last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine AMARANTHE - Massive Addictive [ 2014 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (41.13) | Modern Metal
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.spinefarm.fi/
Contact groupe http://www.amaranthe.se/ http://www.reverbnation.com/amaranthe
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 24 décembre 2014
Chroniqueur : NegativeHate

Avant de m'attaquer à cette chronique, je ne m'étais jamais intéressé à ce groupe dont j'avais entendu le nom uniquement car il sortait un nouvel album. Quelques mois plus tard, dans la liste des groupes recherchant à se faire chroniquer je revois ce nom, AMARANTHE. Déjà sceptique et interrogatif, je me suis pris au jeu en acceptant ce « Massive Addictive » lors d'un surcroît de courage. Voilà comment je me suis retrouvé avec ce CD entre les mains, toujours autant sceptique... Mais maintenant je sais qu'ils sont Suédois, et qu'ils embarquent dans leur formation trois chanteurs (Jake E en tant que voix masculine claire, Elize en voix féminine claire et enfin Henrik qui tape lui dans le scream) ainsi qu'un guitariste/pianiste répondant au nom d'Olof, un bassiste se nommant Johan et un batteur, Morten. Moins de blabla, plus d'action, musique !

Lorsque que l'on commence un album, il y a toujours une sorte d'appréhension qui suit l'excitation de l'avoir reçu, une peur de se retrouver face à une musique que l'on n'apprécie pas... Les premières notes de « Dynamite » retentissent et je commence déjà à sortir quelques groupes pour débuter une comparaison. On passe de THE BROWNING pour l'Electronicore ainsi qu'aux PRETTY RECKLESS pour la voix angélique de la chanteuse. Pour l'instant niveau technique il n'y a pas grand chose, le groupe se contente de faire une musique puissante et entraînante à grands coups de palm mutes de cordes à vide. « Drop Dead Cynical » attaque par une rythmique beaucoup plus saccadée, c'est une musique beaucoup plus accessible avec des riffs qui feraient presque danser à la manière d'une compo que l'on passerait dans des discothèques. Le mix est réellement intéressant et je m'y plais bien pour l'instant malgré l'electro qui est extrêmement présente et gâche un peu tout parfois... Le troisième titre, « Trinity » me fait faire le lien avec un groupe que j'apprécie énormément, BLOOD STAIN CHILD. Cette introduction au synthé/piano et cette puissance rythmique derrière me rappelle directement ce groupe Japonais qui est connu pour mixer lui aussi musique électronique et Metalcore. Le solo est par contre de trop et ne colle pas à l'ambiance de la musique d'après moi. Je n'ai pas réellement aimé le titre éponyme, même pas du tout.. Trop banal à mon goût, ça commence déjà à sentir le réchauffé alors que l'on est même pas à la moitié de l'album. Les structures de compos sont presque toutes les mêmes, à savoir introduction généralement électronique, enchaînement sur le couplet, refrain ultra dansant, couplet, solo ou breakdown et enfin refrain pour terminer. C'est donc tout naturellement que « Digital World » continue sur cette lancée. « True » marque la moitié. C'est une ballade qui apporte un peu de changement au CD où les membres se laissent aller avec des innovations : guitare au son clair, basse tapant dans les gammes, batterie beaucoup plus variée... Les nappes électroniques sont ici de trop, pour une ballade cela fait un peu trop « joyeux » et peu crédible à vrai dire... Retour aux bonnes vieilles habitudes avec « Unreal »... Si si, c'est bien réel. Et je me commence à m'ennuyer. En une année de chronique, je ne me suis jamais ennuyé autant en écoutant un disque. Les structures sont préfabriquées et totalement prévisibles, on en perd toute envie... Même les innovations musicales ne me conviennent plus, « Over And Done » change complètement la face de l'album mais je ne suis plus motivé. En fait je crois que c'est trop beau, trop parfait pour me plaire. D'habitude je n'ai rien contre le format FM, j'écoute réellement de tout. Mais là, comment est-ce possible de faire de la musique aussi niaise ? Par exemple, DEAD BY APRIL évolue dans un style assez similaire a AMARANTHE mais les DBA arrivent eux à doser leur musique, ici j'ai l'impression d'écouter un mélange, une recette où tout les ingrédients ont été mis au pif. Une recette où les soli sortent de nulle part et ne veulent pas dire grand chose... « Skyline » en est l'exemple parfait.. Une lueur d'espoir apparaît dans mes yeux, enfin oreilles, avec « An Ordinary Abnormality », un titre taillé presque dans du Death Melo. Oui du Death Melo ! Cette fois ci le titre ne m'a pas déplu, j'ai même adoré le solo je l'avoue... Espérons que « Exhale » qui ferme la marche nous fasse bonne impression ! Raté, encore une compo à la structure au bon goût de copié/collé. Allez stop le massacre !

L'appréhension dont j'ai fais preuve s'est confirmée. AMARANTHE développe un Metal Moderne totalement accessible et trop niais pour moi. Aucune émotion ressentie dans les mélodies, des structures répétitives et lassantes, peu de riffs réellement bons et originaux (ben oui, quatre accords pour un riff ça devient vite ennuyant), trois voix totalement différentes qui se mélangent mal et surtout des passages électro totalement vides... Voilà ce que l'on retient de « Massive Addictive ». Seuls trois titres ont retenu mon attention : « Dynamite », « Trinity » et enfin « An Ordinary Abnormity ». Tout est dit.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
AMARANTHE - Amaranthe AMARANTHE - MAXIMALISM AMARANTHE - Helix

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
Votre compte
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SEPTICFLESH [Paris - 75] > 12-03-2019
SEPTICFLESH [75] 12-03-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Sabrina
Sabrina (46)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours