last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur

 Chroniques de concerts

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


KLONE [ 18-05-2017 ]
BRIEG GUERVENO, THE LAST EMBRACE BAND, KLONE
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
Lieu L'Empreinte - Savigny le Temple [ 75 ] Chronique : 21 mai 2017
Chroniqueur : Maulny77
Photographe : Phil (Maulny77)https://www.facebook.com/phil.metallik/?ref=hl
Affluence NC
Contact organisateur https://www.facebook.com/lempreinte77/?fref=ts
INTERVIEW    
Le metal sait aussi délivrer des émotions en version acoustique. Cette déclinaison est à l'honneur en accueillant trois formations évoluant sans instruments électriques, hormis un clavier. L'empreinte a pris l'initiative de moduler sa salle dans un registre club avec des tables, chaises et bougies afin de renforcer le coté cosy. Au regard de l'assistance, tous ont su trouver une place confortable autour des tables ou sur les marches garnissant les lieux.

Brieg Guerveno engage ce programme intimiste, le frontman a pour habitude de s'exprimer au sein d'un projet solo progressif épaulé sur scène par trois compères. Pour l'occasion, le chanteur - guitariste est seul au milieu de l'espace scénique. Sa musique aux couleurs celtiques, avant gardiste voire planante incorpore de multiples influences dans ses compositions attachantes et captivantes. Les textes présentés en breton ne constituent aucun obstacle à retenir l'attention du public. En l'espace de trente minutes, Brieg Guerveno conclue un set avec les honneurs pour un exercice doublement difficile consistant à ouvrir les hostilités en chevalier solitaire.

The Last Embrace Band pratique traditionnellement une musique orientée rock progressif et métal atmosphérique, sous la forme de quintette. Le schéma acoustique voit la formation se réduire à un trio composé de : Sandy Carles (chant), Olivier Dubuc (guitare) et Pierre-Henri Collin (claviers). L'exercice est lui aussi complexe, consistant à adapter des compositions complexes et principales longues pour des morceaux acoustiques restant sur les mêmes durées tout autant intéressant. Les musiciens restituent parfaitement les émotions garnissant leurs thèmes musicaux. Ce deuxième set prolonge l'atmosphère chaleureuse entreprise par Brieg Guerveno.

Lors de ma dernière chronique livrée sur Klone, "Here Comes The Sun", mes propos faisaient référence au fait que le groupe s'engageait dans une voie délicate et périlleuse par cet ouvrage aux mélodies léchées, légères, captivantes et addictives. Depuis, les musiciens ont décidé de prolonger le voyage vers des concerts acoustiques, plus dépouillés. Posés sur la scène, restant assis épaulés de leur instrument respectif, les quatre musiciens entrent rapidement en communion avec l'assistance. Toutes les nuances surgissent aux oreilles de l'auditeur, toutes les atmosphères entrainent celui-ci dans le sentiment commun qui est l'émotion. Le contraste mettant en valeur et opposition chaque note, phrasé intimes aux rythmiques tribales conduites par une batterie minimaliste renforce la captation du message, la qualité et la maitrise des compositions. Le set dégage une certaine énergie, un certain dynamisme bien qu'il ne contiennent aucun instrument électrique. Les titres défilent dans une ambiance contenue mais sans retenue, la formation apprivoise le public par cette pureté, par cette équilibre constitué de la douceur des guitares et des frappes martiales des fûts. Cette dimension portée par Romain Berce (batterie), sait se moduler selon les nécessités allant d'instant intenses et imposants à des effleurements de balais précis.
Guillaume Bernard et Aldrick Guadagnino (guitares) échangent des phrasés propres et sans bavures, chaque notes, chaque arpèges sont livrés avec clarté et vibrations. Dans son domaine, Yann Ligner transmet sa passion par une voix claire et attachante. Le vocaliste exprime une véritable appropriation des titres repris et des retranscriptions de ses propres morceaux. Il se dégage au travers de ses cordes vocales une grande énergie, une grande intensité.
Klone, comme en version électrique, sait séduire son public et convertir des amateurs de belle musique issus d'horizons divers. On a du plaisir à voir le groupe grandir et se constituer une place de référence dans son domaine musical.


















PARTAGER :
 
Donnez votre avis sur le concert

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 





concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
CATTLE DECAPITATION [Genève - HF] > 10-09-2017
CATTLE DECAPITATION [HF] 10-09-2017

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
petites annonces Petites annonces
My Radio Rock est une webradio independante diffusant du Rock, Metal,Hardcore, Punk, alternatif ...

... [Lire l'annonce]

pavillon 666 webzine metal rock Voir les annonces
pavillon 666 webzine metal rock Poster une annonce
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours
Newsletter


Vous aimez ?
Suivez-nous :
T-Shirt PAVILLON666
tee shirt - pavillon 666 webzine metal rock