last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine 66 CRUSHER - Blackest Day [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (64.27) | Metal progressif
Informations
INTERVIEW :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label http://www.misanthropica-enterprises.com/
Contact groupe http://www.66crusher.com/ http://www.myspace.com/66crusher
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 05 mai 2011
Chroniqueur : Riding-Hood

La Norvège n’est pas un pays forcément connu pour son metal progressif mais plus pour le black metal. Mais dernièrement on a assisté à la naissance de formations progressives plutôt intéressantes, à l’instar d’ASPERA devenu entre temps ABOVE SYMMETRY, ou encore de ce présent combo 66CRUSHER. Cette formation aura mis du temps avant de se mettre en route. Des débuts situés aux alentours de la fin des années 90 avant que le line up ne finisse par se stabiliser en 2001. Le groupe finira par produire un premier album prometteur en 2005, «Truth Unmasked», qui sera réédité chez le label américain Misanthropia Enterprises. Toujours chez ce label, leur dernier né sorti en 2011, «Blackest Day».

Un disque qui commence donc directement avec le titre éponyme. On sent toute la froideur qui caractérise 66CRUSHER. Le riffing nourri est épris dans une ambiance semi-dépressive, lancinante. Le chant de Jarle Olsvoll se montre captivant, fort, à l’image d’un Russell Allen en mode sombre. Ce mouvement tourmenté va être gagné par un long moment de flottement, des guitares fluettes. Un style proche de ce que fait PORCUPINE TREE. «Blackest Day» est un morceau néanmoins basique, à l’image d‘«Unsaid», n’alternant que deux périodes tour à tour, orageux puis délicat avec l’aide du piano. Les guitares se montrent davantage grippées et le chant moins incisif ici.

Des guitares qui ont toutefois de la peine de faire le déballage de leur jeu, se contentant parfois de répétitions et de stagnations, si on se réfère notamment à «Recreate Reality»  ou à «Concept of Eliminations», qui avait pourtant montré les crocs sur son entame technique et rapide à la SYMPHONY X. L’influence à PORCUPINE TREE reste la plus marquante par de nombreux passages de calme apaisant, de solitude, souvent à l’acoustique comme c’est le cas sur le présent titre, après son milieu de piste.

Des airs répétés et malmenés sur « Borderline ». Oppressant à premier abord, il figurera comme le frère ennemi de «Warmonger», tout aussi confus et automatique, mais plus réconfortant dans son approche mélodique. De mélodies, la fin de l’opus n’en sera pas déniée. La guitare acoustique sera à l’honneur sur «Shipwrecked», bien coupé en deux parties nettes. De la ballade on passe directement à des riffs tranchés et à un chant plus offensif. Plus audacieux encore, «Diminished Mind» donnera droit à une prise violente et engagée thrash. Un bon titre qui ne sera malheureusement pas bien accompagné par la batterie, qui s’est d’ailleurs montrée peu avenante sur une bonne partie de l’album.
«Us Beneath the Sea» est sans conteste l’un des morceaux les plus mélodieux. Mais la légèreté du morceau et sa structure, essentiellement acoustique et ballade, va se faire pesante, lassante. Une trop grande impression de flottement s’en dégage. De plus, le jeu ne s’illustre pas pour son inventivité.

«Blackest Day» passera pour un album de progressif basique, sans grande ambition, même si on retiendra un chant confirmé ayant un certain charme et une autorité. On soulignera également un niveau de production des plus satisfaisants, rendant un son propre, de bonne qualité. 66CRUSHER ne brille pas pour son niveau technique. On en attendrait qu’ils fassent plus démonstration de leur dextérité. Il faudra à 66CRUSHER de relever la qualité de ses compositions, d’y apporter davantage de recherches, si il veut se faire un jour une place au soleil.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
HELLFEST WARM UP [Lyon - 69] > 23-04-2019
HELLFEST WARM UP [69] 23-04-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Anastasia
Anastasia (36)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours