last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine THRESHOLD - March of progress [ 2012 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (69) | Métal Progressif
Informations
INTERVIEW :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label http://www.nuclearblast.de/fr/
Contact groupe http://www.thresh.net/ http://www.myspace.com/threshold
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 15 septembre 2012
Chroniqueur : Dinka

Quel excellent groupe, THRESHOLD ! En fait je le savais déjà : leurs deux précédents albums « Subsurface » et « Dead Reckoning » m’avaient bien marquée à l’époque. Et voilà qu’ils reviennent après cinq ans d’absence avec ce « March of Progress ». YES ! Je m’attendais à quelque chose de très bon, et pourtant… J’ai été soufflée ! Merci messieurs pour cette sensation rare et délicieuse, et toutes mes félicitations. Un de mes albums de l’année, sans aucun doute !

THRESHOLD est un groupe de metal progressif anglais formé en 1989 autour du guitariste Karl Groom et du claviériste Richard West. « March of Progress » est leur neuvième album, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils continuent d’avancer ! Rien ne semblait facile, pourtant. L’année dernière nous avons tous appris la terrible nouvelle… Le décès tragique d’Andrew McDermott (alias ‘Mac’), qui avait quitté le groupe peu après la sortie de « Dead Reckoning ». Pour beaucoup, il était LA voix de THRESHOLD.
[Les plus attentifs remarqueront que quelques lignes de cet album lui sont dédiées. A la fin du morceau « Coda » les paroles disent : « “We're sorry we've lost you/ We remember all that you gave/ In our hearts you'll remain” » - un hommage à Mac d’autant plus émouvant qu’il est discret et d’une grande pudeur.]

Pour la suite, le choix du nouveau chanteur fut à la fois surprenant et évident : il s'agit de leur ancien collègue Damian Wilson (HEADSPACE, STAR ONE, et premier chanteur de THRESHOLD) à qui les musiciens ont demandé de franchir le seuil et de réintégrer l’équipe. Excellent choix pour ma part, car c’est un grand vocaliste qui apporte beaucoup à la musique du groupe.

Et « March of Progress » est une incontestable réussite. C’est un album de metal progressif avec tout ce qu’il y a de typique : de nombreuses variations, des morceaux assez longs et complexes, et une très bonne performance musicale. Mais ne pensez pas à du DREAM THEATER, car THRESHOLD joue plutôt dans la cour contigüe, aux côtés de ANUBIS GATE ou des premiers PAIN OF SALVATION. Les musiciens peuvent aussi faire preuve de simplicité, misant sur le côté percutant (addictif, même !) et émouvant de leurs compositions.

Ce qui accroche en premier lieu, ce sont les très belles lignes vocales de Damian Wilson. Des titres comme « Return of the thought police », « The Hours » ou « Colophon », possèdent de ces mélodies magiques qui ont le pouvoir de vous mettre dans un état second… Et de vous donner quelques frissons de temps en temps. Le phrasé de Damian, profondément habité, donne un grand relief aux paroles qu’il chante, les parfumant d’une émotion subtile qui n’a rien de forcée. Son timbre lui-même est très agréable, et je ne me lasse pas de l’écouter.

Les parties rythmiques sont au top niveau, très riches et diversifiées pour ne point frustrer les gourmands. Richard West se démène aussi derrière les claviers, faisant jaillir des sons futuristes ici et là, creusant profondément les atmosphères, et bien sûr, participant à ces fameux duels guitare/claviers tellement jouissifs (« The Hours », « Ashes »). Parlons-en des guitares. Si les riffs sont souvent assez simples, les soli sont tout en virtuosité et mélodie. Généralement courts, il y en a pourtant une très grande quantité tout au long de l’album. Bref, je salue un choix très intelligent dans le dosage gastronomique de tous ces bons ingrédients… Et cela vaut pour les performances de tous les musiciens. Il est incroyable qu’un album de soixante-dix minutes de metal progressif se laisse écouter si agréablement et naturellement. On ressort de « March Of Progress » avec une grande satisfaction, sans mal de tête ni lassitude, et on se presse même de le réécouter, tant les chansons sont charismatiques !

THRESHOLD a tout des grands, ce groupe m’inspire un profond respect. Leurs morceaux sont brillants sans être prétentieux, d’une complexité tellement maîtrisée qu’elle paraît simple, avec en plus cette beauté touchante que je ne retrouve que rarement dans d’autres albums du genre. Un vrai coup de cœur ! J’aimais beaucoup ce groupe, mais « March Of Progress » a fini de me convaincre : je suis maintenant une grande fan. Chapeau !



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
THRESHOLD - Dead Reckoning

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
MARDUK [Lyon - 69] > 28-04-2019
MARDUK [69] 28-04-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Abi
Abi (38)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours