last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur

 Chroniques de concerts

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


DIRTY WHEELS [ 28-09-2017 ]
Dirty wheels, downhill, bellako, dead kiwis
 Pavillon 666 - metal rock webzine
Lieu Warmaudio - Décines [ 69 ] Chronique : 01 octobre 2017
Chroniqueur : Black.Roger
Photographe : Black.Rogerhttp://black-roger.tumblr.com/
Affluence NC
Contact organisateur
INTERVIEW    
Notre cher Warmaudio de Décines accueillait ce Jeudi soir 28 Septembre quatre formations typées hardcore on va dire, sauf une étiquetée plutôt rock chaotique, les fameux DEAD KIWIS de Lyon chargés d’ouvrir les débats avant les espagnols de BELLAKO et les marseillais de DIRTY WHEELS et DOWNHILL. Belle soirée en perspective qui va se révéler bien agités avec ces formations qui avaient décidé de nous balancer des sets énergiques propres à nous arracher les cervicales et le reste aussi.

Violente tout simplement la prestation des DEAD KIWIS qui démarre à fond les cactus dès 19heures quarante -cinq et des poussières !
Le frontman ne tient pas en place et va d’entrée de jeu se lancer dans le pit en n’oubliant pas de se rouler par terre comme le faisaient dans les années 60 les groupes de rock de l’époque. Mais là nous sommes en 2017 et le groupe fait hurler les guitares, le duo basse-batterie nous détruisant ce qu’il nous reste de neurones.
Trente minutes de set c’est peu mais suffisant pour nous en mettre plein la face et les conduits auditifs. Car ici messieurs, ça joue, ça joue même très bien et les groupes suivants vont devoir relever le défi car la barre est déjà placée bien haute. Bravo les mecs vous revenez quand vous voulez.
Set-list en photo.

Mais les suivants, en l’occurrence les Ibères de BELLAKO ne sont pas nés de la dernière pluie hardcore et vont nous le démontrer ici tout de suite devant un public médusé par tant d’énergie. Ils tournent actuellement en Europe afin de nous présenter leur dernier LP « exctinction », mais pas que.
Première date de cette tournée à Lyon-Décines ce soir et ça va faire mal, très mal. Si leurs débuts punk sont toujours ressentis dans l’urgence, le côté hardcore-metal puissant ravage tout sur son passage, inutile de résister ces Espagnols ont l’assurance des anciens et le punch des nouveaux couteaux du style. Résultat une excellente prestation ce soir il n’y a pas photo.
Set-list en photo

Passons maintenant au hardcore-punk made in Marseille avec DOWNHILL, formation qui n’est pas sans rappeler la scène New-York-Hardcore. Eux aussi nous proposent du nouveau avec leur nouvel EP « ST » sorti fin juillet dernier. Les Marseillais nous offrent donc un hardcore plombé mais aussi véloce dans une veine « classique » nous allons dire qui convient parfaitement au public de ce soir. Pas de prise de tête, du costaud qui fait mouche, nous n’en attendions pas moins de la part de ce combo qui a assuré dans tous les sens du terme, merci !
Set-list en photo

DIRTY WHEELS, seconde formation Marseillaise de la soirée, va nous rentrer dans le « lard » sans tarder à l’aide d’un hardcore crossover rassemblant toutes influences metal et core afin de nous offrir une prestation imparable d’efficacité ce soir.
Leur set-list va reprendre en intégralité les titres du nouvel enregistrement de 2017 intitulé « street poison », de « nazi killer » à « rollin over » en passant par « stals in the face » et « out of control », titres aux noms évocateurs. Nous bénéficierons d un rappel naturellement pour ces « coreux » du Sud de la France qui se placent maintenant dans le « top ten » du style, on adhère donc parfaitement à leur prestation mouvementée qui a vu nombre de lyonnais sur scène avec eux. Que du bon donc, on aime.

Set-list en photo

Bien belle soirée hardcore au « Warm » malgré un certain manque de public (mais où sont les coreux ?), la qualité a compensé la quantité, et l’ambiance fut tout de même au rendez-vous, merci le filles et les gars. Merci bien sûr à Quentin Waslet pour avoir organisé cette petite « sauterie » du jeudi soir bien appréciée, et merci aux groupes pour leurs prestations de pure énergie.















PARTAGER :
 
Donnez votre avis sur le concert

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :