last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur

 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine URIAH HEEP - Live in armenia [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD album + DVD (94.58) | Hard-rock
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.frontiers.it/
Contact groupe http://www.uriah-heep.com/newa/index.php http://www.myspace.com/uheep
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 06 octobre 2011
Chroniqueur : GOHR

S’il y a bien une formation qui a connu des hauts et des bas, et qui, dans une ébullition discrète et perpétuelle continue à faire parler d’elle, c'est URIAH HEEP. Formé à la fin des années 60, ce groupe culte de "Rock", pilier du "progressif", du "Hard" et éventuellement du "Heavy", n’a jamais cessé de proposer des œuvres intéressantes malgré de nombreux changements de line-up et surtout, un gros coup de mou durant les années 2000. Trêve de bavardage, abordons ce « Live in Armenia » qui, a priori, pourrait nous faire hérisser le poil, tant le groupe accumule les concerts et délaisse les enregistrements studio.

Enregistré en 2009, ce live est le seul de la discographie de URIAH HEEP qui contient des titres de leur dernier album « Wake The Sleeper », chose assez peu fondamentale en soi, puisque cet album en avait déçu plus d’un de par son manque d’innovation. Autant nous étions surpris à notre première écoute de « Wake the sleeper » lorsque nous découvrions une double pédale chez URIAH HEEP, mais cette fois-ci cela ne fonctionne plus vraiment. Qu’à cela ne tienne, ce cd a la vertu de faire le lien entre toutes les périodes de la formation britannique, histoire de plaire aux vieux fans comme aux nouveaux (d’ailleurs est ce que cela existe un nouveau fan de URIAH HEEP ?).
Quoiqu’il en soit, tout ce que nous attendons des britanniques est au rendez-vous, les riffs efficaces et les solos de Mick Box, et surtout l’orgue, qui aujourd'hui n’est plus assuré par Ken Hensley mais Phil Lanzon. Point très positif : la production de ce live est fort correcte et parvient un peu à remédier au côté aseptisé des derniers enregistrements studio du groupe. Le plus marquant est surtout le son de batterie de Russel Gilbrook qui frappe avec force et émotion, et dont la sensibilité de jeu est parfaitement retranscrite. Le seul regret concerne une basse un peu trop discrète sur l’hymne « Lady In Black », lorsque la chanson s’électrifie. Quel bonheur sinon, de voir des petites entorses aux versions originales lorsque le groupe aborde ses vieux titres. Bernie Shaw, qui a la lourde tâche d’interpréter des titres chantés il y a plusieurs décennies par feu David Byron, prend la liberté par rapport à ses lignes originelles, à coups de légères variantes rythmiques etc. Autant dire que le résultat est plutôt saisissant.
Certes, il y en aura toujours pour râler, dire que c’était mieux avant et que nos britanniques, excentriques par nature, sont complètement has been en s’évertuant à jouer du "Rock 70’s", mais en ce qui nous concerne nous saluerons la sincérité de la formation et ferons le constat de la cohérence de toute sa discographie. L’entremêlement du groove, du spontané et de l’expérimental est le socle immuable à toutes les chansons d'URIAH HEEP, et c’est en sens que ce live est brillant, puisqu’il nous montre à quel point cela a toujours été le fil conducteur de la formation. Côté DVD, ce live est également très plaisant. Capté par plusieurs caméras dans une grande salle, la formation semble plus en forme que jamais, alors que nous sommes en droit de nous demander si elle pourrait jouer dans une salle aussi grande si elle passait demain sur Paris. En revanche, petite déception côté bonus puisqu’il n’y a aucun documentaire, aucune image d’archive qui nous soit donnée. URIAH HEEP est malgré tout un groupe dont l’histoire a toujours été cahotique et, de fait, un reportage digne de ce nom aurait été intéressant pour mettre en lumière les causes des difficultés qui ont toujours jalonné son histoire.

En conclusion, « Live In Armenia » est évidement un énième objet qui s’adresse davantage aux fans. Depuis ce concert enregistré en 2009, le groupe a sorti un disque nommé « Into the wild », espérons donc que URIAH HEEP aura cette fois-ci l’honnêteté de sortir un nouvel album studio, sans passer par l’intermédiaire d’un autre enregistrement de concert.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
URIAH HEEP - Celebration – 40 years of rock URIAH HEEP - Outsider URIAH HEEP - Live at koko london 2014

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
LACUNA COIL [Angers - 49] > 13-12-2017
LACUNA COIL [49] 13-12-2017

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
albums updates Sorties d'albums
THIRDSPHERE
THIRDSPHERE [Syzygy]
23-12-2017


pavillon 666 webzine metal rock Voir les sorties
pavillon 666 webzine metal rock Poster une sortie
petites annonces Petites annonces
My Radio Rock est une webradio independante diffusant du Rock, Metal,Hardcore, Punk, alternatif ...

... [Lire l'annonce]

pavillon 666 webzine metal rock Voir les annonces
pavillon 666 webzine metal rock Poster une annonce
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours
Newsletter


Vous aimez ?
Suivez-nous :
T-Shirt PAVILLON666
tee shirt - pavillon 666 webzine metal rock