et ne se ressemblent pas...
Plus sombres et complexes, les vocaux déchirants et les riffs énigmatiques de "The Weight Of Sickness" se retrouvent plongés dans une sphère atmosphérique. Dans un esprit assez progressif, nous passons par quelques changements de tempo et d'ambiance. Les parties instrumentales sont parsemées de mélodies la tierce, et les nappes de clavier, discrètes mais omniprésentes, serviront même de conclusion au morceau. Laissant entrevoir certaines faiblesses, notamment au niveau de la production, ce morceau reste néanmoins intense et débordant d'idées.
"I Am Your Regret" déboule ensuite. Dans une veine death mélodique (toujours dictée par des accents thrash), le tempo s'accélère et l'exécution de jeu ne laisse place à aucune demi-mesure. Solide, énergique, alternant des parties agressives aux envolées mélodiques, nous retrouvons une belle dynamique engagée par ce duel batterie/guitare, de même qu'un aspect groovy, apporté par la basse. Cette piste très réussie, qui nous fera parfois penser à du DARK TRANQUILLITY, laisse présager un bon fracassement de nuque sur scène. Mais ce n'est pas le seul! Avec une approche plus directe, brutale et moderne, tout en restant très mélodique, "Grey Zone" continue à flirter avec la scène suédoise, en mêlant cette fois SOILWORK et CARNAL FORGE et s'aventurant même parfois du côté du Etats-Unis, en allant retrouver THE BLACK DAHLIA MURDER. Un autre morceau assez efficace qui démontre une certaine maîtrise du style.

À la fois obscure et lumineux, servi par des arrangements et soli travaillés, "The Everlasting Light" vient ensuite nous titiller les oreilles. Tout en finesse, laissant une trace heavy/dark/death sur son passage, le ton change à nouveau à l'arrivée des premières notes de "Precious Stone". Un excellent titre nous attend encore... Avec des riffs black/death melo et autres contretemps ravageurs, un joli solo, un chant hargneux et un tourbillon de mélodies, cette composition puissante se révèle définitivement accrocheuse.
"Dead Again Lady" fait à présent son entrée. Cette montée en pression, très progressive, nous renvoie à des breaks aériens, durant lesquels viennent s'entrecroiser quelques notes au piano, des sonorités atmosphériques ou encore des rythmiques plus agressives. Cette nervosité, due également au chant, continuera son chemin sur "From My Afterlife". Arrivé à ce stade, l'énergie n'est donc pas retombée, je dirais même que les musiciens s'emploient à nous en redonner une dose pour la route. Etant le titre le plus long de l'album, inutile de vous dire que beaucoup d'éléments vont se retrouver mêlés durant cette descente infernale. On ressent d'ailleurs un vrai travail au niveau des harmonies. Un passage funeste porté par l'orgue, un solo heavy, des plans rapides et conquérants... Tout s'enchaîne parfaitement. Et la suite, bien que très différente, ne dérogera pas à la règle...

"No Rest For Me" marque donc un changement d'ambiance radical. Mais, cette plage instrumentale aux allures orientales, ce mélange inattendu de cithare et de grosses rythmiques est si bien réalisé qu'il détonne. Une progression lourde et enivrante, assurément inspirée et harmonieuse nous transporte. Un titre atypique, thrash et atmosphérique qui nous vaudra une belle montée en puissance, grâce notamment à une envolée de mélodies et une agression constante, entretenue par les musiciens.
L'album arrivant bientôt à son terme, nous voilà reparti en terrain connu. Entre DT, CARNAL FORGE et DARKEST HOUR, "Golden Fields" nous sert un peu de death melo accrocheur, ponctué par un court interlude au piano durant lequel la basse ronfle, avant un retour en force. Puis, un cri malsain retentit, introduisant l'ultime composition faîte de désespoir et de rage. L'atmosphère aérienne et très sombre qui se dégage de "Sink To Madness" nous emmènera aussi vers une note plus légère, au moment du solo ou des interventions vaporeuses du clavier, ceci dit, toujours assombrie par des mélodies nostalgiques. Quelques accords acoustiques viendront nous saisir avant de terminer l'album sur un un mid-tempo d’aspiration thrash.

Alors, bien sûr, certains noms vous viendront en tête, comme AT THE GATES ou DARK TRANQUILLITY, entre autres, mais les bases solides du death melo ayant déjà été construites il y a fort longtemps... "dans un temps, où le temps lui même n'existait pas"... laissons de côté les comparaisons inutiles, et concentrons-nous plutôt sur les compositions de cette nouvelle œuvre signée MEHTNAKRISS. Marquant ainsi une nouvelle étape pour le groupe, cet album, varié, émotionnel, puissant et accrocheur est forcément à découvrir.
Voilà un nom à retenir: MEHTNAKRISS, et à suivre de très près...



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
MEHTNAKRISS - 14810252112119129

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SLASHER METAL FEST [Toulouse - 31] > 27-04-2019
SLASHER METAL FEST [31] 27-04-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : REDRUM04
REDRUM04
CONCOURS CONCERT : Sabrina
Sabrina (46)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours