last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques de concerts

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


ANAL VOMIT [ 24-06-2018 ]
Anal vomit, lectern, sacral night
 Pavillon 666 - metal rock webzine
Lieu Brin de Zinc - Chambéry [ 73 ] Chronique : 26 juin 2018
Chroniqueur : Black.Roger
Photographe : Black.Rogerhttp://black-roger.tumblr.com/
Affluence NC
Contact organisateur
INTERVIEW    
L’association Hordes du Renouveau a le don de nous faire découvrir des formations metal venues d’ailleurs et qui valent le détour. Et ce Dimanche soir 24 Juin il ne fallait pas manquer de venir dans la sympathique salle du Brin de Zinc à Chambéry-Barberaz. A l’affiche de ces « vèpres » noires dominicales, ANAL VOMIT de Lima au Pérou en tournée avec nos amis Italiens de Rome, LECTERN. Le premier groupe à fouler les planches sera SACRAL NIGHT, un combo bien de chez-nous à découvrir également.

Ce sont donc ces derniers qui lancent le son dès 21 heures dans un épais brouillard, ambiance ! Nouvelle horde maléfique dirais-t-on, mais avec des musiciens déjà rôdés dans des formations telles que Necrowretch, Electric Shock, Evenstorm et Lonewolf, que du beau monde au final.
Avec déjà un premier EP sous le bras intitulé « witness of death » (2017), ils viennent nous faire gouter à leur recette de heavy/dark violent et virulent possédant un arrière-goût des old-Celtic Frost et Mercyful Fate. Flash- back en fait dans cette période où ce heavy était « sale », occulte, précurseur de ce qu’allait devenir le black-metal et le death, souvenez-vous ! Non, et bien écoutez et surtout participez aux concerts donnés par Sacral Night, frissons garantis, vous m’en direz des nouvelles. Belle découverte ce soir en ce qui me concerne et les deux groupes suivants vont nous coller aux murs du Brin de Zinc également, quelle soirée !
Set-list en photo.

Les transalpins de LECTERN ne sont pas venus ce soir à Barberaz pour nous conter les aventures des légions Romaines, mais plutôt pour nous emmener dans le cimetière d’à côté à l’aide d’un metal-de-la-mort-qui-tue aux vocaux pas catholiques du tout, Satan es-tu-là ?
Déjà une vingtaine d’années au compteur pour ces death-métalleux aux nombreux enregistrement dont le petit dernier de 2018 à défendre en live et intiulé « deheadment for betrayal ». Avec son death old-school aux dérives black, Lectern nous brutalise comme il faut car il est tellement bien rôdé à ce style, qu’aucun reproche ne peut lui être fait. Si quand même, une certaine linéarité s’installe au bout d’un moment. Certes l’énergie et la tenue de scène font « tilt » et satisfont tout death-métalleux qui se respecte, mais il manque un petit « je ne sais quoi » qui fait la différence avec les autres combos du style. Quoi qu’il en soit ce soir leur set nous a bien détruit la cervelle et tout le monde ici présent fut ravi il me semble.

La curiosité étant au rendez-vous nous attendons avec impatience le set des Péruviens de ANAL VOMIT. Déjà le nom du groupe nous fait dire qu’ils ne jouent pas dans le genre « gaité lyrique », mais patientons.
Nous ne patienterons pas longtemps en fait, et le quatuor violent et bestial venu d’Amérique Latine va nous mettre un direct à l’estomac d’entrée de jeu. C’est puissant, c’est un mur du son infranchissable qui nous débouche pour de bon les conduits auditifs.
Mais ça, beaucoup de combos « brutos » savent le faire, sauf que ceux de Lima nous crachent un certain venin à la figure sans préambule, c’est fort, rapide et monstrueux comme une locomotive lancée à pleine vitesse qui viendrait vous percuter de plein fouet. Alors on se laisse « écraser » dans la joie et la bonne humeur car c’était exactement ce que nous étions venus chercher là ce soir au brin de Zinc, n’est-ce pas ?
Alors ici pas de gore-grind comme le laissait supposer le nom de la formation et leur imagerie, mais du death « bouffant » à tous les râteliers, ceux du thrash, du black et plus si affinités. Ici on ne fait pas dans la dentelle, c’est cru, râpeux, sale et affreux, ça dégouline de « vomi », c’est du metal sauvage « no limit ». Vous vouliez du primaire, du metal qui fait mal, brut de décoffrage, alors vous avez été servi ce soir et nous avons dégusté dans tous les sens du terme, aargh !

Nous avons donc apprécié les trois prestations données par des groupes proches du public, très abordables, et content d’être ici, de jouer leur musique et aussi faisant preuve d’une incroyable gentillesse, merci à eux. Merci également aux organisateurs et au Brin de Zinc pour l’accueil.















PARTAGER :
 
Donnez votre avis sur le concert

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 





Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
HANGOVER SUBJECT [Lyon - 69] > 28-09-2018
HANGOVER SUBJECT [69] 28-09-2018

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
petites annonces Petites annonces
\Salut Song Of Love groupe tout recement forme

... [Lire l'annonce]

pavillon 666 webzine metal rock Voir les annonces
pavillon 666 webzine metal rock Poster une annonce
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : ATTILA
ATTILA (75)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours