last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur

 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine AL-NAMROOD - Heen yadhar al ghasq [ 2014 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (38.53) | Black metal
Informations
INTERVIEW :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label http://www.shaytanproductions.com/
Contact groupe https://www.facebook.com/alnamroodofficial https://myspace.com/alnamrood
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 10 février 2014
Chroniqueur : Vyzhas

Quand on parle de la scène Metal du Moyen-Orient, l’Arabie Saoudite n’est vraiment pas le pays qui vient le premier à l’esprit. A plus fortes raisons, les musiques dites « extrêmes » sont clairement bannies, et la peine capitale n’est jamais très loin pour celui qui en joue ou en écoute ! Pourtant certaines formations résistent encore et toujours pour défendre leur amour inconditionnel et la foi aveugle qu’elles ont envers le Metal. Al Namrood fait indéniablement parti de ces groupes où chaque album est un risque de plus pour leur vie. Depuis sa création en 2008, Al Namood est un groupe très productif nous réalisant une sortie par an. Le trio office dans un black metal aux influences « orientales », une musique en parfaite adéquation avec le contexte social et politique dans lequel évolue le groupe. Ce début d’année est donc marqué par la sortie de leur quatrième opus « Heen Yadhar Al Ghasq » via le label canadien Shaytan Productions.

Toujours chanté dans sa langue natale, Al Namrood délivre un black metal arabisant. Ce côté exotique est très présent dans les atmosphères et les mélodies. Les Saoudiens revendiquent avec fierté leurs origines par le biais des instruments traditionnels, tels que des flûtes, les violons ou encore les percussions. Les ensembles folkloriques orientaux prédominent sur les guitares plus en retrait dans le mix et servant plus de base rythmique. Bien qu’expérimenté de nombreuses fois (notamment par des pointures telles que Melechesh), ce brassage de black metal et d’influences ethniques pouvait fonctionner à merveille. Mais au fur-et-à-mesure que le disque avance, il y a quelque chose qui cloche.

« Heen Yadhar Al Ghasq » souffre d’une grande inégalité d’un point de vue sonore. En effet, mis à part le son très correct des orchestrations et des claviers, celui des guitares, de la batterie et surtout des voix laisse clairement à désirer. On a comme l’impression que l’enregistrement et/ou le mixage n’a pas été fait avec la même gamme de matériel de son. Du coup ce décalage créé une opposition entre les différentes pistes d’instruments qui ne forment pas un tout unique et cohérent. Dès lors le disque en devient une bouillie sonore pénible à écouter dans son intégralité. Non content d’être bourré de fausses notes, l’album du trio donne à voir de nombreux défauts, et non des moindres : une batterie pas carrée donnant plus l’impression d’avoir une boîte à rythme bas de gamme, des guitares aux riffs redondants et peu audibles, et les vocaux tiennent de plus de l’ordre de la vocifération canine que d’un chant extrême black.
Un constat amer s’impose donc à l’issue de ce « Heen Yadhar Al Ghasq » : le sentiment d’un album raté, une occasion manquée de sortir un disque très bien ficelé. La sursaturation de la production, le chant sans aucun panache, la batterie approximative et la linéarité des morceaux viennent malheureusement gâcher les louables ambitions musicales des saoudiens.

« Heen Yadhar Al Ghasq » est donc un album très pataud et brouillon. On ne retient rien de cette cacophonie que nous sert Al Namrood. On serait tenté d’apporter des circonstances atténuantes dû au contexte socio-politique du pays où l’accès à du matériel audio digne de ce nom doit être entravé par les autorités saoudiennes. Mais il s’agit tout de même du quatrième album d’Al Namrood, peut-on vraiment fermer les yeux sur tant de maladresses ? Je vous laisse juger par vous-mêmes…



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
AL-NAMROOD - Atba'a Al-Namrood AL-NAMROOD - Kitab al awthan AL-NAMROOD - Estorat taghoot AL-NAMROOD - Diaji Al Joor

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
MOLLY HATCHET [Paris - 75] > 21-12-2017
MOLLY HATCHET [75] 21-12-2017

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
albums updates Sorties d'albums
THIRDSPHERE
THIRDSPHERE [Syzygy]
23-12-2017


pavillon 666 webzine metal rock Voir les sorties
pavillon 666 webzine metal rock Poster une sortie
petites annonces Petites annonces
\Salut Song Of Love groupe tout recement forme

... [Lire l'annonce]

pavillon 666 webzine metal rock Voir les annonces
pavillon 666 webzine metal rock Poster une annonce
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours
Newsletter


Vous aimez ?
Suivez-nous :
T-Shirt PAVILLON666
tee shirt - pavillon 666 webzine metal rock