last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine CRAWLER - Knight of the word [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (56.37) | Heavy metal
Informations
INTERVIEW :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label http://www.sgrecords.it/en
Contact groupe http://www.thecrawler.it/ http://www.myspace.com/crawlerit
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 07 juillet 2011
Chroniqueur : Riding-Hood

Le heavy metal est revenu à la mode on dirait. On voit désormais fleurir un peu partout des formations, désirant devenir les relais de témoins des IRON MAIDEN et autre JUDAS PRIEST aujourd’hui à bout de souffle. Les italiens de CRAWLER s’estiment eux, être tout à fait capables de remplir une telle fonction. Faire ressurgir le heavy metal dans une période de renaissance, faire bouger les foules sous des riffs entêtants de guitare et par la voix magique d’un chanteur charismatique, comme à la grande époque. C’est en 2001 que CRAWLER voit le jour. L’aventure commence véritablement avec la sortie d’une démo en 2005, «Undeads», puis d’un EP en 2008, «Burst». Tous deux remportant un certain succès et laissant préfigurer de grandes choses pour le groupe. En 2010, un évènement se produit. Le célèbre producteur américain Beau Hill (ALICE COOPER, RATT, EUROPE,…) s’intéresse à la formation et se propose à la production du single «Knight of the Word», inspiré de l‘œuvre du même nom écrite par Terry Brooks. Les choses se précipitent donc. Ils parviennent aussitôt à trouver un label. Le compatriote SG RECORDS offre ses services à ce futur talent en prévision d’un futur album. Et cet album n’est autre que «Knight of the Word». Oui, reprenant le nom du fameux titre tout simplement. Avec une éclatante couverture pour combler le tout, l’œuvre ne peut être que génial. C’est donc très enthousiaste que nous nous lançons à la lecture de ce produit, et c’est le drame…

«Knight of the Word» est un album plat, insipide, linéaire, ennuyeux. On pourrait en ajouter à foison au vu de la déception. Les premières écoutes sont particulièrement fastidieuses. On croyait entrevoir quelque chose de véritablement épique à l’écoute de l’entame de l’éponyme «Crawler». Cette attente finira par déboucher sur du sous-Maiden. Le chanteur Claudio Cesari est un parfait imitateur de Bruce Dickinson, avec moins de talent, il faut le souligner. Ce qui a pour effet d’ajouter un peu plus à la confusion. Et encore ce titre, comme le plus audacieux «Burst» ne s’en tirent pas trop mal. Le prétendu fameux «Knight of the Word» n’est pas mauvais non plus. Un morceau tout ce qu’il y a de plus correct, pas forcément très relevé sur le plan technique, mais il y a tout de même un certain répondant sur le plan des mélodies. On s’imagine quand même mal Beau Hill avoir produit ce titre, tellement musique et chant paraissent détachés, confus presque.

Il faudra pas voir en «The King Will Comes», un titre aussi ambiancé, malgré ses plus de 8 minutes affichées. Les riffs sont dans le pur style oriental, et nous invitent au voyage, mais le chant par à coups et la prestation calamiteuse de la batterie feront vite oublier les rives du Nil, pour laisser imaginer plutôt ce que serait une fouille de douaniers zélés dans un aéroport. Tout aussi agaçant au final. Un morceau quasi aussi long, «Danger! (On Elm Street)» nous donnera droit à un heavy metal mélodieux, doux, beaucoup plus fouillé. Même si cela reste assez fade au fond, comme tout l’album. La touche progressive qui y est incorporée n’est pas inintéressante cependant.

Il y a bien ce «Masters of the Night», assez tonique, avec ses riffs très NWOBHM. L’aspect Maiden ressort de manière ostensible. CRAWLER ne pousse pas beaucoup à l’imagination au niveau de ses compositions. On aurait l’impression que tout y est poussif, répétitif et linéaire. Cette mauvaise impression se dégagera plus encore à l’écoute d’un «Sick Song», qui s’est voulu un poil plus agressif. «Undeads» et son rythme mécanique maidenien se montrera tout aussi laborieux. «Speed» et son ambiance partagée entre lourdeur bouffie des couplets et le ton plus harmonieux du refrain sera à la limite du comestible.

On aurait pu croire que le groupe allait se relancer sur des titres plus calmes, comme le mid tempo «Angels in Paradise». Il sera frappé lui aussi de la même tare. Extrêmement plat et répétitif. Remarque, il serait fort probable que l’auditeur lâche bien avant, pris par la somnolence et l’ennui. Ils tenteront bien de s’essayer à un style différent, proche du hard rock cette fois, sur «Cagliostro». Toujours ce même manque d’expression technique, cette même redondance, à faire bailler les plus téméraires d’entre nous qui oseront s’aventurer dans cet album.

Prends garde malheureux visiteur, les sorciers CRAWLER ont créé de leur magie une forêt enchantée. De cette forêt nul n’en est ressorti. Tous les chevaliers qui ont osé y pénétrer sont tombés dans un sommeil éternel. «Knight of the Word» est un mauvais sortilège. Il y a bien quelques efforts de la part du groupe, quelques bons titres (si on ose le mot) qui parviendront surement à sauver le produit aux yeux de certains. Le heavy de nos italiens, en plus d’être extraordinairement basique, plat, ne s’illustre pas vraiment non plus sur le plan de la qualité technique. Les guitares se montrent frileuses, la batterie abominable, et le chant court vainement après celui de Bruce Dickinson sans succès. Un album à écouter avec précaution.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SAMAEL [Lyon - 69] > 18-05-2019
SAMAEL [69] 18-05-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Sabrina
Sabrina (46)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours