last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine DOMINUS XUL - To the Glory of the Acient Ones [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (40.05) | Death Metal
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.xtreemmusic.com/
Contact groupe http://www.myspace.com/dominusxul
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 21 novembre 2011
Chroniqueur : Mearog

Un phrasé blasphématoire sur un fond ambiant macabre: l'introduction de "To the Glory of the Ancient Ones" avait suffi pour comprendre immédiatement que les Chiliens de DOMINUS XUL n'avaient pas fait leur come-back en 2011 pour tricoter de la dentelle. Et quand "Bury The Holy Lies" plante définitivement le décor, en tissant une brutalité lourde et profonde, l'un des plus grand noms de la scène "Death Metal" vient immanquablement frapper à la porte de nos tympans. Toujours pas deviné? Si je vous dis maintenant que DOMINUS XUL avait sorti un premier méfait en 1998, "The Primigeni Xul (I Condemn My Enemies)", au doux relents d'"Onward To Golgotha"- l'aura culte en moins- les fanatiques ne jurant que par INCANTATION peuvent d’ors et déjà stopper la lecture et foncer tête baissée sur cette sortie tamponnée d'office “à ne pas rater”.

Certes, en cette année 2011, DISMA est déjà passé par là, Craig Pillard aux manettes d'un ersatz de tout ce qui a fait la réputation d'INCANTATION version deuxième millénaire, mais il serait injuste de ne réduire ce genre de "Death Metal" profondément lourd et caverneux qu'à l'album des Américains. Et le Chili n'est pas vraiment le dernier à être inspiré dans le genre, comptant dans ses rangs du THY SERPENT'S CULT , UNAUSSPRECHLICHEN KULTEN ou DEADINSIDE, pratiquant un "Death" aussi épicé et bourratif que le plat national. La “Carne” avec un petit goût de putréfaction en plus...

Le plus impressionnant dans la musique de DOMINUS XUL est ce mid tempo imposant, principalement mené par un jeu subtil d’harmonies et des riffs joués avec une lenteur contrôlée et dosée avec soin. Profondément suffocant et en même temps, étonnamment clair et aucunement brouillon ni inaudible, l'atmosphère créée d'une densité à découper à la scie sauteuse est le point central de cette oeuvre, transpirant l'occultisme par toutes les pores. Une chape de plomb de quarante minutes et des poussières, où des titres comme "The Secret of the Liquid Arcane" et son final foudroyant d'une lenteur hypnotique, "I Raise Lucifer" qui “decrescende” progressivement, suffisent à prouver tout le talent que les Chiliens ont pour amener leur "Death Metal" aux frontières de l'extrême, blasphématoire et satanique au possible.

Alors bien sûr qu'INCANTATION faisait déjà la même recette vingt ans en arrière, bien sûr que d'autres sont passés entre-temps avec la même volonté et la même vénération pour le groupe américain. Mais c'est tellement bien exécuté, tellement lourd et écrasant, avec cette dose de brutalité aux accélérations éparses qui prend par surprise sur le morceau éponyme, ou un "Dethroning the False Father" méchamment jouissif avec ses alternances blasts/mid tempo toutes les cinq secondes, qu'on ne peut décidément pas reprocher la filialité par trop évidente des Chiliens, qui ne font que perpétuer l'un des genres les plus ultimes du "Death Metal".

Entre les deux albums, les membres du combo ne se sont même pas tournés les pouces, et en ont profité pour sortir un projet parallèle sous le nom de MELEKTAUS, un album voyant le jour en 2004 sous le nom de "Transcendence Through Ethereal Scourge", et je n'étonnerai personne en arguant que le style joué est sensiblement le même que celui de DX....

Pas encore demain la veille donc qu'on verra une crise mondiale frappant le "Death", car si cette année 2011 a vu les grosses pointures confirmer qu'elles ont encore du coffre pour ne pas se faire distancer (BLOOD RED THRONE, VADER, ORIGIN....non, hors-catégorie, ORIGIN), les flopées de bonnes surprises ont poussé comme des champignons, et DOMINUS XUL fait partie de l'espèce la plus redoutable et vénéneuse. Le genre pas évident à avaler, mais qui ne vous lâche plus une fois injecté dans le crâne.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
BUKOWSKI [Annecy - 74] > 27-04-2019
BUKOWSKI [74] 27-04-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : MALKAVIAN
MALKAVIAN (83)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours