last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine SERPENT SAINTS - All things metal [ 2012 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (45.02) | Heavy-metal old school
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.emanesmetalrecords.com
Contact groupe http://www.facebook.com/officialserpentsaints http://www.myspace.com/officialserpentsaints
Serpent Saints - Revenge From The North  Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 09 juillet 2012
Chroniqueur : g-rom

SERPENT SAINTS est un groupe originaire du Danemark, fondé en 2007 par les guitaristes Simon Constrictor et Martin Impaler. Après un Ep intitulé "Leather Lucifer" publié en 2007, SERPENT SAINTS sort aujourd'hui son premier long format "All things metal", baignant toujours dans un "heavy-metal old school", teinté de "speed". Le line-up est constitué de Simon Constrictor et de Martin Impaler aux guitares, de Soren Adamsen (ARTILLERY) au chant, de Lars Olrick à la batterie et de Ryan D'Molisher à la basse. SERPENT SAINTS l'affiche sans ambiguïté "All things metal" est "la revanche du heavy-metal danois". De deux choses l'une : soit, ils sont sacrément courageux, voire téméraires, soit SERPENT SAINTS n'est qu'une bande de mégalos ; réponse en fin de chronique.

Le premier morceau "Revenge of the north" ne laisse pas de place au doute ; nous avons bien affaire à du "heavy-metal old school", voire "roots". En effet, SERPENT SAINTS nous renvoie à la naissance même du style où riffs lourds ou "speedés" faisaient peur à tout public non averti. Le son est typique de l'époque et la voix du chanteur nous fait inévitablement penser à KING DIAMOND, qui est visiblement une des influences principales ; d'ailleurs, SERPENT SAINT rend hommage à son illustre aîné avec la reprise de "Come to the sabbath", titre de MERCYFUL FATE.

"Heavy-metal speedé 80's", voix haut perché à la KING DIAMOND, tout cela semblait prometteur sur le papier... sur le papier seulement. "All things metal" regorge de nombreux défauts et en premier lieu le contenant, qui semble avoir été conçu par un enfant de huit ans n'ayant plus qu'à sa disposition les couleurs rouge et noire. La photo du groupe qui figure à l'intérieur du livret a dû être prise par un photographe aveugle (ou presque) puisque la lumière est principalement axée sur... les bras !!!

Il arrive parfois que le contenant ne reflète pas le contenu, et bien, dans le cas de SERPENT SAINTS, les deux sont en parfaite adéquation. D'abord, le son que nous qualifierons de "roots" (pour être sympa), semble avoir été concocté par un ingénieur du son totalement sourd. En effet, pendant le solo de "Rising", il manque tout simplement la guitare rythmique, qui est totalement absente. En outre, les musiciens ne sont pas en reste : le batteur Lars Olrick n'est pas du tout en place, il affectionne les roulements et ne donne aucune dynamique à l'opus. Mais la palme revient incontestablement aux deux guitaristes qui multiplient les plans mal accordés ("Revenge from the north", "Rising" et "Warhorse"). Pire, un gros pain surgit sur l'affreux et très ennuyeux "The hangedman's song". Les influences sont très mal digérées et bien trop présentes comme VENOM, MERCYFUL FATE, JUDAS PRIEST, SLAYER OU ACCEPT, mais les compositions de "All things metal" ne leur rendent vraiment pas hommage.
Pour couronner le tout, jetez un œil sur les pseudos des musiciens qui seraient vraiment hilarants si tout cela n'était qu'une grosse blague, mais apparemment, ce n'est pas le cas....

"All things metal" multiplie les clichés de mauvais goût, pas grand chose n'est à sauver d'un tel désastre. Les compositions manquent de relief, la production vient d'un autre monde et le mix est tout simplement inexistant. Les musiciens ne sont pas en verve, (c'est le moins que l'on puisse dire) mais cela colle parfaitement à l'ensemble. Après un survol de la zone sinistrée, votre serviteur peut l'affirmer sans équivoque : SERPENT SAINTS n'est qu'une bande de prétentieux qui ne s'embarrassent pas de modestie.
TOTALEMENT RATE!!!!



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
MGLA [Lyon - 69] > 14-05-2019
MGLA [69] 14-05-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Ekaterina
Ekaterina (74)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours