last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur

 Chroniques de concerts

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


METALDAYS-D-5 [ 28-07-2017 ]
Tyrmfar, loathe, mynded, hell, fit for an autopsy, spasm, grand magus, equilibrium, witchfynde, pain, sinister, heaven shall burn
 Pavillon 666 - metal rock webzine
Lieu Open-air - Tolmin [ Hors-France ] Chronique : 09 août 2017
Chroniqueur : blaze-nathan
Photographe : Black.Roger & blaze.nathanhttps://www.facebook.com/blazenathanphotography
Affluence NC
Contact organisateur https://www.facebook.com/MetalDaysFestival/
INTERVIEW    
Encore une grosse affiche pour ce 5ème et dernier jour du Metaldays 2017, et nous allons pouvoir en profiter pleinement car toutes les conditions sont réunies pour que cela se passe bien, météo clémente, ambiance et plus si affinités. En ce qui me concerne le coup de cœur de la journée sera attribué à la prestation de HEAVEN SHALL BURN, mais avant voyons voir les autres groupes de cette journée Slovène.

TYRMFAR – scène 3
La newforces stage propose à 15 heures 15 les petits Suisses de TYRMFAR, alors allons jeter un œil, et une oreille aussi. Ces Valaisans nous offrent du black/death mélodique que nous avions pu écouter grâce à leur premier opus intitulé « human abomination » paru en Avril dernier. Ici en tenue d’été leurs compos passent moins bien que dans une cave de Martigny plus propice au style abordé. Mais au moins ils se seront fait connaitre un peu plus, aventure à suivre.

LOATHE – seconde scène
Les Britishes de LOATHE montent sur les planches de la seconde scène en ce début d’après-midi du Vendredi. Ceux de Liverpool que l’on ne déteste pas (sic) sont bien agités pour une prestation où l’énergie metalcore prime. Déjà deux albums à leur actif dont le dernier « the cold sun » parait en cette année 2017. Loathe ose le mélange post-hardcore avec du djent et le rendu se révèle bien agressif en live, et ça « déchire » tout simplement. Excellente prestation donc qui nous démontre que le metalcore actuel peut encore nous réserver quelques (bonnes) surprises.

MYNDED – mainstage

La grande scène débute la journée à 16 heures 20 avec MYNDED, combo de thrash venant de Munich, Allemagne. Leur thrash est honnête et comporte bien tous les éléments inhérents au style, mais quant à dire que leurs envois soient exceptionnels il y a une marge. Bonne prestation donc au metaldays de ces Bavarois qui devront essayer de sortir un peu du lot à l’avenir.

HELL – mainstage
Pour la suite sur la Lemmy stage nous aurons droit à du heavy infernal avec les vétérans Anglais de HELL qui ont fait partie de la fameuse NWOBHM en débutant les hostilités en 1982 à l’aide de plusieurs démos. Ensuite séparation avec le suicide du leader David G. Halliday puis retour avec les albums « human remains » (2011) et « curse and chapter » de 2013. Leur heavy se veut avant tout sulfureux et donc démoniaque ce qui donne au groupe une certaine originalité dans le monde du heavy-metaaal. Heavy occulte donc qui est de bonne facture et bien attachant au final, on aime.

FIT FOR AN AUTOPSY – seconde scène
Hop, nous revenons vers la seconde scène pour apprécier le deathcore de FIT FOR AN AUTOPSY. Ceux du New-jersey aux « states » nous présentent leur nouvel enregistrement intitulé « the great collapse » (2017), mais pas que. Ces jeunes « brutos » ont su agrémenter leur deathcore brutal de passages plus typés black-death et cela permet de les différencier dans la scène « core ». Résultat un set impeccable dans la joie et l’agressivité, merci vous revenez quand vous voulez.

SPASM – seconde scène
On continue sur cette scène avec du « drum’n bass gigolo gore grind » pratiqué par les Tchèques de SPASM. Pour le « look », voyez les photos, pour la musique et bien écoutez leurs démos, EP et albums (4) parus entre 2011 et 2015, c’est du grind quoi vous vous attendiez à quoi ? Lukas à la batterie, Sam à la basse et Radim au chant animent vos soirées déjantées et aujourd’hui c’est en plein air que cela se passe à Tolmin pour un set rigolo.

GRAND MAGUS – mainstage
Le Suédois de GRAND MAGUS se posent sur la grande scène du Metaldays encore une fois. En effet, déjà vus sur cette même scène auparavant je n’avais pas été emballé plus que ça par leur prestation metal. Et ce soir j’apprécie leur set, pourquoi ? Peut-être que les riffs heavy sont plus tranchants, peut-être que les dérapages sludge sont plus lourds, peut-être que la rythmique est plus puissante, allez savoir. En tous cas l’heure passée en compagnie de la bande à JB a ravi le public et c’est tant mieux.

EQUILIBRIUM – mainstage
Il est 19 heures 35 à la pendule de Tolmin et c’est l’heure du pagan-metal avec nos cousins germains d’EQUILIBRIUM. Déjà vus récemment lors du dernier Hellfest, je ne me lasse pas de voir et revoir ce quintette teuton d’epic-metal. Leur dernier opus en date « armageddon » n’a pas fait l’unanimité dans les critiques, mais en live Equilibrium sait manier le chaud et le froid en restant redoutable dans sa set-list bien choisie. Encore une fois le quintette Allemand a mis l’ambiance et convaincu un public qui n’attendait que ça et ne fut donc pas déçu, au contraire.

WITCHFYNDE – seconde scène
Encore un groupe rescapé de la NWOBHM ce soir avec WITCHFYNDE venant de Sheffield, UK. Ce groupe est resté dans l’ombre de la fameuse vague de renouveau metal de l’époque et refait surface actuellement avec des compositions passées et nouvelles qui sont appréciées en live. Alors laissez-vous emporter par leur set qui vaut le détour tout simplemebnt.

PAIN – mainstage
Peter Tägtgren son groupe de metal indus PAIN investit la Lemmy stage à 20 heures 45. Il semble attendu de pied ferme par un nombreux public agglutiné contre les « crash-barrières ».
Aven un dernier album « coming home » très attendu mais peu convaincant, Peter et ses musiciens vont pourtant donner un bon set en cette nuit Slovène. Dire qu’il fut exceptionnel n’est pas d’actualité car dans la set-list proposée nous retrouvons des titres marquants et d’autres beaucoup moins. Une intro avec la reprise de Billy idol « Rebel Yell » et une outro avec « My Way » de Frank Sinatra et entre les deux 14 titres dont les nouveaux « call me » et « a wannabee » ne m’ont pas satisfait outre mesure. Voici donc un set somme toute « en roue libre » peut-être, mais en live le public du Metaldays semble avoir, lui, bien apprécié et c’est tant mieux.

SINISTER – seconde scène
Retour au death, retour à la seconde scène avec les Bataves de SINISTER. Après de nombreux changements de line-up depuis trente ans le groupe mené par Aad reste fidèle au metal-de-la-mort et c’est toujours un plaisir morbide de voir en live ce groupe précurseur du metal extrême néerlandais.
Un 13ème album sort en cette année 2017 intitulé « syncretisme » preuve de la dynamique actuelle de la formation dont le line-up est maintenant stabilisé depuis 6 ans. Le death-metal de ces vétérans ne faiblit pas au fil du temps, au contraire, et le style bien reconnaissable de cette entité fait toujours mouche. Avec eux, ça fait mal, ça tranche dans le vif avec des accélérations incontrôlées, une puissance de feu inégalée et des lourdeurs glauques à vous glacer le sang. Alors fatalement nous avons aimé leur show donné à Tolmin ce vendredi, c’est sans appel.

HEAVEN SHALL BURN – mainstage
A 22 heures 50, HEAVEN SHALL BURN lance les débats à l’aide d’envoi d’un nuage de papiers volant sur le public et de flammes scéniques. Le décorum du fond de scène est impressionnant et original. C’est dans ce décor que les Allemands de Heaven Shall Burn démarrent leur set, un set fait de mélange imparable de metal, hardcore et punk, voire de death-metal. Et là nous prenons en pleine « poire » leurs envois d’une folle énergie menés de voix de maitre, celle de Marcus (membre fondateur), voix hurlée particulière qui vous prend aux tripes. Et derrière lui ça « tabasse sec » avec notamment des blasts remarquables. Les riffs meurtriers se succèdent faisant tomber les nuques. Inutile de résister, Heaven Shall Burn en live c’est incroyable, c’est énorme et vous n’en sortirez pas vivants qu’on se le dise. Coup de cœur de ce vendredi en ce qui me concerne, la classe et la puissance pour un set d’anthologie, amen !

Avec ce dernier jour s’achève le Metaldays cuvée 2017. Oubliées les déconvenues du début de semaine, l’ensemble du festival fut, comme d’habitude, très apprécié. A l’aide de concerts remarqués, concerts découvertes, ambiances particulières, cette petite semaine Slovène a marqué de nouveau les esprits. Et l’on se prend à dire bien entendu, vivement l’édition 2018 !















PARTAGER :
 
Donnez votre avis sur le concert

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 





concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
THE OATH [Lyon - 69] > 04-11-2017
THE OATH [69] 04-11-2017

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
albums updates Sorties d'albums
HONESTY
HONESTY [Can you feel the bite of life]
24-11-2017


pavillon 666 webzine metal rock Voir les sorties
pavillon 666 webzine metal rock Poster une sortie
petites annonces Petites annonces
photos de concerts metal

... [Lire l'annonce]

pavillon 666 webzine metal rock Voir les annonces
pavillon 666 webzine metal rock Poster une annonce
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : MEZCLA
MEZCLA (49)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours
Newsletter


Vous aimez ?
Suivez-nous :
T-Shirt PAVILLON666
tee shirt - pavillon 666 webzine metal rock