last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques de concerts

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


NO ONE IS INNOCENT [ 19-04-2018 ]
Purpulse , no one is innocent
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
Lieu Le VIP - Saint nazaire [ 44 ] Chronique : 02 mai 2018
Chroniqueur : Fred.Photography
Photographe : fred.photography
Affluence 200
Contact organisateur
INTERVIEW    
C’est au VIP de Saint Nazaire que ça se passe ce jeudi soir. Les murs de l’ancienne base Allemande, relique de la deuxième guerre, vont à nouveau trembler pour la venue d’une des légendes du rock Français. J’ai nommé No One Is Innocent qui sont actuellement en tournée dans toute la France et ce soir, nous avons la chance de les recevoir ici. La première partie sera assurée par un groupe local Purpulse, groupe qui n’a pas l’intention de donner sa part aux chiens pour satisfaire un public Nazairien venu en masse.

Opportunité énorme, pour ce jeune groupe originaire de Chateaubriand, d’ouvrir au VIP pour des légendes telle que no one is innocent. Seulement un Ep au compteur mais déjà une solide expérience live en ayant écumant les petites salles et festivals régionaux. Ce power trio propose un rock gentiment teinté de punk. Et franchement, c’est bien foutu ! pas qu’ils révolutionnent quoi que ce soit, mais ils arrivent à produire des titres solides aux refrains accrocheurs. Ils puisent dans les racines du rock et du grunge pour obtenir un résultat très personnel. On pourrait peut-être juste regretter, surtout comparer au groupe qui suivra, un léger manque de communication, communication qui se limitera un remerciement en fin de set, mais à part ça, ça fait plaisir de voir que des groupes régionaux sont capable de produire du rock « à l’anglaise » et de faire du très bon son.

On aura le droit à pas mal de nouveaux titres, en tout cas que l’on ne trouve pas sur leur Ep Red Moon Wave. Ils ne leur manquent qu’un bel album pour concrétiser tout ce travail.

Setlist :

Reset – Black Tiles – Deaf Chat – Ordeal – Bet You Do – Busy Stair – Void Song – Animal Walking Pattern



Déjà plus de vingt ans qu’ils arpentent les scènes de France et de Navarre et ils n’ont pas pris une ride depuis le succès de leur premiere sortie en 1994, faisant d’eux le fer de lance du metal Hexagonal avec Mass Hysteria ou Silmarils. Toujours prêt à décocher un riff assassin et asséner quelques critiques acerbes d’une société folle et inepte et où leur premier succès « la peau » possède des textes qui sont et seront toujours d’actualité. Un groupe qui s’il n’a pas la même notoriété qu’à ses débuts continue sans relâche à sortir de nouveaux albums et de remplir les salles pour le plus grand plaisir de leurs fans qui sont encore nombreux et surtout ce soir pour les accueillir à Saint Nazaire. Le dernier opus en date sort tout juste des fourneaux et tout le monde attend avec impatience d’entendre en live quelques titres de ce fameux « Frankenstein »

Pas de temps mort pendant le show des No One qui démarre à 200 à l’heure avec « Djihad Propaganda », un des brûlots du très remarqué Propaganda, c’est regroupé autour du batteur comme une concertation du groupe avant de mettre le feu aux planches et ça démarre comme un coup de feu « Bam !! », le nombre des années ne semble aucunement diminué l’énergie du charismatique Kemar, leader du groupe, celui-ci sautera et s’agitera sans arrêt pendant toute la durée du set. C’est clairement quand on assiste à l'une de leur prestation live que l’on comprend d’où vient le succès et la longévité du groupe. On retrouve cette puissance et cette aura d’autre groupe comme Mass Hystéria qui me font beaucoup penser à No One, une connivence avec le public qui enchante et marque les esprits. Viens ensuite un nouveau morceau issu de Frankenstein, morceau qui montre que No one is innocent n’a rien perdu de sa hargne avec « A la gloire du marché ». Le dieu argent n’a qu’à bien se tenir, les no one sont là pour lui faire la peau. Si Kemar est un vrai agité, Popy et Shankar les deux guitaristes ne sont pas en reste et ces deux-là défonce tout à grand coup de riffs destructeur. La chaleur monte vite dans la salle du vip chauffé à blanc et Shankar finira par rapidement faire tomber le tee-shirt. Popy, lui, semble plus frileux et ne quittera pas son bonnet de laine de toute la soirée.

Les morceaux s’enchaînent en alternant anciens et nouveaux et on arrivera trop vite à l’incontournable « la peau » ce titre est clairement leur plus célèbre et personne ne leur pardonnerai de ne pas le jouer ce soir. » Du grand Canyon au Yemen, et la peau est la même... « des paroles fortes qui claquent dans la salle comme un coup de fouet. Le Vip se déchaîne alors comme jamais. Le groupe très soudé semble s’en donné à cœur joie. Ça continue avec une reprise très énergique d’un classique de Rage against the machine, groupe qui a grandement influencé le son des No one. L’apothéose arrivera sur « Drugs » où Kemar invitera les filles de la salle (qui se manifesteront peu) puis tous ceux qui le veulent à monter sur scène pour un fabuleux bordel, un de ces autres moments qui feront que ceux qui ont assister à ce concert se diront encore dans quelques années « eh, tu te rappelles le concert de no one, c’était top ! la montée sur scène et ce batteur furieux avec son tee-shirt « Satan is innocent ». Kemar finira par descendre dans la fosse pour continuer de chanter avec le public qui n’avait pas osé envahir les planches.

Suit une petite pose, avant le rappel pour un nouveau morceau « Ali King of the ring » très inspiré par Rage. On aura ensuite le droit à un bel hommage à Charlie Hebdo et à la liberté d’expression, rappelant l’invitation à venir sur scène faite au survivant du journal peu de temps après les attentats. Décidement, les No one n’ont pas leur langue dans leur poche.

Le show se termine sur la même énergie et il faudra quelques minutes pour que le calme revienne et que tout le monde se remette de ses émotions. Un concert qui restera certainement gravé dans la mémoire de beaucoup. Un grand merci au VIP pour l’organisation de cette soirée.





Setlist :

Djihad Propaganda - La Gloire du Marché – Silencio - Kids Are On The Run - Desperado

Les Revenants – Nomenklatura – Frankenstein - La peau - Bullet in the Head (Rage Against the Machine cover)

Liar (Machine À Rêver) - 20 ans - Drugs

Rappel:

Ali (King of the Ring) – Charlie - Chile















PARTAGER :
 
Donnez votre avis sur le concert

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 





Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
GUERILLA POUBELLE [Lyon - 69] > 07-10-2018
GUERILLA POUBELLE [69] 07-10-2018

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
petites annonces Petites annonces
\Salut Song Of Love groupe tout recement forme

... [Lire l'annonce]

pavillon 666 webzine metal rock Voir les annonces
pavillon 666 webzine metal rock Poster une annonce
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : ATTILA
ATTILA (75)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours