last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine HERRATIK - Compromise Gone [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Digipack (31.00) | Thrash Death Metal
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.myspace.com/battlegodproductions
Contact groupe http://www.members.optusnet.com.au/abortus2/ http://www.myspace.com/herratiktheband
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 12 décembre 2011
Chroniqueur : Matai

En 1999, le groupe ABORTUS naquit en Austalie, à Sydney, composé de cinq membres très déterminés et prêts à effectuer dans un "thrash death metal" des plus furieux. La petite formations sortit alors deux albums, avant de faire une pause puis changer de patronyme. C'est sous le nom de HERRATIK que nous les connaissons mieux désormais.
Il n'y a pas eu énormément de problèmes de line up, le tout restant pour le coup assez stable, mais c'est sans doute l'année 2011 qui marqua le plus les esprits de nos musiciens enragés : le guitariste Wader part et est remplacé par Drew Horwood, tandis que le batteur Alex Koch de MYSTIC CIRCLE apporte son aide pour la session d'enregistrement uniquement. Enfin, comme pour marquer le coup, HERRATIK trouve un label sur mesure : "Battlegod Productions".

C'est donc un retour en force pour le groupe qui nous offre un nouvel album après plus de cinq ans d'absence. « Compromise Gone » est leur deuxième opus sous le nom d'HERRATIK, deux autres étant sortis avec ABORTUS. Mais en tout cas, le quintette reste fidèle à lui-même, toujours avec un "thrash death metal" très efficace et plus affirmé cette fois-ci. En effet, on remarquera l'amélioration des jeux de chacun, octroyant à cet ensemble furieux une agressivité et une brutalité que l'on n'avait pas connu dans le passé en ce qui concerne les Australiens. Attention, ne pensez pas qu'il s'agit de "thrash death brutal". Le fait est qu'HERRATIK, encore timide, n'avait pas exploité tout son potentiel et s'était contenté de compositions assez approximatives et en manque d'agressivité pure. Ce « Compromise Gone » déroge à la règle tant il se dote d'éléments qui font mouche : alternance riffs et rythmes thrash/death, rapidité indéniable, groove qui décoiffe, blast beats plus récurrents, soli traditionnels, growl bien agressif, et j'en passe.

Malgré la brièveté de certains titres, HERRATIK mise avant tout sur l'efficacité, privilégiant la rapidité d'exécution à une longueur non indispensable. On se retrouve alors happé dans la furie et l'énergie du quintette, qui ne se lasse pas de nous octroyer des passages aussi différents les uns que les autres. On nage autant dans le brutal que dans le mélo, que ce soit thrash ou death. Et toujours ces riffs déments et ses soli endiablés, comme sur « Good Things Come to Those Who Hate » ou « Bottom Feeder ».

HERRATIK arrive tout de même à nous surprendre de ce côté-là, mais aussi du côté du visuel : la pochette nous montre une créature horrifique, proche d'un orc, s'attaquant à un pauvre humain. L'introduction met en musique cette pochette, avec ce côté épique et même musique de films, les samples étant bien trouvés et intégrés : le faux orchestre nous joue quelque chose d'assez sombre, encouragé par une batterie guerrière et des riffs melo death/thrash efficace. S'ensuit directement « Enough », démarrant sur les chapeaux de roue avec quelque chose de brutal, Jack White se surpassant au niveau du growl.

« Closed Book...Opened Wrist » reste le titre le plus long et le plus centré sur les ambiances, l'intro mettant en avant une atmosphère sombre et particulière avec une voix quelque peu déformée. Les riffs prendront ensuite la première place avec un rythme rapide et entraînant. À contrario, « The Fall » arrive avec brio à alterner passage bien thrash avec un rythme adéquat et passage bien death avec des blast beats énervés, nous en mettant de toutes les couleurs.

HERRATIK surprend avec son retour, en offrant à l'auditeur un très bon album qui ravira sans aucun doute les amateurs de thrash et de death metal. À écouter.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SLASHER METAL FEST [Toulouse - 31] > 27-04-2019
SLASHER METAL FEST [31] 27-04-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Ekaterina
Ekaterina (74)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours