last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine THE WITCH - Black Flower Field [ 2014 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
MCD-EP (23.28) | Metal
Informations
INTERVIEW
Contact label http://
Contact groupe http://witchcrew.free.fr/ http://www.reverbnation.com/witchhome
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 24 janvier 2014
Chroniqueur : Doc.Douggy

Un peu plus d'un an après la sortie de leur premier E.P "Pachydermic Storm" qui avait tapé dans l'oreille de Banger, les Douaisiens de THE WITCH remettent le couvert avec un second E.P : "Black Flower Field".
A savoir que les éléments n'ont pas toujours été sympas avec le groupe qui, malgré le fait qu'ils défendent vaillamment leur musique sur scène, se voient obligés de se séparer de leur bassiste, Stéphane, pour des soucis de santé quelques jours avant leur entrée au Red studio (qui les aura vu mettre au monde leurs premiers essais). Bien heureusement comme souvent dans le milieu, c'est le guitariste/chanteur Djul qui enregistrera tout de même les parties (sous le pseudonyme Georges Abitbol, la classe américaine on l'a ou pas hein !) jouant de ses facettes pour compléter un metal aussi bien teinté d'influences Stoner rock que de parties Thrashy et inspirées des milieux plus extrêmes.

Même tableau avec toujours 23 minutes au compteur, "Black Flower Field" se décompose comme son prédécesseur de 5 morceaux. Doté d'un artwork plus psychédélique et haut en couleur, on s'attend directement à de nouvelles compositions allant en ce sens. Et le ressenti va dans ce sens dès les premières notes de "Skeleton Soul" qui ouvre l'album. Contrairement à "Pachydermic Storm", la batterie est un poil plus en arrière, si ce n'est ce son de grosse caisse trop mécanique à mon goût et qui enlève un certain charme à un énorme travail réalisé sur les guitares, mais pris dans le feu des compositions et si elle s'entend énormément au début du titre, sur le reste de l'E.P, elle reste moins flagrante, et Matthieu, le batteur prouve encore une fois un jeu très énergique. Leur son de guitare est beaucoup plus massif et on y retrouve directement l'une de leur plus grosse influence qu'est Mastodon. On y ressent aussi un travail beaucoup plus fourni au niveau de la composition qui se veut plus "Heavy" et mélodique qu'auparavant, preuve qu'à force d'acharnement et de jeu en équipe la complémentarité entre deux guitaristes donne de beaux fruits (à l'exception, hélas d'une basse qui ici ne sera pas mise en avant...). D'ailleurs, ne citer que Mastodon en tant qu'influence serait extrêmement réducteur, cela se constatant aussi bien au niveau de leur break/solis tantôt groove, tantôt psychédéliques et la scène de Savannah (Baroness en tête) est beaucoup plus présente et retranscrite sur le titre de l'album "Black Flower Field", le morceau le plus mélodique de l'E.P.
Djul possède un grain bien éraillé qui colle aux compositions et rompt la monotonie entre des vocalises proches tout aussi bien d'un John Baizley (première époque) que d'un Brent Hinds. "Hellride", la 3e piste est quant à elle plus "thrashy" et entre plus dans les cordes de l'identité entre rock et metal extrême défendu par le groupe. "The Wizard is Stoned" pêche tout autant (avec son sample de bang d'où l'on y sortira nos chers sorciers et une tendance aux psychotropes). Et l'E.P se clôt sur la compo la plus brutale de l'album "From Here to Underground" qui à elle seule pourrait représenter un E.P riche entre taping, break accoustique de bel effet, blast beat et haut débit de paroles bien placées et tranchantes.

Comme cité en début de chronique, THE WITCH nous présente une musique alliant puissance et mélodie aux multiples facettes qui pourrait aussi bien plaire pour son côté extrême que pour ses penchants Rock. Une production pas encore tout à fait sans défaut, mais mettant chacun des instruments à la place qui lui est due, "Black Flower Field" devrait en toute logique leur ouvrir les routes, d'autant qu'après avoir recruté un nouveau bassiste, Vivien, THE WITCH devrait se sentir prêt à tout déferler et d'un pachydermisme faire trembler plus d'une salle !



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
THE WITCH - Pachyderm storm THE WITCH - Lost at sea

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
DYING FETUS [Paris - 75] > 18-08-2018
DYING FETUS [75] 18-08-2018

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
petites annonces Petites annonces
\Salut Song Of Love groupe tout recement forme

... [Lire l'annonce]

pavillon 666 webzine metal rock Voir les annonces
pavillon 666 webzine metal rock Poster une annonce
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : SILENCE OF THE ABYSS
SILENCE OF THE ABYSS
CONCOURS CONCERT : CHRONICLES
CHRONICLES (33)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours
Newsletter


Vous aimez ?
Suivez-nous :