last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine VESPERIAN SORROW - Stormwinds of ages [ 2012 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (57.18) | Black Metal Symphonique
Informations
INTERVIEW
Contact label
Contact groupe http://www.vesperiansorrow.net
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 17 juillet 2012
Chroniqueur : Dinka

Au menu aujourd'hui, un groupe de Black Metal Texan !
Et non des moindres, puisqu'il s'agit de VESPERIAN SORROW, formation active depuis 1998, qui nous a déjà régalé de trois albums d'un Black Metal Symphonique particulièrement goûtu et recherché. Ce "Stormwinds of ages" fait suite à une démo sortie en 2008 contenant cinq des titres que l'on retrouvera sur l'album, avec une meilleure qualité d'enregistrement cette fois-ci.

A souligner tout de suite, la forte influence européenne de ces texans qui jouent un Black Metal épique, imprégné d'éléments néoclassiques et teinté de Death Mélodique. Le groupe a lui-même trouvé une accroche pour décrire sa musique : "Futuristically medieval, neoclassically barbaric". Alléchant, n'est-ce pas ?
Eh bien, la recette fonctionne à merveille. Pendant presque une heure, cet album fait l'effet d'une chevauchée fantastique parmi des ténèbres épaisses, constellées ça et là d'un refrain accrocheur, de symphonies macabres et de très belles mélodies.

Comme il se doit à un album aux sonorités aussi riches, tous les instruments sont bien audibles, mais le groupe n'a pas fait le choix d'une sur-production... Ce qui leur évite de tomber à pieds joints dans ce que j'appellerai le "syndrome DIMMU BORGIR" et de trop perdre cette noirceur quasi-charnelle du Black Metal. La production reste puissante avec quelques aspérités qui permettent d'éviter un son pré-digéré et sans saveur. Faire du Black Metal Symphonique sans sonner "cheesy" ou "pseudo-gothique" relève en soi d'un tour de force de nos jours, et les funambules de VESPERIAN SORROW ont trouvé un habile équilibre entre la mélodie et la puissance torturée de leur son.

Les claviers sont typiques du Metal symphonique, mais ils sont souvent discrets, laissant les guitares se déchaîner dans de folles cavalcades néoclassiques, certes à l'arrière goût de déjà-vu, mais de toute beauté. La technique des musiciens est excellente, et se met au service d'un Metal épique de haute volée. Ces cow-boys de l'Enfer ne connaissent pas le minimalisme ; ils en font certainement des tonnes, mais dans cette catégorie poids lourds les VESPERIAN SORROW maîtrisent leur affaire, leur volubilité instrumentale est heureusement justifiée par la qualité de la musique qu'ils proposent.

Le grandiose "Eye of the clocktower" par exemple vous laissera bouche béante à l'écoute de toutes ces claviers sur lesquels reposent des soli de guitares à la sauce virtuose, des cris de damnés, puis ce refrain catchy à la charmante voix féminine, des chœurs se rajoutent, le batteur tempête sur ses fûts... Un vrai chaos organisé, un ouragan à déraciner des arbres, et cependant la touche néoclassique permet à tout cela de rester... élégant, même lorsque le groupe dépeint des destructions apocalyptiques. D'autres moments forts : le très Death Metal "Legacy of the befallen" et ses riffs complexes, l'étonnant break à la guitare sèche de "An empire to mourn", le refrain de type "beauty and the beast" de "Casting dawn into shadows", le chant "rob halfordien" de Jason McMaster sur "Relics of the impure", l'incroyable solo de "death she cried"... et beaucoup d'autres.

Peu de choses à reprocher donc, à ces excellents musiciens... Sans doute ne révolutionnent-ils pas le genre, mais ils ont l'art et la manière de mettre en valeur toutes leurs influences.
Bien sûr, si votre seuil de tolérance aux claviers grandiloquents est assez bas, je ne vous conseillerais pas cet album, ne voulant pas être responsable d'une indigestion. Pour les autres, vous pouvez y aller ! Il est probable que vos papilles auditives frétilleront de plaisir.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
ULTIMATE RUINATION [Lyon - 69] > 24-04-2019
ULTIMATE RUINATION [69] 24-04-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : REDRUM04
REDRUM04
CONCOURS CONCERT : Sabrina
Sabrina (46)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours