last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques de concerts

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


IGORRR [ 09-11-2018 ]
Igorrr, grayssoker
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
Lieu La Tannerie - Bourg-en-Bresse [ 01 ] Chronique : 11 novembre 2018
Chroniqueur : Black.Roger
Photographe : Black.Rogerhttp://black-roger.tumblr.com/
Affluence 220
Contact organisateur https://www.facebook.com/latannerie/
INTERVIEW    
Du metal à la Tannerie de Bourg-en-Bresse, oui mais pas n’importe lequel, le metal baroque d’IGORRR et le « fucking metal musette » de GRAYSSOKER étaient de la partie. C’est donc deux formations de metal expérimental qui ont envahi la scène ce Vendredi 09 Novembre dernier. Un public de fans ultimes, public de connaisseurs, public de curieux furent je pense largement conquit par ces deux prestations de metal pas comme les autres.

GRAYSSOKER va nous surprendre en premier lieu avec un son peu commun où un « piano à bretelles », en fait un accordéon trafiqué en clavier électronique accompagné d’une batterie inventive, envoie des compositions qui nous interpellent. C’est donc un duo composé de Clément Palomba et d’un batteur « live » qui mène la danse.
En digne héritier de par exemple Richard Galliano, Astor Piazzola et Rage Against The Machine, notre jeune musicien sors des sentiers battus avec une présence live incroyable. Energie, musicalité accompagnée par des vocaux « rappés » nous font penser bien entendu à une certaine scène hardcore. Le rôle de la batterie est primordial et soutiens le tout par une rythmique d’enfer.
Le duo Grayssoker nous a en fait carrément subjugué, ce duo qui n’a pas froid aux yeux, a déjà ouvert pour pas mal de groupes internationaux et tourné en tête d’affiche dans toute l’Europe. Alors si vous voulez aller plus loin avec leur metal moderne et rapide, procurez-vous leur EP 5 titres qui les a fait connaitre. Nous avons fait une découverte ce soir à la Tannerie et on en revient toujours pas, leur show fut vraiment surprenant !
Set-list en photo.

IGORRR, mais qu’est-ce que c’est en fait ? Un ovni musical qui fait parler de lui surtout ces dernières années, car au départ de cette aventure initiée par Gautier Serre peu de gens y croyaient. A quoi en fait ? Et bien à ce déluge sonore hybride de metal extrême, d’opéra, voire de nu-metal et plus si affinité.
Dans ma tête de chroniqueur j’avais simplement dit l’an dernier après l’un de leurs concerts que Igorrr était une rencontre entre Tarja Turunen et Rob Zombie. Raccourci simpliste je vous l’accorde car en grattant un peu plus dans ce qui me sers de cerveau, j’ai découvert que Igorrr faisait simplement du Igorrr, un curieux mélange cohérent entre chants classiques, riffs guitaristiques touffus, rythmiques endiablées, envies de piano insidieux, breakdowns, etc … Le résultat se déclinant en compositions courtes certes mais diablement travaillées en soi. Alors si vous avez passé le cap de l’écoute en boucle de leurs cinq albums (aargh) dont le petit dernier « savage sinusoid » de 2017, il va falloir passer à Igorrr en scène et là le show va vous époustoufler comme ce soir à la Tannerie.
Tout d’abord, il y a les lights qui vont mettre en avant la chorégraphie de laure qui nous propose des lignes de chant incroyables, et les hurlements de Laurent dramatisant le tout. Les claviers et samples font leur job en fond d’écran ou en premier plan, c’est selon. La batterie quant à elle soutiens l’édifice en montant le ton dans un vol de baguettes hallucinant. Igorr c’est avant tout un mélange, souvent inattendu de sons, de voix, de corps en mouvement, et à peine êtes-vous accrochés aux branches de leurs compositions qu’un autre plan vous déstabilise, génial sans être « une « bouillie » sonore n’ayant « ni queue, ni tête ».
Bref, si vous avez réussi à pénétrer dans le monde particulier d’Igorrr qui bouscule tout, vous voyagerez avec eux dans leurs délires qui représentent un certain « pied de nez » à une scène musicale par trop conventionnelle. Personnellement après avoir vu Igorrr sur une grande scène lors du Hellfest 2017, je me suis réjoui de voir cette entité nouvelle évoluer sur une scène plus petite et le coup de cœur fut au rendez-vous.

En guise de conclusion il convient tout simplement de remercier la tannerie pour avoir programmé ce concert. Et bien entendu nous remercions également les musiciens hors norme ayant foulé le plancher de la salle Bressanne.















PARTAGER :
 
Donnez votre avis sur le concert

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 





Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
DEATH METAL NIGHT 2 [Clermont-Ferrand - 63] > 14-12-2018
DEATH METAL NIGHT 2 [63] 14-12-2018

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
petites annonces Petites annonces
\Salut Song Of Love groupe tout recement forme

... [Lire l'annonce]

pavillon 666 webzine metal rock Voir les annonces
pavillon 666 webzine metal rock Poster une annonce
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Sophie
Sophie (29)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours