last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques de concerts

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


DEATH/GRIND [ 09-02-2018 ]
Growls, burning flesh, P.O.R.C.
 Pavillon 666 - metal rock webzine
Lieu Rock n'Eat Live - LYON [ 69 ] Chronique : 11 février 2018
Chroniqueur : Black.Roger
Photographe : Black.Rogerhttp://black-roger.tumblr.com/
Affluence NC
Contact organisateur https://www.facebook.com/DISTROPHIE/
INTERVIEW    
Afin de varier les plaisirs au Rock n’Eat de Lyon, La Distrophie organisait ce vendredi 9 Février une petite sauterie death/grind 100% brutale et incontrôlée (si, un peu quand même). Pour animer cette soirée où le bruit va régner en maître (c’est ce que disent les allergiques au metal extrême), trois formations venues d’ailleurs se sont succédées sur la scène des lieux, les nancéiens de GROWLS, les franco-suisses (comme les flans) de BURNING FLESH et les « parigots » de P.O.R.C (Putrefation of Rotting Corpses), que du beau monde en somme !

Dès 21 heures, nous commençons avec P.O.R.C. Alors est-ce du lard ou du cochon ? Non, c’est du brutal death/grindcore venant de Pontoise près de la capitale. Ce trio ne semble pas se prendre au sérieux avec des titres évocateurs, très imagés et pleins de poésie dérangée comme « paolo maldito alcoholico » (qui fait l’objet d’un clip diffusé actuellement sur la toile), « la naine du bois couillu », « schyzophage » et autre « en fait amine ». Le groupe nous propose donc du grind mâtiné de death « couillu » avec des dérapages rock n’roll pourquoi pas ! C’est pas mal dirons-nous, les idées sont bonnes manque peut-être un peu plus de cohérence en live, de pêche, de puissance quoi, mais nous ne nous faisons pas de souci, laissons faire le temps au temps pour cette encore jeune formation.

Avec BURNING FLESH, nous sommes en pays connu car le groupe existe depuis plus de 12 ans et s’est « remodelé » au fil des ans avec notamment une dernière recrue de choix au micro en la personne de Mulk (Vinz pour les intimes).
Alors inutile de vous faire un dessain, le line-up actuel balance du lourd, de l’élaboré avec une puissance de feu inégalée depuis la formation initiale. Au menu, des compositions anciennes , mais aussi des nouvelles qui figureront sur le nouvel album « human flesh fertilizer » qui paraitra le 31 mars prochain.
Ce soir, Burning Flesh va pousser le public dans ses derniers retranchements à l’aide de black/death flirtant avec le grindcore, de l’extrême de chez extrême pour faire simple. Et au fil des titres le groupe fait « core » avec l’assistance, une assistance chaude bouillante qui apprécie hautement les boulets rougis qu’il reçoit en pleine « poire », ambiance !
Alors les gars vous revenez quand vous voulez, pour la sortie de l’album peut-être, oui bien entendu.

Et puis, l’estocade finale va nous être donnée par ceux de Nancy dont la formation porte le doux nom de GROWLS, vous avez donc tout compris !
Dans la plus pure tradition du grindcore old-school de l’est de la France, ce groupe ne va pas nous laisser le temps de reprendre notre souffle après la bourrasque provoquée par les deux formations précédentes. Pas de répit donc, les Lorrains nous détruisent la matière grise à l’aide de compositions ne dépassant pas les deux minutes, grind oblige. Ces compositions rapides et puissantes, enragées et engagées maintiennent donc l’ambiance démesurée devant la scène.
Ces frères d’armes de brutal Truth, Agatoclès, Napalm Death, et des frenchies d’Inhumate ou de Blockheads ont très bien trouvé leur place dans la famille grind et ce soir ils nous en ont donné la preuve à l’aide d’une prestation extrême soit, mais sans faux plis avec une puissance et une musicalité incroyable à l’appui. Nous avons donc aimé cette déflagration sonore qui a nettoyé pour un bon moment nos « cages à miel », merci !

Oui, merci aux organisateurs, en l’occurrence la Distrophie, merci au Rock n’Eat Live toujours accueillant et merci aux trois groupes qui nous ont rassasié ce soir de metal extrême, on recommence quand ?















PARTAGER :
 
Donnez votre avis sur le concert

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 





Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
REGENCE [Lyon - 69] > 29-11-2018
REGENCE [69] 29-11-2018

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
petites annonces Petites annonces
\Salut Song Of Love groupe tout recement forme

... [Lire l'annonce]

pavillon 666 webzine metal rock Voir les annonces
pavillon 666 webzine metal rock Poster une annonce
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : KRASH RIDERS
KRASH RIDERS (33)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours